Tarification unique, territoire étendu, faible opposition : ce que va changer l’AOMTL, le nouveau Sytral installé ce lundi à Lyon

Tarification unique, territoire étendu, faible opposition : ce que va changer l’AOMTL, le nouveau Sytral installé ce lundi à Lyon
LyonMag

C’est l’un des changements les plus importants de cette nouvelle année dans la Métropole de Lyon.

Le 14 décembre dernier, le Conseil métropolitain a acté la transformation du Sytral (syndicat mixte en charge des transports en commun lyonnais) en un Etablissement public local baptisé AOMTL pour Autorité organisatrice des mobilités des territoires lyonnais.

La délibération s’était faite dans la douleur puisque le président écologiste Bruno Bernard a habilement manoeuvré pour faire en sorte de réduire fortement l’opposition au sein du nouveau conseil qui a été installé ce lundi. L'ambiance était cependant beaucoup plus détendue qu'il y a deux semaines puisque le seul qui pouvait faire des étincelles, Philippe Meunier (LR, Région), n'était pas là.

"Nos concitoyens ont naturellement besoin de passer d’un territoire à l’autre", a simplement résumé Bruno Bernard en ouverture de séance. Une synthèse nécessaire tant le sujet peut paraître compliqué. Alors que va changer l’AOMTL, ce super-Sytral qui dépasse désormais le territoire de la Métropole de Lyon ?

La composition et le territoire du nouveau conseil

Naturellement, la Métropole de Lyon est la plus largement représentée dans ce nouveau conseil. Elle compte à elle seule 24 sièges. A cette représentation s'ajoute le président du Sytral Bruno Bernard.

Le deuxième territoire le plus plus représenté est celui de l'agglomération de Villefranche-sur-Saône. Deux élus en sont issus. Les communautés de communes de l'Ouest Rhodanien, de Beaujolais Pierre Dorrées, de Saône Beaujolais, de l'Est lyonnais, du Pays de l'Arbresle, de la Vallée du Garon, des monts de Lyonnais, du Pays Mornantais et du Pays de l'Ozon ont chacune un représentant.

Enfin, la Région Auvergne-Rhône-Alpes est la dernière collectivité représentée avec, là aussi, un élu.

Le fonctionnement : les Verts aux manettes sur tout le département

Il faut cependant comprendre que ces 38 élus n'ont pas tous la même puissance de vote. Si Bruno Bernard ne possède qu'une seule voix pour les décisions, les 24 autres représentants de la Métropole de Lyon en ont chacun trois, à l'exception d'Izzet Doganel, seul élu d'opposition, qui n'en possède que deux. Dans cette représentation métropolitaine, il y a 16 élus écologistes qui cumulent donc 48 voix au total. Un pouvoir presque absolu si on ajoute le fait que les 11 autres élus métropolitains font partie de la majorité métropolitaine.

L'élu LR de la Région a quant à lui 2 voix tandis que le reste des 24 voix a été réparti entre les autres élus du territoire rhodanien.

Il faut donc retenir que la majorité métropolitaine devrait garder presque toujours les pleins pouvoirs. C'est d'ailleurs pour arriver à cet objectif que Bruno Bernard a décidé de réduire la part d'opposition à l'AOMTL par rapport au Sytral. Une manoeuvre qui lui a valu beaucoup de critiques, mais qu'il justifie par une nécessité de "trouver des consensus avec les territoires". Or, "on ne pouvait pas être totalement dépendant d'une opposition issue du conseil de la Métropole qui, depuis 18 mois, a montré que très souvent elle était plus dans la polémique que dans l'intérêt des habitants", poursuit-il ce lundi.

Les objectifs de l'AOMTL

Maintenant que les écologistes sont installés, ils comptent bien regarder vers l'avenir et révolutionner, à leur niveau, le fonctionnement des transports en commun dans l'agglomération. Bruno Bernard détail ses objectifs : développer les lignes de bus (comme les Cars du Rhône), rendre les solutions de mobilité beaucoup plus efficientes à cette nouvelle échelle et facilité la vie des usagers.

Parmi les grands travaux à aborder, on peut évoquer l'unification de tous les réseaux de transport du Rhône, la mise en place d'une tarification unique (un ticket TCL pour se déplacer dans tout le département) et d'un seul système d'information.

