Un braquage chez un fleuriste est un braquage comme un autre

Un braquage chez un fleuriste est un braquage comme un autre

Une jeune femme doit comparaître devant le parquet pour avoir commis un vol à mains armées chez un vendeur de fleurs.
Elle sera présentée dimanche aux magistrats. Mardi elle était entrée chez un fleuriste de Villeurbanne à visage découvert et s’était fait remettre le fond de caisse sous la menace d’une arme de poing. Les enquêteurs de la brigade criminelle ont pu la retrouver très vite, elle est âgée de 25 ans et vit non loin du lieu du larcin.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
jouly le 24/01/2010 à 21:30

La vie est de jour en jour difficile. ça pousse même les femmes à braquer.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.