Qui a écouté le rap des Daltons ?

Qui a écouté le rap des Daltons ?
Romain Blachier - DR

Parce qu’en fait même si c’est pour de bien mauvaises raisons il s’agit du collectif de rappeurs lyonnais dont on parle le plus nationalement. A l’heure où Lyon a du mal à exister face aux mastodontes marseillais et parisiens en Classico Organisé.

Qu’il faille espérer que les auteurs des incivilités commises régulièrement par les Daltons soient sanctionnés et punis, que les agissements cessent c’est une évidence. Il ne s’agit pas de cautionner la moindre incivilité commise dans l’un des clips ou hors des clips du collectif.

Quelle musique derrière les provocations des Daltons ?

Mais la genèse de l’histoire est bien musicale. C’est un clip, Lyon 8 (qui a depuis connu une suite)  rassemblant des rappeurs (même si le son fait davantage penser à de la pop urbaine ) de divers quartiers du 8e (on notera l’absence du très bobo Monplaisir) sous le nom générique des Daltons. Exhibition d’armes et de drogue, rodéos sur la voie publique, la police et la justice ne laissent pas faire et condamnent le leader du groupe, Many GT (GT comme...Grand Trou le quartier où il vit et qu’il veut représenter) à la prison.

En représailles le collectif des Daltons lance différentes actions parfois extrêmement dangereuses pour les passants comme des courses motorisées au milieu des passants, parfois plus innocentes comme la distribution de nourriture aux sans-abris. Toutes ont pour but de faire parler du groupe. Et ça marche puisque les Daltons se retrouvent sur le plateau d’Hanouna, avec un discours pour le moins flou d’ailleurs là où aucun artiste du tissu local n’est jamais invité pour sa musique.

Qu’en est-il de la musique des Daltons? On l’a dit le rap lyonnais peine à exister au niveau national. Il est pourtant vivace entre Cyrious, Egzagone, Ocho Punch, Mazoo mais, à l’exception d’une Chilla, peine à vraiment percer nationalement pour l’instant. Même si les rappeurs de l’Animalerie ont énormément fait parler d’eux un temps. Kacem Wapalek s’étant vu consacrer des émissions sur...France Culture. On est loin d’Hanouna.

A Lyon comme ailleurs il n’existe pas une mais DES scènes de rap lyonnaises. Tout comme le public de Jul’ et de Damso n’est pas forcément celui de Oxmo Puccino ou de Balodji.

Un univers loin des salles de concert

La partie de la scène rap lyonnaise dans laquelle s’inscrivent les Daltons est très éloignée des salles de concert et pourtant engrange bien plus de vues sur Youtube que bien des artistes signés.
Le son, du rap très funky plutôt très bien produit, fait partie d’une certaine typicité dans nombre de quartiers lyonnais. Si certes beaucoup des rappeurs du collectif ne sont pas forcément de niveau professionnels, Many GT, AMR et DEX s’en sortent très bien. Les paroles, les images, montées de façon professionnelle,  évoquent de façon assez dramatique et insécurisante leur quartier à grand coups de références aux rues qu’ils arpentent. Donnant bien du grain à moudre aux clichés sur les cités qui nourrissent les Le Pen et les Zemmour.

Les Daltons forment, sans doute, loin du clip d’Only Lyon illustré par la musique de l’ancien lyonnais Woodkid, une autre part de l’image de notre ville. Loin des lieux cozys de concerts officiels. Près des épiceries où l’on vend des canettes de 8.6 jusqu’à pas d’heure au milieu de l’ennui et du béton gris. Un univers qui revendique son enracinement d’une façon pas forcément souhaitée, cela peut se comprendre aisément, par les différents pouvoirs publics, du ministre Darmanin, des députés Jean-Louis Touraine, Thomas Rudigoz et Anne Brugnera au Maire de Lyon Grégory Doucet et son confrère du 8e Olivier Berzane.

