Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le meurtrier présumé du commandant Ambrosse est passé aux aveux lundi

Il s’agissait du premier jour du procès devant les assises du Rhône. Florent Morat, 25 ans, a expliqué avoir "tiré de face et d’instinct" sur les gendarmes, qui intervenaient sur le cambriolage d’un stand de tir à Saint-Andéol-le-château en juin 2007.

Jusque-là, le jeune homme parlait d’un tir accidentel. Il est apparu à la barre très diminué à la suite d’un accident cérébral en détention provisoire causé a priori par une tentative de suicide médicamenteuse. Trois autres jeunes d’une vingtaine d’années sont dans le box des accusés et comparaissent libres. La journée de mardi sera consacrée au récit détaillé de la nuit du drame.



Tags : justice | assises | ambrosse |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.