Fin du Modem au conseil municipal de Lyon

Fin du Modem au conseil municipal de Lyon

Christophe Geourjon a annoncé la fin du groupe d’opposition « Lyon Démocrate -  Modem » au conseil municipal de Lyon, le renommant groupe « Centristes et démocrates pour Lyon. »

Le crépuscule du Modem lyonnais continu. Après Morales, c’est à Geourjon de se séparer de l’encombrante patente Modem, en renommant son groupe d’opposition au conseil municipal à Lyon. « Plutôt que d’afficher nos préférences partisanes, ce nouveau nom traduit notre souhait d’agir pour favoriser le rassemblement d’un grand Centre, nécessaire sur le plan national comme au niveau local » se justifie-t-il. Il traduit également la volonté de travailler en étroite collaboration avec les groupes « Centristes et Démocrates pour le Grand Lyon » et « Centristes et Démocrates pour le Rhône » au Conseil général. Le nouveau groupe compte quatre membres : Bernadette Bertrix-Veza (Conseillère municipale de Lyon, élue du 6ème), Fouziya Bouzerda (Conseillère municipale de Lyon, élue du 3ème), Marc Augoyard (Conseiller communautaire, élu du 5ème) Christophe Geourjon (Conseiller municipal, conseiller communautaire, élu du 8ème).

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
romain blachier le 08/07/2010 à 16:30

Il reste au conseil municipal le groupe Démocrates, autre groupe du modem, cette fois dans la majorité municipale.

Signaler Répondre

avatar
Baby Mercier le 07/07/2010 à 17:37

Monsieur Gougeon, Un jour, peut-être, vous arriverez à grandir en politique; mais, pour cela, il vous faudra couper le cordon ombilical qui vous relie à Michel Mercier

Signaler Répondre

avatar
chevalier le 06/07/2010 à 14:29

@ Orange Fuschia: ah ben alors ça c'est une surprise ce qui reste inconnu c'est: - quel candidat "modem et démocrate" (je ne doute pas qu'il soit déjà déisgné, avant les procédures normales) - quel score? là encore, quelques idées: 2, 4 ou 6?

Signaler Répondre

avatar
Orange fuschia le 06/07/2010 à 09:49

Quand Geourgeon rime avec Caméléon, au gré de ses intérêts personnels. Cette énièmme mutation devrait lui valoir l'investiture du 12ème canton de Lyon l'année prochaine; Le prix de la trahison n'est pas certain. Il trouvera devant lui une candidature authentiquement Modem et démocrate.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.