Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’action judiciaire contre le Petit Paumé examinée lundi au tribunal de grande instance de Lyon

Un référé d’heure en heure, c'est-à-dire une procédure d’extrême urgence, a été déposé jeudi par l’avocat du restaurant Carte Blanche.

Les restaurateurs sonts mécontent de la critique de l’établissement publiée dans le guide gratuit lyonnais. L’objectif était d’interdire la 2e vague de distribution du Petit Paumé prévue samedi mais le tribunal a décidé de laisser le week-end à la défense pour se préparer et a renvoyé l’affaire à lundi. Les restaurateurs demandent un démenti au frais des étudiants réalisateurs du guide et des dommages et intérêts si leur chiffre d’affaires baisse à la suite de cette critique. En 41 ans d’existence, le Petit Paumé n’a été condamné qu’à une seule reprise, au début des années 2000. Un démenti avait dû être publié dans l’édition suivante.



Tags : restaurant | petit paumé |

Commentaires 4

Déposé le 17/10/2009 à 15h04  
Par Lalo69 Citer

A l'origine, Le Petit Paumé a été créé par des étudiants lyonnais de l'Ecole de Commerce de Lyon, connaissant leur ville et ses lieux de vie depuis leur naissance.Ils savaient de quoi ils parlaient et ont ainsi construit l'(ex)-solide réputation de ce guide. Depuis 10 ou 15 ans, ces étudiants de la nouvelle E.M Lyon viennent à 90% d'ailleurs, parfois de l'étranger, ce qui est très bien, mais on peut se demander si ces nouveaux arrivants, ignorant tout de cette ville sont les plus compétents pour juger et rédiger...à destination de lyonnais qui y vivent depuis des années. Bref. Mais le plus grave est ailleurs : juchés sur la réputation d'un guide à laquelle ils n'ont absolument pas contribué, et nantis en quelque sorte de ce pouvoir usurpé, car hérité de leurs anciens, ils s'arrogent le droit, à l'âge de 20 ans et après un stage de quelques jours, de porter un jugement péremptoire sur des établissements, des vins, de la cuisine, et surtout des professionnels . Ces derniers, compétents dans l'ultra majorité des cas,ont pris des risques, connaîssent leur métier depuis des années, se battent chaque jour...pour se voir juger de haut par des pseudo-gastronomes qui étaient encore scolaire il y a deux ans, et qui se promènent en ville, une grenade dégoupillée à chaque main. C'est le monde à l'envers , où des post-adolescents qui n'ont jamais travaillé de leur vie deviennent "consultants" à la sortie de l'école, c'est à dire donnent des conseils à des gens...de plusieurs années expérience et de métier. Pour revenir à notre guide, ne parlons pas de la rédaction des rubriques : écrites en mauvais français, on y sent nettement la recherche désespérée d'une originalité et d'un humour qui ne viennent finalement jamais. On a droit alors à un mélange de clichés et de tentatives de jeux de mots presque touchants tant leur encéphalogramme est plat; au fond très révélateur de l'ensemble. Mais qu'on se rassure : depuis quelques années, le Petit Paumé "papier", comme tous les supports de ce type, est en perte de vitesse, et pour ne pas dire en chute libre, cherchant d'abord et principalement à vendre ses encarts publicitaires pour "sauver le Petit Paumé encore cette année" (sic). Quant au PP "net", il est actuellement totalement dilué dans les multiples sites sorties-loisirs bien plus intelligents, compétents que le PP, car auto-gérés par des vrais créateurs qui connaîssent leur métier,et par les vraies critiques...de vrais clients. Au fond, depuis quelques années, le Petit Paumé est devenu ringard et dépassé; il a beau poussé le tirage pour vendre sa pub de l'année suivante, il sait qu'il ne fait plus l'évènement, les gens s'en rendent compte,on en parle de moins en moins.. Alors : faut-il tirer sur une ambulance qui va droit dans le mur ? Signé : un ex-critique d'une ex-équipe...du Petit Paumé.

Déposé le 16/10/2009 à 14h10  
Par k rim Citer

l histoire du siecle !!!

Déposé le 16/10/2009 à 13h31  
Par Client Citer

Non mais un guide qui implique qu'un resto donne "la chiasse" sans verification, sans preuve et sans faire un second test comme pour toute critique négative. c'est de la diffamation.

Déposé le 16/10/2009 à 09h51  
Par romain blachier Citer

c'est scandaleux! et la liberté d'écriture? un guide n'aurait donc le droit que de publier de "bonnes" critiques?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.