Casse de Zilli : Havard allume Collomb

Casse de Zilli : Havard allume Collomb

Le leader de l’opposition municipale est revenu par voie de communiqué sur le casse de la boutique Zilli mercredi rue du président Carnot. Il évoque « le chant du cygne d’un quartier situé en plein centre-ville de Lyon, qui n’en finit plus de partir à l’agonie », imputant la responsabilité de sa déshérence à Collomb.

Si Michel Havard fait grief à la mairie de Lyon qui « n’a même pas été capable d’accéder à la demande de Zilli (...) à savoir la pose de poteaux ou d’un système empêchant la prise d’élan d’éventuelles voitures-bélier »,  c’est la revente en 2004 de l’ensemble du quartier, présenté à l'époque comme « un nouvel eldorado commercial », à un fond de pension américain qui ulcère le député UMP du Rhône. Qui tire un bilan sans concessions de cette opération : « Que constatons-nous ? Après avoir permis au fonds de pension américain de réaliser une bonne opération immobilière (43 000 m² achetés 87,1 M€ et 18 000 m² revendus 100 M€), ce secteur s’est transformé en désert commercial. » Et ironise, estimant que « le comble serait que Gérard Collomb demande l’aide de l’Etat – et donc des contribuables – pour redynamiser le commerce de ce quartier à travers un dispositif FISAC (fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce). » Le chef de file d’Ensemble pour Lyon jugeant au final « que cette vente de patrimoine ne s’est faite que pour financer des investissements préélectoraux (...) et ce au détriment d’une vision prospective pour notre ville. »

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
cerise le 01/01/2011 à 20:13

Veridiana, vous croisez des donneurs de leçons, mais pas de leçons d'orthographe et de grammaire hélas!;-) Quel charabia! On vous écrit vos tracts électoraux j'espère?

Signaler Répondre

avatar
Jacques le 18/12/2010 à 21:08

Monsieur HAVARD a bien fait de réagir. Cela ne fait que souligner ce qui se passe à Grolée. Ce quartier est devenu moribond. Cela fait suite au dossier SACVL, à celui de la vente de l'hotel Dieu,...etc. Bien triste de voir notre belle ville de Lyon se dégarder ainsi.

Signaler Répondre

avatar
le lecteur fou de lyon mag le 17/12/2010 à 17:51

on entend pas le Broliquier pourtant c'est son arrondissement et ces candidats aux cantonales tout ce petit monde est muet portant gégé il en fait des conneries il y en a des choses a dire

Signaler Répondre

avatar
Corgnolon le 17/12/2010 à 13:38

Ex-patron de la SACVL Gérard Klein ne décolère pas : “Quand j'ai regardé la manière dont l'opération Grôlée était montée par Gérard Collomb, je lui ai dit : “c'est soit de l'incompétence, soit de la corruption ”. Fermer le ban !

Signaler Répondre

avatar
logiquedelyon le 17/12/2010 à 12:00

Michel Havard a raison ! Il n'a d'ailleurs pas attendu le casse chez Zilli pour dénoncer le travail de Collomb dans ce quartier complètement abandonné ! Il est intervenu au moins trois fois par an sur ce sujet depuis que Collomb a décidé -seul comme d'habitude- de faire sa petite cuisine ! Je suis lyonnais et scandalisé par l'abandon de ce quartier magnifique pour des raisons obscures. Zilli va finir par se tirer ! Havard a raison d'insister pour qu'enfin Collomb ne réalise son énorme connerie !

Signaler Répondre

avatar
Heu... le 17/12/2010 à 11:05

Havard leader de l'opposition municipale ? Président du groupe UMP ! Ce n'est pas la même chose, non ?

Signaler Répondre

avatar
hakim le 17/12/2010 à 09:55

récupération politicienne grotesque... Havard une fois encore a fait le choix de la polémique à la politique...

Signaler Répondre

avatar
veridiana le 17/12/2010 à 09:54

je suis un elu local et des donneurs de leçons j'en croisse tout les jours, il est regrettable que dans notre pays touts les événements soient exploités a des fins de poliique politiciene au services de touts les partis politiques, mais aux détriment des administrés, ils feraint mieux de consacrer leur énegie a construire au lieu de détruire et pour les mecontants en 2014 il y aura des nouvelles éléctions le peuple vous attends

Signaler Répondre

avatar
pesanti le 17/12/2010 à 01:48

dommage que le Maire de LYON ne se soit pas comporté en "père de famille" pour valoriser au mieux le bien public - c'est suspect comme tout ce qu'il fait- il faudrait qu'il s'engage sur ses fonds propres, comme le fait un chef d'entreprise, et alors il réfléchirait un peu avant de faire de tels massacres (stade, hotel dieu, groslée, ça fait quand beaucoup tout cela !) Mais où donc est la démocratie participative ? celle dont on parle en général un peu avant une échéance électorale et collomb n'y a pas échappé !

Signaler Répondre

avatar
Nina, Pinta y Santa Maria le 16/12/2010 à 21:00

Faire de la politique politicienne avec un fait divers, c'est vraiment la seule chose à quoi est bonne l'UMP à Lyon. Quelle tristesse mes enfants.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.