PS : Pour mieux connaître notre scène locale de hip hop, allez regarder Vision un excellent (et lui aussi injustement méconnu) documentaire sur le rap lyonnais par Amax.mp4, Kazanostra et High Teig

Romain Blachier

X
41 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
De Lyon le 19/11/2021 à 09:55
Untel69 a écrit le 18/11/2021 à 19h14

En même le rap ne date pas d'hier non plus...
En fait il est si vieux qu'il est "récupéré".
J'ai quarante ans perso, et ça fait 25 ans que j'écoute/entends du rap... en fait dans la BO de ma vie il y en a toujours eu... entre autres choses.
En rap y'a eu des bijoux, des monuments, et de la bouse en barre je vous l'accorde. Je vous accorde également que les Daltons ne sont pas véritablement dans ce qu'on fait de plus.... littéraire ou intellectuel... mais le hip-hop c'est la rue, et dans la rue.. quand c'est dit, c'est dit ; quand c'est fait, c'est pareil..

Comme souligné par plein de commentaires, Mr Blachier à oublié plein de monde quant à la scène hip-hop lyonnaise, son idée n'était pas non plus de faire une liste exhaustive. Il souligne également qu'elle est en manque de reconnaissance et putain ça c'est pas faux face aux poids lourds parisiens et marseillais.
Dans le monde hip-hop, musical, dans le monde du son, ce que les Daltons font c'est sortir le loup lyonnais du bois.

Oui, un des tout premiers titres de rap, en 1979, Sugarhill Gang, "rapper's delight", musique reprise intégralement du tube Disco de Chic "good times" avec un long texte parlé dessus à la place des paroles chantées originelles (et sans leur accord préalable d'ailleurs).
Je ne vais pas discuter des qualités de la musique rap, chacun ses goûts on va dire, je dis juste que même si musicalement les Dalton sont intéressants (je n'en sais rien, je ne connais pas), ce n'est pas une excuse pour cautionner leurs méfaits et en faire des modèles.

Signaler Répondre

avatar
mdr 69 le 19/11/2021 à 02:36

Dalton. nom propre. majuscule. donc invariable. 1 Dalton. 2 Dalton. 3 Dalton etc.... merci.

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 18/11/2021 à 20:34

Les goûts ont changé, la musique évolue avec le changement de population en cours. Perso, je préfère les balades romantiques, la musique classique, la musique religieuse, les chansons folkloriques, les spectacles musicaux typiques (genre Georgian Legend). Pour les retombées financières, le rap est peut être plus rentable...

Signaler Répondre

avatar
Untel69 le 18/11/2021 à 19:14
De Lyon a écrit le 18/11/2021 à 11h57

Bon, c'est vrai, Romain Blachier malgré son âge (ce n'est pas une critique) semble bien connaitre le rap local, la musique funky, ... alors que la plupart des quadra-quinqua ont zappé la musique de "djeuns" depuis longtemps.
Après, ces Dalton qui se font remarquer en narguant la police et se comportant dangereusement en ville, faisant le buzz et sans doute admirés d'un public qui leur ressemble... ça ne donne pas envie de vanter leurs mérites musicaux et autres.
Et surtout pas envie que ce genre de comportement devienne la norme. Car c'est quand même bien ce qui se passe.
Et vous vous avez vraiment envie de ça, monsieur Blachier?

En même le rap ne date pas d'hier non plus...
En fait il est si vieux qu'il est "récupéré".
J'ai quarante ans perso, et ça fait 25 ans que j'écoute/entends du rap... en fait dans la BO de ma vie il y en a toujours eu... entre autres choses.
En rap y'a eu des bijoux, des monuments, et de la bouse en barre je vous l'accorde. Je vous accorde également que les Daltons ne sont pas véritablement dans ce qu'on fait de plus.... littéraire ou intellectuel... mais le hip-hop c'est la rue, et dans la rue.. quand c'est dit, c'est dit ; quand c'est fait, c'est pareil..

Comme souligné par plein de commentaires, Mr Blachier à oublié plein de monde quant à la scène hip-hop lyonnaise, son idée n'était pas non plus de faire une liste exhaustive. Il souligne également qu'elle est en manque de reconnaissance et putain ça c'est pas faux face aux poids lourds parisiens et marseillais.
Dans le monde hip-hop, musical, dans le monde du son, ce que les Daltons font c'est sortir le loup lyonnais du bois.

