Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Guy Mathiolon « très surpris » par sa garde à vue

Dans une interview donnée au Progrès, Guy Mathiolon revient sur les 38 heures de garde à vue effectuée dans le cadre de l’enquête de la PJ sur la commande de rapports prétendument factices par la CCI à la société CB Connexion. Le président de la CCI confie avoir vécu « une épreuve, qui va laisser des traces. »

Guy Mathiolon ne comprend pas l’escalade qui lui a valu deux jours de garde à vue. Le président de la CCI, qui confesse attendre « sereinement les décisions de la justice », défend la compétence de Christian Barthélémy, élu du Grand Lyon et pourvoyeur de rapports pour la CCI à travers la société CB Connexion. «M. Barthélémy n’est pas non plus n’importe qui (...) C’est un des théoriciens de la région urbaine de Lyon et de la métropole » s’est-il défendu pour justifier la facture de 46 400€ de rapports, sur trois ans, à la société dirigée par ce dernier. « M. Barthélémy ne représente qu’une infime part des rapports que la Chambre de commerce  commande chaque année à des experts en tous genres. Nous en commandons pour plus de 1,3 millions d’€ par an » a-t-il continué, se demandant pourquoi la Chambre régionale des comptes a « mis l’accent sur ce seul point, qui a entraîné l’enquête de la PJ. » 



Tags : cci | mathiolon | cb connexion | barthelemy |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.