Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gérard Collomb se sépare de Jean-François Lanneluc, son directeur de cabinet

Jean-François Lanneluc, qui est aussi directeur de la communication au Grand Lyon, quitte ses fonctions de directeur de cabinet auprès de Gérard Collomb, qu'il tenait depuis 2002. Il a informé lundi par mail ses collaborateurs de la fin de ses fonctions. Il n'assure avoir "aucune amertume".

Jean-François Lanneluc, dans son mail adressé lundi à ses collaborateurs, a justifié son départ par des divergences sur "les orientations stratégiques nationales". Le désormais ex-directeur de cabinet à également fait part d'une "certaine usure de la relation". Jean-François Lanneluc, également directeur de la communication du Grand Lyon, a confié être dans l'expectative quant à la suite donnée à cette fonction. "Gérard Collomb refléchit à la suite pour l'activité communication" a seulement confirmé laconiquement Mr Lanneluc. Il sera remplacé dans cette fonction par l'actuel chef de cabinet Sylvain Auvray, et chargé à la maire de Lyon des relations avec les élus.

Retrouvez ci-après le mail envoyé dans sa totalité :

"Bonjour,

Gérard Collomb m'a fait part de son souhait de voir cesser notre collaboration.
Il est vrai qu'avec le temps ( 8 années... c'est beaucoup dans ce type de fonction ), il peut y avoir une certaine usure de la relation.
Il est  vrai aussi que des incompréhensions étaient apparues, notamment sur les orientations stratégiques nationales du maire.
Je quitterai donc mon poste rapidement, tout en assurant la continuité utile pour que Sylvain Auvray, choisi par le maire pour me succéder au Cabinet, ait la parfaite connaissance des dossiers que je gère.
G. Collomb réfléchit à la suite pour l'activité "communication".
Ce type de séparation est "normal" dans les fonctions que j'occupe, dès lors qu'il y a ne serait-ce qu'un embryon de désaccord structurel.
Et j'étais moi-même arrivé à peu près aux mêmes conclusions à tirer de cette évolution.
C'est pourquoi je n'en conçois aucune amertume.
Cela m'obligera simplement à rebondir un peu plus vite que je ne l'avais imaginé.
Il y aura un temps pour nous dire au revoir lors de mon départ effectif, à l'occasion d'un pot d'amitié, amitié sans doute sincère pour la plupart.
Ceux qui me connaissent le mieux m'ont beaucoup entendu dire que personne n'était irremplaçable.
Je le crois profondément.
Sans cynisme aucun, puisque je crois aussi à la richesse et à la qualité des relations que nous avons eues et que nous avons.

Bonne poursuite à vous.

Fidèlement et sereinement,

Jean François Lanneluc"



Tags : collomb | lanneluc |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.