Thierry Philip annonce la fin du «consensus mou» au Conseil général du Rhône

Thierry Philip annonce la fin du «consensus mou» au Conseil général du Rhône

Le nouveau président du groupe d’opposition socialiste au Département promet, dans une interview éditée jeudi dans les colonnes du Progrès, de donner plus de fil à retordre à Michel Mercier que ne l'a fait pendant 20 ans son prédécesseur Bernard Rivalta.

Basant sa légitimité de premier opposant sur les 56% des voix obtenus par la gauche aux Cantonales de mars, Thierry Philip a annoncé la fin du modus vivendi consensuel entre la majorité et l’opposition au Département. « Il y aura UMP d’un côté, PS de l’autre », confie le maire du 3e arrondissement, alors que l’on reprochait à son prédécesseur Bernard Rivalta une certaine mollesse dans son rôle d’opposant au président Mercier.
Philip assure d’ailleurs qu’il montera rapidement au créneau au sujet du handicap, du manque de places en crèches, mais compte également ressortir les dossiers Rhônexpress et celui du Musée des Confluences. Réponse dès vendredi pour la séance du Conseil général, prévue à 15h à l'Hôtel du Département.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ERDE le 22/04/2011 à 09:32

Le pôvre Philip il se voyait président du Rhône et il termine président du groupe d'opposition socialiste... Alors il parle et dis des choses peu intéressantes. Grave erreur sur les crèches... Et s'il nous sortait son programme secret du PS pour le Rhône... Au fait le connaissiez-vous avant la cantonale ?

Signaler Répondre

avatar
thierryphilipfourbe le 22/04/2011 à 08:12

Le département du Rhône traite le handicap de façon tout à fait correct. Les taux alloués aux personnes handicapées sont parmis les plus élevés de France, les dossiers sont traité beaucoup plus vite que dans les autres départements et les moyens humains sont en conséquence ! Le 69 est donc un exemple en la matière. Quant aux crèches, c'est du ressort de la ville ! Pour Rhône express, le CG n'a rien à se reprocher comme l'atteste la justice. Et le musée des confluences, je crois qu'il y a de la jalousie quand on compar le projet de la gauche et le grand stade de l'OL qui fait un vrai flop ! Je trouve que le principe d'opposition est quelque chose de sain à condition que cela soit reflechi et censé. Mais ne surtout pas tout remettre en question histoire de dire qu'on s'oppose à tout ! Je pense que Philip devrait se concentrer sur son travail et non pas essayer de dévaloriser celui des autres.

Signaler Répondre

avatar
lyonnais le 21/04/2011 à 17:53

Menteur le maire du 3ème Arrondt de Lyon ! C'est votre copain le mauvais messire Collomb qui a voulu mettre le musée des Confluences au bout de nul part au sein de la phase 1 de la Confluence et pas le département puisque votre messire c'est attribué les meilleurs terrains. Le débat sur Rhônexpress est clos parce que le Grand Lyon et donc VOUS puisque le GL en est le propriétaire avez conclu un bail de 30 ans avec le département pour son exploitation.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.