Signaler Répondre

avatar
Niveau collège le 18/11/2021 à 18:37

Après la sociologie, Blachier se lance dans la critique artistique et ça vole pas beaucoup plus haut... Il utilise le mot "Daltons" pour attirer l'attention sur son article, lequel consiste à un exercice de name dropping lourdingue, à peine étoffé de 2 ou 3 phrases pour faire style "cultivé et branché". Et il est fier de son exposé...

Signaler Répondre

avatar
De Lyon le 18/11/2021 à 11:57

Bon, c'est vrai, Romain Blachier malgré son âge (ce n'est pas une critique) semble bien connaitre le rap local, la musique funky, ... alors que la plupart des quadra-quinqua ont zappé la musique de "djeuns" depuis longtemps.
Après, ces Dalton qui se font remarquer en narguant la police et se comportant dangereusement en ville, faisant le buzz et sans doute admirés d'un public qui leur ressemble... ça ne donne pas envie de vanter leurs mérites musicaux et autres.
Et surtout pas envie que ce genre de comportement devienne la norme. Car c'est quand même bien ce qui se passe.
Et vous vous avez vraiment envie de ça, monsieur Blachier?

Signaler Répondre

avatar
Juste mon avis le 18/11/2021 à 10:21
romainblachier a écrit le 18/11/2021 à 09h16

Prenez surtout la peine de lire l'article....il ne dit pas ce que vous dites.

Romain je m'excuse mais votre article est trop long, et on a l'habitude de votre politiquement correct (pour ne pas avoir d'ennuis avec les avocats des gens dont vous parlez j'ose imaginer)
A titre personnel, il nous manque des journalistes ou élus, avec de vrais convictions. Des rebelles pour ainsi dire ...

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 18/11/2021 à 09:16
Euh a écrit le 17/11/2021 à 22h17

Un élu nous explique que les daltons sont des artistes rebelles bien sympathiques se servant de la violence car ils viennent de quartiers pauvres. C'est bien de relayer leur message. Parce-que je n'avais pas compris la beauté de leur révolte contre la société.

Prenez surtout la peine de lire l'article....il ne dit pas ce que vous dites.

Signaler Répondre

avatar
LYONZON pour faire l'tour du monde le 18/11/2021 à 08:39
**//+++ FORZA EELV +++//** a écrit le 18/11/2021 à 08h09

OUI ! vive Lyonzon et sa sensibilité au genre qui fera autant plaisir à Greg qu'à notre passionaria préférée Sandrine Rousseau !

Voici ces paroles si sensibles au genre qui justifient amplement de dire "Vive Lyonzon" :

https://genius.com/Lyonzon-lyonzon-pas-vos-affaires-lyrics

Greg avait pas compris qu'il faut demander l'autorisation au Ashe pour visiter la Gui

Signaler Répondre

avatar
**//+++ FORZA EELV +++//** le 18/11/2021 à 08:09
romainblachier a écrit le 17/11/2021 à 15h57

Je ne pense pas que Cyrious ou Chilla soient de mauvais artistes.... et je ne cite pas les artistes en fonction de leurs influences :) ceci dit vive Lyonzon et quand ils veulent je passe discuter à la Maisonnette

OUI ! vive Lyonzon et sa sensibilité au genre qui fera autant plaisir à Greg qu'à notre passionaria préférée Sandrine Rousseau !

Voici ces paroles si sensibles au genre qui justifient amplement de dire "Vive Lyonzon" :

https://genius.com/Lyonzon-lyonzon-pas-vos-affaires-lyrics

Signaler Répondre

avatar
Euh le 17/11/2021 à 22:17

Un élu nous explique que les daltons sont des artistes rebelles bien sympathiques se servant de la violence car ils viennent de quartiers pauvres. C'est bien de relayer leur message. Parce-que je n'avais pas compris la beauté de leur révolte contre la société.