Ces réformes risquent cependant de prendre du temps. Aucun calendrier d'action n'a été fixé pour le moment. On devrait en savoir plus fin janvier lors du prochain Conseil du super Sytral.

L.M.

X

Tags :

sytral

AOMTL

TCL

29 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Merci Nanar le 15/01/2022 à 23:45

Ils ont le sourire sur la photo! Ils se disent tous "A nous les 1000 balles d'augmentation au bout d'un mois!" :o)
https://www.lyonmag.com/article/109366/vote-de-la-hausse-des-indemnites-a-la-metropole-de-lyon-cette-decision-ne-devrait-pas-nous-revenir

Signaler Répondre

avatar
francky le 14/01/2022 à 22:02

eh oui vous avez votė pour les ecolos communos et bien maintenant il faur assumer vos conneries. Lyon devient invivable à tous les niveaux. Moi je vais me casser.;;

Signaler Répondre

avatar
Hildegonde le 12/01/2022 à 09:21
raslebol69 a écrit le 10/01/2022 à 19h29

Une conception de la démocratie digne de Poutine ou de la Corée du Nord. L'opposition est acceptée si on ne lui laisse qu'un strapontin au dernier rang, sans droit à la parole.

La "démocratie" vue par les verts.... (l'enveloppe)
Le noyau est bien rouge avec tout ce que cela comporte

Signaler Répondre

avatar
Lepapet le 11/01/2022 à 13:40
la gauche quoi ! a écrit le 11/01/2022 à 04h53

AOMTL pour Autorité Organisatrice des Mobilités des Territoires Lyonnais : 1.4milion d' habitants !
CTA pour Chicago Transit Authority ; 6millions d'habitants !

Il est vrai que mathématiquement...
Deux bonnes raisons à cela :
- Sur la forme, nous habitons dans le pays dit de Molière : on développe, on développe. Ca fait très Kultur et vous met, forcément, le ticket de métro - bus à sa juste valeur. Enfin !
- Sur le fond, à Chicago, on est dans le réaliste, le performant à tout prix et, surtout, surtout -l'ENA ils ne connaissent pas...

Signaler Répondre

avatar
Daplu69 le 11/01/2022 à 11:42

Toujours des problèmes pour avoir une représentation femmes-hommes équilibrée. Quant aux voies elles sont faites pour rouler, pour voter: les voix.....

Signaler Répondre

avatar
Championnat le 11/01/2022 à 10:21

Ils m'ont l'air d'avoir des bonnes fêtes de vainqueurs touts ces gens. 🤣🤣🤣

Signaler Répondre

avatar
remplaçant le 11/01/2022 à 07:45

les verts ont gagné l’election, le bilan se fait à la fin du mandat.
En tout cas leur electorat est ravi et meme plus.

Signaler Répondre

avatar
la gauche quoi ! le 11/01/2022 à 04:53
Dany7 a écrit le 10/01/2022 à 19h36

rien compris

AOMTL pour Autorité Organisatrice des Mobilités des Territoires Lyonnais : 1.4milion d' habitants !
CTA pour Chicago Transit Authority ; 6millions d'habitants !

Signaler Répondre

avatar
mirou69 le 11/01/2022 à 03:48

Et les masques, ils sont où?

Signaler Répondre

avatar
Bizarre le 10/01/2022 à 23:38

Alors pour plus de concertation ils concentrent tous les pouvoirs et les votes !
Euh j’ai pas tout compris …
Sont bizarres ces mecs.
J’étais pas pro Collomb mais bizarrement je le trouve aujourd’hui beaucoup plus démocrate que ces guignols.
Ça m’inquiète
Ça m’inquiète

Signaler Répondre

avatar
gone 2022 le 10/01/2022 à 23:12

Muppets Show

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 10/01/2022 à 22:00

Je pensais pas
Mais l écologie est vraiment rétrograde.
J abandonné toute positivité possible pour ce ce mouvement sectaire .

