Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Thierry Philip règle ses comptes avec la presse au Conseil municipal !

Alors que le maire de Lyon présentait ses voeux aux médias lundi à midi dans les salons de l’Hôtel de Ville, Thierry Philip a profité de la délibération concernant la réalisation de la bibliothèque municipale du 3e arrondissement pour régler ses comptes avec la corporation. Récit.

1170 m2 de bibliothèque, avec en projet une médiathèque et un amphithéatre. Amené à occuper la partie nord du site de la Friche, l’établissement de lecture publique qui garnira partie de la Friche RVI se veut ambitieux, selon la description de Képénékian. A priori, le sujet ne prête pas le flanc à la polémique. D’un coût de 5,4 millions d’€, son autorisation de programme a été votée lundi en séance du Conseil municipal. Et si le maire Lyon Divers Droite Jean-Jacques David a regretté un programme unilatéral de lectorat public, réduisant ce type d’établissements dans son 6e arrondissement à la portion congrue, Patrice Huguet d’Ensemble pour Lyon s’est lui interrogé sur l’intégration du bâti dans son nouvel univers urbain, particulièrement dans sa résonance avec le futur parc Lacassagne qu’il doit border (voir photo). Il souhaite préserver aux riverains du site la vue sur l’espace vert, et s’interroge sur son accessibilité. Du classique.

Thierry Philip en séance du Conseil municipalThierry Philip en séance du Conseil municipal

Quand Thierry Philip traite Patrice Huguet (et les médias) de menteur(s) !

Reprenant l’argumentaire déjà rôdé en conseil d’arrondissement, le maire du 3e Thierry Philip a d'abord sorti les chiffres... avant de sortir les griffes ! L’entrée du parc côté Lacassagne, au terme de ses réaménagements, doit faire « 35 mètres. » Sur la rue Pr Rochaix, le parc sera accessible sur « 150 mètres. » De quoi préserver la vue des résidents sur l’ensemble végétal. Philip se lance ensuite dans la surenchère. Il n’hésite pas à traiter de « menteur » Patrice Huguet, dont l’intervention tenait plus de la demande de précisions que d’une retorse polémique sur le projet. Ce que s’escrime à expliquer le conseiller municipal d’opposition, mais ce que n’entend pas Philip, accusant les médias de concourir à la désinformation générale sur beaucoup de projets urbanistiques menés par la ville. « N’attaquez pas les médias, rigole Collomb, je viens de leur présenter mes voeux. » Trop tard. Tollé dans l’assemblée qui se retourne vers le banc réservé à la presse, qui préfère en sourire. L’incident tient toutefois plus de la pécadille que d’un divorce consommé entre les médias locaux et les élus. Mais il est vrai que le timing de cet emballement de Philip, le jour des voeux de Collomb à la corporation, est drôlement mauvais.



Tags : conseil municipal | philip |

Commentaires 3

Déposé le 09/03/2011 à 14h14  
Par Leopold Citer

M. Philip ne veut pas présider le COnseil général? il faudrait faire preuve de diplomatie, et d'esprit démocratique en respectant la liberté de la presse...

Déposé le 02/02/2011 à 10h39  
Par Cecilen Citer

Je suis riverain de cette friche et je souhaiterai savoir exactement ce qu'il va y avoir sur ce terrain. Ca serait sympa que la municipalité nous informe au mieux du projet!!!!!!!!!!!!!!!!

Déposé le 18/01/2011 à 17h32  
Par Yvan, de Lyon. Citer

" Mais euh, font que m'embêter ces journalistes !"

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.