Cycliste mortellement percuté à Lyon : un appel à témoin lancé par la police

Cycliste mortellement percuté à Lyon : un appel à témoin lancé par la police
Photo d'illustration - LyonMag

Le drame s’était déroulé le 25 octobre dernier dans le 5e arrondissement de Lyon.

Peu avant 7h du matin, un cycliste âgé d'une cinquantaine d'années avait été percuté rue de Champvert par un automobiliste qui avait immédiatement pris la fuite. La victime avait succombé à ses blessures, devant la clinique des Massues, malgré l'arrivée rapide des sapeurs-pompiers sur place.

Dans cette affaire, la police lyonnaise recherche toute information et lance donc un appel à témoins alors qu’une enquête a été ouverte. Toute personne ayant assisté au drame ou ayant des informations peut appeler les forces de l’ordre au 04 37 26 25 40.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
VelotafTom le 10/11/2021 à 16:37
Ecologie a des limites a écrit le 10/11/2021 à 15h54

Même avec la meilleure volonté du monde, il y a trop de cyclistes à Lyon (quand il fait beau)
Je suis automobilistes et des cyclistes arrivent dans tous les sens, c'est extrêmement dangereux. Enfin pour eux

Une partie du problème vient aussi du fait que lorsque ces vélos arrivent en respectant le code de la route (éclairage, vitesse, sens de circulation, priorité...), des automobilistes ne les voient pas arriver. C'est un peu comme si pour certains, le code de la route n'avait pas bougé depuis qu'il avaient passé leur permis, à l'époque où il n'y avait pas de rétro à droite.
Il ne faut pas avoir peur de se re-documenter sur le code de la route, de refaire quelques heures de conduite pour se remettre à niveau. Malheureusement, il n'y a pas que des cyclistes qui ne respectent pas le code de la route

Signaler Répondre

avatar
Ecologie a des limites le 10/11/2021 à 15:54

Même avec la meilleure volonté du monde, il y a trop de cyclistes à Lyon (quand il fait beau)
Je suis automobilistes et des cyclistes arrivent dans tous les sens, c'est extrêmement dangereux. Enfin pour eux

Signaler Répondre

avatar
Bull rider le 10/11/2021 à 09:38
Lyon synonyme de déclin a écrit le 10/11/2021 à 07h58

Vous avez raison. L'absence de police dans les rues de Lyon transforme la ville en open bar pour tous les hors la loi et dégénérés ici. Et lorsqu'on voit que Doucet exige le retour de la 'fête ' de lumières.....

Le rapport entre un délit de fuite et la fête des lumières?????.
Dans les 2 cas cela à toujours existè est G.D. n' est pas responsable.
Pour votre culture sur la fête des Lumière:
-> La première à eu lieu le 8 décembre 1852. mise en place par la population Lyonnaise de laminions à leurs fenêtres ( Maire : Charles-Wangel Bret)
->En 1989, les mises en lumière des sites patrimoniaux, des paysages de fleuves et de collines, des quartiers et des voies habillent l'ensemble de la ville. (maire: Michel Noir)
->en 1999, la fêtes des lumière comme nous la connaissons. (Maire: Raymond Barre)

Signaler Répondre

avatar
VeloTaf le 10/11/2021 à 09:22
Mouai mouai a écrit le 10/11/2021 à 07h27

Si il y avait des flics dans les rues, à la circulation ou même des patrouilles en bagnoles, le fuyard aurait déjà été interpellé !
A quand le port du casque obligatoire ?

Je suis triste pour la victime

J'aurai plutôt pensé à la vidéo surveillance. Je sais que ça déplait à beaucoup de gens mais quand ça permet de retrouver un terroriste ou un assassin il n'y a plus grand monde qui soit contre...

Signaler Répondre

avatar
Lyon synonyme de déclin le 10/11/2021 à 07:58
Mouai mouai a écrit le 10/11/2021 à 07h27

Si il y avait des flics dans les rues, à la circulation ou même des patrouilles en bagnoles, le fuyard aurait déjà été interpellé !
A quand le port du casque obligatoire ?

Je suis triste pour la victime

Vous avez raison. L'absence de police dans les rues de Lyon transforme la ville en open bar pour tous les hors la loi et dégénérés ici. Et lorsqu'on voit que Doucet exige le retour de la 'fête ' de lumières.....

Signaler Répondre

avatar
Mouai mouai le 10/11/2021 à 07:27

Si il y avait des flics dans les rues, à la circulation ou même des patrouilles en bagnoles, le fuyard aurait déjà été interpellé !
A quand le port du casque obligatoire ?

Je suis triste pour la victime

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.