Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Grève confirmée à Feyzin : vers l’assèchement des stations-service ?

Réunis en assemblée générale, mercredi, les employés de la raffinerie Total ont voté la grève illimitée. Aucune expédition de carburant n’a eu lieu et une pénurie peut être envisagée si le mouvement perdure même si la direction rejette pour le moment cette idée. Tous les sites français de Total sont en grève pour protester contre la fermeture de la raffinerie de Dunkerque. Lyon Mag a interrogé Michel Lavastrou, secrétaire général de la CGT de la raffinerie, qui n'exclut pas l'hypothèse de la pénurie.

Lyon Mag : Pouvez-vous expliquer les raisons de ce mouvement de grève ?
Michel Lavastrou :
Il était prévu d’entrer en grève à partir de lundi à la raffinerie, suite à l’annonce de la fermeture du site «Flandres» (raffinerie Total de Dunkerque - NDLR). Nous voulons contester la fermeture de cet établissement, et le reclassement du personnel. Nous n’avons d’ailleurs aucune information sur ce reclassement. Les autres raffineries sont en grève depuis mercredi.

C’est un mouvement de soutien ?

Bien sur, mais pas seulement. C’est un mouvement de protestation par rapport aux fermetures prévues dans un avenir proche ou lointain sur les sites du groupe Total.

Concrètement,  pendant combien de temps allez-vous arrêter le travail ?

Nous sommes partis pour une grève illimitée. Nous n’avons obtenu aucune réponse de la part de notre direction. Michel Bénézit, le PDG du raffinage-marketing, a annoncé en début de semaine la cessation d'activité de la raffinerie "Flandres". Les signaux sont mauvais, et tout rentre en corrélation : les taxes environnementales, les surcapacités créées artificiellement à l’extérieur de la zone d’Europe de l’ouest. En 2009, sept raffineries dans le monde ont été réouvertes. La surcapacité vient de cette réouverture d’autres établissements, que nous ne comprenons pas. On se fout de nous.

A partir de combien de jours peut-on être dans une phase de pénurie de carburant ?

Pour une pénurie dans les stations Total, trois à quatre jours de grève suffisent. Il y a un certain débit, et les stations sont en permanence alimentées. il peut y avoir des retombées rapidement.

Ces retombées se feront uniquement sur les stations totales ?
Les stations Total et tous les indépendants ou concurrents qui ont des contrats avec les raffinerie de Total.

Combien représente la production journalière de la raffinerie de Total ?
Je pense qu’en vente, par jour, il y a 200 camions (environ 720 000 litres - NDLR) qui partent. C’est énorme.

Vous souhaitez arriver jusqu’à la pénurie pour être entendu ?

Pas forcément. Avoir les stations en rupture de stock, c’est n'est que la vitrine de notre potentiel d'action. Ce que l’on veut, c’est rencontrer les dirigeants, et qu’ils nous fassent des propositions honnêtes et respectables.



Tags : feyzin | total | chimie | petrole |

Commentaires 1

Déposé le 18/02/2010 à 18h23  
Par VERITE 69 Citer

non il part de la raffinerie de feyzin 7200000 LITRES JOURS DONC 720000 MILLE LITRES DE JET POUR LES AVIONS DE SATOLAS BP ET TOTAL REUNI? ALORS!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.