Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyon : Sarkozy dénonce des violences « scandaleuses »

Lors d’une table ronde jeudi sur la ruralité en Eure-et-Loire, le président de la République a jugé « scandaleuses » les violences survenues à Lyon en marge des manifestations contre la réforme des retraites.

« Ce n'est pas acceptable, ils seront arrêtés, retrouvés et punis, à Lyon comme ailleurs, sans aucune faiblesse. Parce que dans notre démocratie, il y a des tas de moyens de s'exprimer, mais la violence la plus lâche, la plus gratuite, n'est pas acceptable » a jugé Nicolas Sarkozy. Lyon, qui cristallise avec Nanterre les points de tensions les plus chauds depuis le début du mouvement jeudi dernier, a payé un lourd tribut urbain face aux exactions des casseurs. Le bien public, mais également les commerces privés ont subi de violentes dégradations, particulièrement lors de la journée de mardi. Des évènements qui ont valu à Brice Hortefeux une visite éclair entre Saône et Rhône mercredi, venu pour faire le point avec les forces de police, et tenter rassurer les résidents et les commerçants lyonnais en proie aux déprédations depuis maintenant une semaine.



Tags : sarkozy | manifestation | interpellation | lycéens | lycéen | manifestation lyon |

Commentaires 4

Déposé le 22/10/2010 à 16h04  
Par GuillaumeB69 Citer

Vous pensez sincèrement que les casseurs détruisent tout en signe de protestation contre la réforme des retraites ? je suis sûr que la plupart d'entre eux ne connaissent même pas le fond de cette loi... C'est juste un prétexte pour mettre le feu, le problème est plus ancré et bien sincèrement je doute que l'on puisse le résoudre rapidement.

Déposé le 22/10/2010 à 14h32  
Par dujnou Citer

Vos propos ne répondent pas à ce que j' ai dit. Je vais vous les simplifier: Plutot que tenter de mettre dos à dos les citoyens et les casseurs à coups de médias interposés, le rôle du président ne serait-il pas de traiter autrement la résolution du financement des retraites.

Déposé le 22/10/2010 à 11h53  
Par Gaston Citer

Non!! Justement! Si on recule devant la violence, on la légitimise : "vous avez tout cassé alors nous allons changer de politique!" Je pense qu'il est important d'écouter les revendications des gens en revanche les casseurs décrédibilisent complétement les manifestants et grévistes pacifistes! Donc pour le bien de tous, il est important de sanctionner les casseurs sur un plan pénal et d'un autre coté sur un plan politique d'écouter ce que les gens ont à dire ainsi que leur propositions pour financer le système des retraites... Le jour où les casseurs comprendront qu'en faisant ça ils font passer les revendications au second et que, par conséquent, ils jouent le jeu des politiques, on aura fait un grand pas dans la démocratie!

Déposé le 22/10/2010 à 10h32  
Par dujnou Citer

Très insatsfaisant cette réaction sarkosienne.: Plutôt que tenter de stigmatiser la vindicte populaire sur la jeunesse, son rôle de président n' est-il pas de traiter les causes de ces débordements? C' est nul!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.