Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Schéma de Cohérence Territoriale : 20 ans pour changer Rhône-Alpes

Le SCOT, ou Schéma de Cohérence Territoriale, a été présenté lundi et donne les premiers objectifs à tenir pour l'ensemble urbain lyonnais élargi. Les responsables territoriaux estiment que 150 000 nouveaux habitants devraient choisir Lyon, le Grand Lyon ou sa région proche pour s’y installer dans les 20 ans à venir. Notamment à l’Est et au Sud-Ouest de la Capitale des Gaules, ce qui porterait le nombre d’habitants à un million cinq cent milles personnes. Il faudra alors beaucoup plus de transports, notamment des trains, et beaucoup plus de pôles de commerces et d’activités.
 Ces investissements ne sont pas encore chiffrés mais ils pourraient représenter plusieurs milliards d’euros. 

Et Gérard Collomb, le maire de Lyon et président de ces études, en appelle à l’Etat pour aider aux financements : "Cela demandera des moyens financiers. Il y a ceux des collectivités locales et il y a ceux de la région. Mais il faudra que nous rencontrions l’état. Quand j’entends qu’on va mettre 35 milliards sur l’agglomération parisienne pour faire un grand métro, et que je vois que l’état, pour le métro qui va aller jusqu’à Oullins, ne met que 7 millions sur 200 millions, je me dis qu’il y a une injustice. Pour nous, ville qui nous devons rayonner au niveau Européen, il y a aussi un challenge pour l’État à nous permettre de la faire.» Et une enquête publique pour que chacun consulte les projets est menée jusqu’en juin. Le schéma territorial devrait être adopté à l’automne prochain. Pour Raymond Terracher, premier vice-président du SEPAL (Syndicat mixte d’études et de programmation de l’agglomération lyonnais), c'est avec en tête un objectif de cohérence que l'agglomeration doit avancer.

Lyon Mag : De quoi rêvez-vous pour cette agglomération lyonnaise ?
Raymond Terracher :
Ce que j’aime, c’est la cohérence. il faut savoir comment les territoires fonctionnent entre eux. C’est cela qui est intéressant pour bâtir les projets. Les projets évoluent au fil des mois et au fil des ans, et se transforment. On ne peut pas dire aujourd’hui que tout est gravé dans le marbre jusqu’à 2030 et que plus rien ne bougera. On sait très bien qu’il y aura des évolutions et des modifications. Alors, est-ce que l’agglomération ira jusqu’à Villefranche, je ne sais pas. Mais le SCOT ne l’empêchera pas.

En 2030, à quoi ressemblera l’agglomération lyonnaise ?

Cela ressemblera tout à fait à ce qui existe aujourd’hui. Avec une densification au niveau de l’habitat. mais le même équilibre entre la verdure et la ville. Nous nous fixons comme objectif 50% d’espaces modifiés et 50% d’espaces naturels.

La ville de Lyon n’englobera pas tout ?
La ville de Lyon n’englobera pas tout. Et cette problématique est le ressort d’autres discussions, plus politiques je dirai. Je crois plus au tissu qu’à l’étoile. C’est à dire que je crois plus aux réseaux, aux polarités qui se mettent en réseau, plutôt qu’à un centre unique, rayonnant et absorbant.

Avez-vous des exemples ?
Lyon sera toujours Lyon, et Villeurbanne également. Mais des villes comme Bourgoin, même si elle n’est pas sur le SCOT, auront pris une plus grosse importance. Et puis, les réunions de communes, au niveau du sud du département,  auront évolué. On va vers une densification. Également le long de la Saône. Le rôle fluviaC qui a été évoqué par le président Collomb va devenir de plus en plus visible, avec le développement de la zone nord de Genay. Tout cela est en peine mutation et en pleine transformation. Nous voulons donner les règles du jeu. C’est ce que nous avons fait aujourd’hui.

Par quoi passent ces règles du jeu ?

Elles passent par du transport et de la verdure. Par la prise en compte des ressources naturelles. la préservation des ressources en eau. Tout cela correspond à la vie des agglomérations, tout bouge en permanence.

 

 



Tags : région | scot | territoriale |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.