Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gérard Collomb mixe à La Duchère

Gérard Collomb a présenté mercredi l’avancement des travaux de réhabilitation de la Duchère. Accompagné dans sa visite par les grands acteurs du projet, le président du Grand Lyon a rappelé le double objectif sur ce quartier : désenclavement et mixité sociale.

Pour visualiser la Duchère telle qu’elle sera en 2016, il faut l’imaginer dans un grand projet urbain incluant le quartier de la Sauvegarde et de Balmont. Désenclaver à dessein, inclure l’ensemble dans son voisinage d’Ecully et de Champagne au Mont d’Or, et faire du quartier de la Duchère un premier point d’ancrage des trafics routiers avant l’arrivée nord de Lyon, voilà le premier pari que souhaite relever le Grand Lyon. A l’ouest, dans le quartier de la Sauvegarde, le Sytral équipera donc un parc-relais de 120 places pour rendre la main aux transports en commun. A ce titre, et dans le cadre du projet Atoubus mené par la Sytral, la ligne 36 doit être prolongée jusqu’au Perollier, à travers la réalisation d’une voirie en site propre débouchant sur l’avenue Ben Gourion, en septembre 2011. Ce parc-relais, temporaire, devrait à terme être implanté dans le secteur du Perollier.

Alors évidemment, l’objectif final n’est pas de faire de l’ouest de la troisième colline de Lyon un lieu de passage et de centralisation des trafics, mais un quartier en soi. Du square des 400 jusqu’à l’angle de l’avenue Rosa Parks et du boulevard de la Duchère, c’est tout un espace autonome d’habitations et de services qui doivent favoriser l’implantation privée dans le quartier. Du logements social et privé rue Marius Donjon et rue Wolville, mais également une crèche, une Maison des Fêtes et des Familles, dont l’inauguration est prévue dans quelques semaines, garniront à terme la renommée avenue Rosa Parks. Côté activité économique, un hôtel-restaurant d’une centaine de chambre offrira aux visiteurs de la clinique de la Sauvegarde la possibilité de rester quelques jours sur place. Il devrait être livré en 2013. Une pépinière d’entreprise de 1 700m2 doit également voir le jour, dans le cadre du projet Lyon Ville de l’Entrepreuneuriat. L’ensemble devrait être garni en 2014.

Le rattachement du quartier de la Sauvegarde doit se faire par le réaménagement du tampon que constitue le parc du Vallon. Plus largement, il marquera une frontière verte ouverte entre Ecully et la Duchère. Du côté de la Duch’, on attend quelques aménagements ambitieux. Après la démolition des barre 210 et 220, les logements sont déjà sortis de terre. 94% des logements sont commercialisés, et au 30 juin, il ne restait que 18 logements à vendre sur les 309 mis en vente sur la Duchère.  L’accès à ces derniers se fait selon le modèle mixte cher à Gérard Collomb, qui défend sa méthode pratiquée sur l’agglomération. « Là où il n’y avait que du logement social, j’en enlève et j’introduis du résidentiel. Là où il n’y a que du logement social, je mets du résidentiel » explique Collomb, qui, à doser accès à la propriété et locatif social, veut recréer de la « mixité sociale », et éviter les phénomènes de ghettoisation. L’aménagement des trois derniers îlots, la résidence Nelson Mandela, la résidence des Dominos et la résidence 9 Agora, doit être finalisé respectivement en décembre 2010, à mi-2011 et à l’hiver 2011. L’objectif passe par un désenclavement du site et l’amalgame entre les différents types de résidents. Mais également par l’aménagement de grandes places publiques où les gens viennent vivre leur quartier. Ce devrait être le cas avec l’aménagement du square Averroès et de la place Abbé Pierre. Après avoir porté aux nues le modèle Romain de circulation Nord / Sud, Est / Ouest, place au référent grec avec l’agora ! Averroès appréciera.

Côté commerce, le Simply Market et le Lidl, visités pour l’occasion par le maire de Lyon, ont été retapés. Et les rez-de-chaussées des nouveaux logements doivent laisser place à des boutiques. A telle enseigne que le fond d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce, investit 1,83 millions d’€ pour développer le potentiel commercial du quartier. On y attend à ce titre la Caisse d’Epargne, une société de courtage en assurance, et le siège de la société française d’information et de prévention.
Côté équipement sportif, le stade de Balmont partagera à l’été 2012 son voisinage avec la grande Halle d’Athlétisme. Un coût total de 25 millions d’€ pour un équipement d’envergure régionale, situé au croisement de l’avenue Rosa Parks et de l’avenue Victor Schoelcher. Un plateau d’athlétisme de 6 400 m2, une piste circulaire de 200 mètres à six couloirs, une piste de sprint de 60 mètres à 8 couloirs et des ateliers pour toutes les épreuves de sauts.
Au nord du site de la Duchère, la chaufferie urbaine Biomasse a été livrée en octobre 2007. Elle assure la quasi-totalité du chauffage des logements du site, et également d’une trentaine d’établissements publics.

La Duchère, ce sont 120 ha, 600 millions d’€ de budget dont 350 millions d’€ d’investissement publics. Alors certes, quelques malfaçons attenantes aux travaux existent. Si Gérard Collomb a serré des mains, il a parfois été interpellé, sur les questions relatives à la propreté et aux couleurs des volets. Mais l’effort collectif semble en valoir la peine. Rendez-vous en 2016 pour l’inauguration du nouveau quartier. Reste à savoir avec quelle écharpe il coupera le ruban. Malicieux, il nous a confié : « avec celle de maire de Lyon, si les Lyonnais le veulent bien. »



Tags : collomb | la duchere |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.