Signaler Répondre

avatar
il y a du rap lyonnais qui marche le 17/11/2021 à 21:36

Il manque dans l' article une rappeuse Lyonnaise originaire de Bron et Villeurbanne qui commence a percer. Elle fait du gros son, sur des paroles plus poetiques que revendicatives, et peu savent qu' elle est Lyonnaise. Je parle de Lala &ce
Avec elle on est loin des clichés "rap de quartier". (mais je respecte tous les styles de rap, il en faut pour tous les gouts)
https://youtu.be/hYePWK9AdDM

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 17/11/2021 à 20:50
Mouhaha 0,001 a écrit le 17/11/2021 à 19h35

Bouh une petite crise de jalousie ? Je suis heureuse d’être votre idiote à vous et au dessus de la moyenne en plus, quand je peux rendre service Tatin je le fais avec plaisir donc n’hésitez pas faire mieux et encore plus stupide que moi, attention hein on reste fair-play je ne triche jamais quand j’adopte un QI de bulot 😁

Finalement, vous me semblez charmante !

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 17/11/2021 à 19:35
Tatin a écrit le 17/11/2021 à 16h40

Je trouve que MOUAH fait plus de commentaires idiots que la moyenne et vous le publiez abondamment ! Pourquoi ?

Bouh une petite crise de jalousie ? Je suis heureuse d’être votre idiote à vous et au dessus de la moyenne en plus, quand je peux rendre service Tatin je le fais avec plaisir donc n’hésitez pas faire mieux et encore plus stupide que moi, attention hein on reste fair-play je ne triche jamais quand j’adopte un QI de bulot 😁

Signaler Répondre

avatar
Remets une pièce... le 17/11/2021 à 18:23

Cela faisait au moins 48h qu'on n'entendait plus parler d'eux.... Cela semblait trop pour ce monsieur.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 17/11/2021 à 18:12

Franchement, je n'écoute pas du rap pour la beauté d'écouter du rap, certains "intellectuels" bien pensants vont me dire qu'il faut de tout pour faire un monde, je suis bien d'accord.

Et le rap à alors sa place.

De là à dire qu'il faut tout écouter pour être "ouvert", je ne suis pas entièrement d'accord.

Moi je préfère écouter de la musique, et de préférence qui me plaise, parfois ça peut être du rap, souvent cela n'en est pas.

Par contre écouter le rap Des Daltons parce que c'est les Daltons dont tout le monde parle en France à cause de leurs rodéos, moi ce n'est pas ma tasse de thé, faire de la musique ne justifie pas le fait de faire du rodéo en ville au milieu des piétons.

C'est comme une espèce de chantage intellectuel.
- Les Daltons se font nationalement connaitre en faisant du rodéo.
- Et puisqu'il faudrait s’intéresser à tout et que les Daltons sont maintenant nationalement connut, il faudrait s’intéresser à leur rap?

Moi cela ne m’intéresse pas, merci Monsieur Blachier de vos conseils, il me semblait plus intéressant que vous nous parliez de bons groupes (rap ou pas) peu ou pas connut, plutôt que de ce groupe.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 17/11/2021 à 17:37
Tatin a écrit le 17/11/2021 à 16h40

Je trouve que MOUAH fait plus de commentaires idiots que la moyenne et vous le publiez abondamment ! Pourquoi ?

Peut-être que vous êtes encore plus en dessous si vous ne comprenez pas ;-)

Signaler Répondre

avatar
oui c est vrai le 17/11/2021 à 17:30
Kasanostra a écrit le 17/11/2021 à 17h20

Merci Romain pour ta citation, le rap à Lyon ne contente pas qu’aux Daltons et heureusement d’ailleurs 😂🌋

c est ce que je dis aussi , merci Romain pour nous avoir dévoilé cette verité

Signaler Répondre

avatar
Kasanostra le 17/11/2021 à 17:20

Merci Romain pour ta citation, le rap à Lyon ne contente pas qu’aux Daltons et heureusement d’ailleurs 😂🌋

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 17/11/2021 à 17:14
Logique a écrit le 17/11/2021 à 17h05

Pourtant à Lyon il ya eu des groupes ou rappeur connu dans toute la France mais pour sa faut connaître le rap à une époque "piment rouge" cassus belli "gsx" était écouté dans toute la France mais non mis en avant par les médias car le rap lyonnais a toujour été en quelque sorte censuré par l'industrie du rap qui préfère mettre en avant les parisiens meme les marseillais en on bavé avant de pouvoir explosé

Respect à l'ancienne école Casus Belli, Piment Rouge mais aussi en plus west coast Mackroute Record. 6.9 la trik !

