Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Y a de la rumba dans l’air !

Après une nuit hommage à Edith Piaf dimanche, c’est lundi soir la rumba qui sera à l’honneur dans le théâtre antique de la colline lyonnaise.  Au programme de cette soirée un percussionniste cubain, puis Peret, un artiste espagnol se produira sur scène avant que la nuit s’achève au son d’une formation congolaise.

Ce style musical à base de percussions et de chant est né sur le port de la Havane à Cuba mais il a ensuite voyagé, et c’est justement cette histoire partant de Cuba qu’a voulu raconter le directeur des Nuits de Fourvière Dominique Delorme : «  Cette musique, elle a voyagé dans deux directions. D’abord du côté de l’Afrique, où l’on retrouve cette rumba congolaise. Puis, elle est partie du côté de l’Espagne, plus précisément du côté de la Catalogne. Nous avons décidé d’organiser une soirée autour de cette thématique de la rumba, en réunissant sur un même plateau trois formations exemplaires de cette musique. Le fosse sera complètement dégagées, sans sièges, ouverte aux danseurs, et avec une vraie nuit de fête. Elle est en tout cas pensée pour ça. » Après cette nuit de la rumba, place à deux têtes d’affiche : M mardi soir et Jacques Dutronc mercredi.



Tags : fourviere | piaf |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.