Lyon veut réduire l’inégalité d’accès des jeunes à la mobilité internationale

Lyon veut réduire l’inégalité d’accès des jeunes à la mobilité internationale

 C’est l’objectif de la première plateforme de mobilité Internationale inaugurée jeudi, à Lyon. Il s’agit de l’une des premières dispositions prise après l’appel à projet lancé en 2009 par Martin Hirsch, ancien Haut Commissaire à la Jeunesse.

Ce dispositif rassemble les réseaux des Missions Locales, de l’Information Jeunesse et des Foyers de Jeunes travailleurs de la région. Cette plateforme se propose donc de répondre efficacement aux demandes des jeunes en insertion âgés de 18 à 25 ans. Mais pas seulement selon Jacky Darne, Président de l’Union Régionale des Missions Locales. « On voit bien qu’il y a des pays en croissance, des pays en développement, qui ont besoin de nos compétences, de nos bras. Cela permettra aux jeunes de se former, et d’être plus ouverts aux questions internationales. A l’heure de la mondialisation des marchandises et des capitaux, il faut que les jeunes soient préparés à cela, et qu’ils découvrent d’autres cultures. C’est pour eux une forme de développement d’esprit d’initiative, de maîtrise d’eux-mêmes et de confiance en eux. Ce sont des actions des actions qui sont bénéfiques pour la personnalité, mais aussi pour notre économie en général » détaille-t-il.
Une trentaine de structures régionales labellisées GUMI (Guichet Unique de Mobilité Internationale) accueilleront et orienteront les jeunes dans leur projet. Un site internet est également à disposition : www.jeunesinternational.org.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.