Signaler Répondre

avatar
Logique le 17/11/2021 à 17:05

Pourtant à Lyon il ya eu des groupes ou rappeur connu dans toute la France mais pour sa faut connaître le rap à une époque "piment rouge" cassus belli "gsx" était écouté dans toute la France mais non mis en avant par les médias car le rap lyonnais a toujour été en quelque sorte censuré par l'industrie du rap qui préfère mettre en avant les parisiens meme les marseillais en on bavé avant de pouvoir explosé

Signaler Répondre

avatar
Pas écouté le 17/11/2021 à 16:52

Pas écouté, et je ne pense pas que ces gens méritent qu'on parle d'eux.

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 17/11/2021 à 16:40

Je trouve que MOUAH fait plus de commentaires idiots que la moyenne et vous le publiez abondamment ! Pourquoi ?

Signaler Répondre

avatar
je ne dirai qu une chose le 17/11/2021 à 16:32
Mouhaha 0,001 a écrit le 17/11/2021 à 16h14

Marre de voir utiliser des mots sans en connaître réellement la signification, aligner des poncifs pour faire «genre » sans arguments est juste la preuve de la pauvreté intellectuelle ambiante, achetez-vous du cirage, gavez vous pour tenter de briller, mais affûtez vos arguments, là vous faites surtout plouc avec votre boomer dominant :-)

+1000 .merci Mouhaha

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 17/11/2021 à 16:25

En 2021 je n'écoute pas de rap, pas plus que je n'écoutais Edith Piaf dans les années 80. Cela fait 40 ans que cette musique de vieux ringarde existe. Quel est l'esprit créateur qui va nous faire partager autre chose que ces niaiserie ânonnées venues d'un autre temps ? La jeunesse des banlieues à buguer sur cela et c'est comme la crotte aux chaussures.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 17/11/2021 à 16:21
Franchement a écrit le 17/11/2021 à 15h58

Je suis étonné ! Romain Blachier, dans l une de ses quêtes multiples , serait donc une bible du Rap local ?
Franchement , j étais passé à coté de cette information .
Faut il pour autant s'en réjouir ? Cela est un autre débat .
L article est une collection de noms de groupes , piochés ça et là , assemblés semble t il avec difficulté et donnant un résultat peu compréhensible .
Apres tout, c'est peu etre uniquement un prétexte pour parler des Daltons, ceux dont les 4 tunnels d'évasion se referment
doucement dans les sables de l actualité . Mais à quelles fins ?
Une fois encore l auteur restera un grand mystere .

Merci de vous intéresser à ma personne plus qu'à l'article. Et creusez davantage le sujet sur mon rapport au rap et aux musiques actuelles et de ce que j'ai pu ou peu y faire actuellement puisque j'ai l'air de vous préoccuper tant... :) au boulot !

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 17/11/2021 à 16:14
Raminagrobis a écrit le 17/11/2021 à 15h37

Marre de ces articles de boomer dominant !

Marre de voir utiliser des mots sans en connaître réellement la signification, aligner des poncifs pour faire «genre » sans arguments est juste la preuve de la pauvreté intellectuelle ambiante, achetez-vous du cirage, gavez vous pour tenter de briller, mais affûtez vos arguments, là vous faites surtout plouc avec votre boomer dominant :-)

Signaler Répondre

avatar
Serena VDW le 17/11/2021 à 16:08
BBJ a écrit le 17/11/2021 à 15h50

je rap pas le fromage , je le prends en sachet ( j 'ai bon ?)