Signaler Répondre

avatar
Doucerette le 10/01/2022 à 21:36
PAPlMOUZO a écrit le 10/01/2022 à 19h19

un ticket TCL pour se déplacer dans tout le département
C' est beau, mais j' attends de voir.. Je doute qu' un trajet Lyon-Belleville coute seulement un ticket de bus

il suffit d'augmenter le ticket de bus pour le mettre au niveau d'un Lyon-Belleville pour qu'il permette d'aller partout. C'est chiant pour les plus pauvres mais c'est plus ouvert aux possibles. En plus, les bus vont devenir encore plus bio. Quand chacun sera avec le pass (bio) sous la peau, on pourra aussi savoir si vous êtes vaccinés et ce que vous mangez. On pourrait imaginer des bus réservés aux végétariens vaccinés par exemple. L'imagination est au pouvoir !

Signaler Répondre

avatar
Dany7 le 10/01/2022 à 19:36

rien compris

Signaler Répondre

avatar
raslebol69 le 10/01/2022 à 19:29
David B a écrit le 10/01/2022 à 17h44

Justifier de dégager les oppositions car il faut "trouver des consensus avec les territoires", à ce niveau de foutage de gueule, c'est de l'art.

Une conception de la démocratie digne de Poutine ou de la Corée du Nord. L'opposition est acceptée si on ne lui laisse qu'un strapontin au dernier rang, sans droit à la parole.

Signaler Répondre

avatar
PAPlMOUZO le 10/01/2022 à 19:19

un ticket TCL pour se déplacer dans tout le département
C' est beau, mais j' attends de voir.. Je doute qu' un trajet Lyon-Belleville coute seulement un ticket de bus

Signaler Répondre

avatar
Lestocardsdeevl le 10/01/2022 à 18:40

Quelle mascarade…. La colline de sainte foy attend votre positionnement sur le téléphérique… la révolution gronde en haut de la colline !!!!

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 10/01/2022 à 18:30

Démocratie défaite .
Dogme en vue ..
Terrible échec pour les Lyonnais .

Signaler Répondre

avatar
Escrologistevelo le 10/01/2022 à 18:00

En plus le rentier Bernard il a toujours la même chemise et le même costard sur toutes les photos.
Avec ses vieilles chaussures !!!!!

Signaler Répondre

avatar
David B le 10/01/2022 à 17:44

Justifier de dégager les oppositions car il faut "trouver des consensus avec les territoires", à ce niveau de foutage de gueule, c'est de l'art.

Signaler Répondre

avatar
LudoLyonFier le 10/01/2022 à 17:41

Les Gneeeees

Signaler Répondre

avatar
tuile le 10/01/2022 à 16:31

Et mille euros d'augmentation d'indemnité ???

Signaler Répondre

avatar
Escrologistevelo le 10/01/2022 à 16:28

La bande d'escrologiste.
ILs gouvernent entre eux les pastèques.

Signaler Répondre

avatar
Andrea Tout-Caraque le 10/01/2022 à 15:51

Sytral, c' était trop facile a prononcer
La Métropole a surement payé une fortune a une agence de pub pour inventer ce nouveau sigle.
Et ça se prononce comment? AHOMMETELEU?

Signaler Répondre

avatar
KOLEOS le 10/01/2022 à 15:03

La composition de cet AOMTL démontre, s'il en était besoin, la grande conciliation et participation de tous aux décisions de cette oligarchie verte. Le moins qu'on puisse dire est que les verts au pouvoir entendent imposer au forceps leur vision de leur monde triste et coercitif ! Espérons qu'aux prochaines élections locales les abstentionnistes de tous bords viendront manifester leur volonté au delà des 17% de 2020 ! Le masochisme a ses limites !!!

Signaler Répondre

avatar
Gab le 10/01/2022 à 14:30

Les écolo ont la majorité absolue quoi qu'il advienne.
16 élus avec 3 voies chacun soit 48 voies + une voie pour Bernard le président ce qui fait 49 voies sur 98 soit la majorité absolue sans les autres partis de gauche (PS, PC, etc.)

Signaler Répondre

avatar
Distribution le 10/01/2022 à 13:07

Distribution d'argent gratuit en vue... enfin le vôtre. Souriez!

Signaler Répondre

avatar
klein le 10/01/2022 à 13:03

C'est bien mais bougez-vous, derrière votre petite guerre il y a des milliers voir millions de citoyens du Rhône qui attendent

Signaler Répondre

avatar
EricdeLyon le 10/01/2022 à 12:37

Ca va couter cher, comme toujours quand les bolcheviks arrivent au pouvoir

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.