Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Collomb : « Il faut éviter la gradation de la violence »

Le maire de Lyon, revenu d’urgence mardi du Japon, a fait le point mercredi matin lors d’une conférence de presse, sur les débordements qui agitent Lyon depuis le début de la semaine.

Lyon Mag : Quel est votre retour après avoir pris connaissance des affrontements et des images de violences urbaines ?
Gérard Collomb :
Ce que l’on voit à travers les images, ce sont des scènes d’une violence inouïe. Nous sommes très loin du problème des retraites et du droit à manifester. Ce sont des scènes de violences urbaines, de pillages de magasins, d’incendies de voitures. Les auteurs doivent être sanctionnés fermement.

Dissociez-vous les lycéens des casseurs ?
Je crois qu’aujourd’hui, on note bien la séparation entre celles et ceux qui veulent affirmer un certain nombre d’idées, et ceux qui profitent de ces évènements. Ils sont là pour se livrer à la violence. C’est extrêmement inquiétant. Je reprends l’appel au calme et à la responsabilité qu’a lancé François Chérèque ce matin. Cela relève du devoir de tous les responsables, qu’ils soient politiques, syndicaux, de faire face à cette situation, et d’essayer d’apaiser le cours des évènements. Il faut éviter, dans les jours prochains, une gradation de la violence.

Peut-on parler d’un soulèvement des banlieues comme cela a été évoqué ?

Je ne souhaite pas le formuler de la sorte. Il y a des problèmes graves dans les banlieues. En même temps, je ne pense pas que celles et ceux qui se sont livrés à ces violences soient représentatifs de la banlieue. Je connais des gens qui travaillent dur dans les banlieues, qui ont à coeur de respecter l’ordre républicain et la loi française. Les casseurs ne me semblent pas représentatifs de la banlieue. Ils jettent l’opprobre sur toute la banlieue.

D'où viennent les casseurs ?

On voit bien qu’il y a dans un certain nombre de nos quartiers une montée de la délinquance et de la violence. J’ai toujours été de ceux qui disaient que l’absence de police de proximité faisait qu’aujourd’hui on ne connaissait plus la réalité de ces quartiers. Lorsque, l’an dernier, un jeune gamin a été tué par des tirs de kalachnikovs, lorsque l’on voit des auteurs très jeunes de casse devant l’Hôtel de Ville de Lyon avec des armes lourdes, on se dit qu’il y a un problème gravissime qui n’a pas été pris en compte.

Cela signifie qu’à tout moment, le centre-ville de Lyon peut être à la merci d’une poignée agissante de casseurs ?

Je ne souhaite aujourd’hui que saluer l’action individuelle des policiers. Toutes les interpellations effectuées ont été judicieuses. je demande aux jeunes de bonne foi de réfléchir à l’attitude qu’on eu les policiers mobilisés, qui a été de grande responsabilité. Essayons, chaque fois que nous le pouvons, de dissocier ce qui relève du mouvement étudiant légitime des actes de violences et du vandalisme.

Certains syndicats sont solidaires des interpellations et des interpelés qui comparaissent mercredi. Qu’en pensez-vous ?
Je ne connais pas ces syndicats, donc je n’en pense rien. Je ne crois pas que des syndicats responsables puissent être solidaires de celles et ceux qui cassent les vitrines rue Victor Hugo et qui pillent les magasins. Je suis issu d’une famille de syndicalistes. Ce n’eest pas la conception que j’ai des syndicats.



Tags : manifestation | interpellation | lycéens | lycéen | manifestation lyon |

Commentaires 4

Déposé le 20/10/2010 à 17h43  
Par europeenne Citer

Mr.Collomb :pourqoi ne donner l'ordre de ramasser les ordures par les lyceennes! ou sont les instructeurs, prof.?

Déposé le 20/10/2010 à 17h27  
Par louise Citer

MM Havard, Broliquier, Cochet, millonistes, carignonistes ont franchi des limites intolérables. Se servir des ces graves affrontements et de ces exactions à des fins politiciennes est répugnant. Si l'on ajoute à ce misérable spectacle l'opération de communication orchestrée par le ministère de l'intérieur, qui n'a pour but que de diviser les lyonnais et d'attiser les tensions, les lyonnais ne peuvent qu'être dégoutés par autant de cynisme et d'irresponsabilité. DISONS NON A CETTE DROITE SANS SCRUPULES, OUI A UN RETOUR AU CALME !

Déposé le 20/10/2010 à 13h25  
Par shikam Citer

Nos impôts locaux ont grimpé de 15% à Lyon et la sécurité - besoin primaire d'une collectivité et d'une nation dû à ses citoyens - n'a jamais été aussi peu assurée. Ainsi si je paie mes impôts, je souhaite qu'en retour cette sécurité soit assurée. M. Touraine a laissé faire hier, donc M. Touraine doit démissionner. Assumez M. Le Maire

Déposé le 20/10/2010 à 12h29  
Par Lisa Citer

Merci Monsieur le maire de dire que les élus ont des responsabilités ! On ne l'a guère vu jusqu'à présent . Bien au contraire . Pendant votre absence, certains se sont lâches.non courage!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.