ASVEL: " Peu importe que se soit Roanne, il faut gagner"

ASVEL: " Peu importe que se soit Roanne, il faut gagner"

L'ASVEL reçoit samedi soir la Chorale de Roanne pour le derby de Pro A.
Un derby est toujours particulier, mais pour Vincent Collet, le coach villeurbannais, cette année il faut surtout le gagner car le club est en manque de victoires en championnat. L'ASVEL reste sur deux défaites en Pro A et doit s'imposer pour rester dans la course aux play-offs. Actuellement 10e du classement avant cette 16e journée, la Green Team n'a pas vraiment droit à l'erreur. La victoire en coupe de France (46-74) mardi à Bourg-en-Bresse a rassuré Aymeric Jeanneau et ses partenaires qui en avaient bien besoin mentalement et physiquement après une série de 4 défaites consécutives ( 2 en championnat et 2 en Euroligue dont le club est désormais éliminé), ainsi les sourires éclairaient de nouveau les visages lors de l'entraînement de vendredi à l'Astroballe. Mais Vincent Collet le sait, il faut se méfier de Roanne, vainqueur à l'aller (72-67), une rencontre où Villeurbanne n'avait jamais vu le jour. "Un bis repetita de ce match aller serait une catastrophe" pour le technicien de Villeurbanne. Il espère que son équipe inversera le rapport d'agressivité favorable aux joueurs de la Chorale qu'il estime mieux armés athlétiquement que son équipe. "La clé du match? Sans doute notre capacité à s'imposer aux rebonds où Roanne est très dominateur pour ne pas avoir à s'en remettre aux aléatoires shoots à 3 points. Il va falloir hausser notre niveau de jeu" poursuit Vincent Collet. De son côté le meneur Aymeric Jeanneau souhaite être aidé dans les phases difficiles par le public de l'Astroballe, qui sera à guichets fermés pour ce derby. "Nous ne sommes pas vraiment tout à fait sereins car en

Tags :

ASVEL

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.