Ok Boomer

Signaler Répondre

avatar
pépé le 17/11/2021 à 16:00

Moi j"écoute ma râpe à fromage ....

Signaler Répondre

avatar
Franchement le 17/11/2021 à 15:58

Je suis étonné ! Romain Blachier, dans l une de ses quêtes multiples , serait donc une bible du Rap local ?
Franchement , j étais passé à coté de cette information .
Faut il pour autant s'en réjouir ? Cela est un autre débat .
L article est une collection de noms de groupes , piochés ça et là , assemblés semble t il avec difficulté et donnant un résultat peu compréhensible .
Apres tout, c'est peu etre uniquement un prétexte pour parler des Daltons, ceux dont les 4 tunnels d'évasion se referment
doucement dans les sables de l actualité . Mais à quelles fins ?
Une fois encore l auteur restera un grand mystere .

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 17/11/2021 à 15:57
Article à revoir a écrit le 17/11/2021 à 15h41

Mazoo ne fait pas de vu et n'a aucune influence, ne pas faire un catalogue je comprend, mais choisir les bons artistes ce n'est pas la mer à boire

Je ne pense pas que Cyrious ou Chilla soient de mauvais artistes.... et je ne cite pas les artistes en fonction de leurs influences :) ceci dit vive Lyonzon et quand ils veulent je passe discuter à la Maisonnette

Signaler Répondre

avatar
Jam's le 17/11/2021 à 15:56
romainblachier a écrit le 17/11/2021 à 15h25

Et je n'ai pas parlé de 105 de groove, de Lilow etc....mais tu sais ce n'est pas un catalogue exhaustif du rap lyonnais, ,juste un article qui cite quelques exemples

Ok mais pas un mot sur SnakeWarrior, ni sur BossChnouf69, ni sur Diaay fondé amoul pertement !

Signaler Répondre

avatar
BBJ le 17/11/2021 à 15:50

je rap pas le fromage , je le prends en sachet ( j 'ai bon ?)

Signaler Répondre

avatar
Article à revoir le 17/11/2021 à 15:41
romainblachier a écrit le 17/11/2021 à 15h25

Et je n'ai pas parlé de 105 de groove, de Lilow etc....mais tu sais ce n'est pas un catalogue exhaustif du rap lyonnais, ,juste un article qui cite quelques exemples

Mazoo ne fait pas de vu et n'a aucune influence, ne pas faire un catalogue je comprend, mais choisir les bons artistes ce n'est pas la mer à boire

Signaler Répondre

avatar
Raminagrobis le 17/11/2021 à 15:37
Article à revoir a écrit le 17/11/2021 à 15h10

Ca parle de Mazoo mais pas de Lyonzon, remballez l'article les Boomers.

Marre de ces articles de boomer dominant !

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 17/11/2021 à 15:28
AntiLREM a écrit le 17/11/2021 à 15h10

Qui est intéressé par Romain Blachier ?
Pas grand monde.

visiblement toi....au point de prendre le temps de te créer un pseudo puis de commenter

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 17/11/2021 à 15:25
Article à revoir a écrit le 17/11/2021 à 15h10

Ca parle de Mazoo mais pas de Lyonzon, remballez l'article les Boomers.

Et je n'ai pas parlé de 105 de groove, de Lilow etc....mais tu sais ce n'est pas un catalogue exhaustif du rap lyonnais, ,juste un article qui cite quelques exemples

Signaler Répondre

avatar
Article à revoir le 17/11/2021 à 15:10

Ca parle de Mazoo mais pas de Lyonzon, remballez l'article les Boomers.

Signaler Répondre

avatar
AntiLREM le 17/11/2021 à 15:10

Qui est intéressé par Romain Blachier ?
Pas grand monde.

Signaler Répondre

avatar
Tousaufecologiste le 17/11/2021 à 15:05

J aime garder les oreilles propres

Signaler Répondre

avatar
Tranquillou bidou le 17/11/2021 à 14:58

La honte !! C'est pas de la musique, c'est de la soupe !!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.