Première condamnation à de la prison ferme après les violences urbaines à Lyon

Première condamnation à de la prison ferme après les violences urbaines à Lyon

Une jeune fille a été condamnée à six mois de prison, dont un ferme, par le tribunal correctionnel mercredi.

Il lui était reproché d’avoir incendié des poubelles devant un lycée lors d'une manifestation contre la réforme des retraites. Trois autres personnes ont été condamnées à des peines de prison avec sursis pour des jets de pierres. Toutes les personnes condamnées n’avaient aucun antécédent judiciaire.

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Christ. le 23/10/2010 à 23:28

On ne pouvait rien espérer de mieux ! Un mois c'est peu. Mais ça devrait lui faire comprendre le respect. Tout ceux qui ont commis l'irréparable devraient avoir la même condamnation

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.