Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Daniel Cohn-Bendit : « Le train DSK a déraillé »

Du Goethe Institut de Lyon, l'eurodéputé écolo Daniel Cohn-Bendit est revenu mercredi soir sur l’affaire DSK. Il s’est dit sonné, mais pas surpris.

« La page DSK est tournée », a déclaré Cohn-Bendit, qui a pourtant toujours considéré le futur ex-président du FMI comme « la personne à gauche la plus à même de battre Sarkozy. » « C’était un bon candidat, mais pas la bonne personnalité, a-t-il continué. Ce qui m’interpelle, c’est que je l’ai défendu », persiste-t-il, sévère.
N'accréditant pas la thèse du complot, l’écologiste estime que l’ensemble de la classe politique a été flouée par l’ambivalence de DSK. « Nous avons sous-estimé les contradictions de sa personnalité », s’avance-t-il, alors que la culpabilité de DSK n’est pas encore prouvée. Mais Cohn Bendit ne veut pas se cacher derrière son petit doigt. « Il s’est passé quelque chose dans cette chambre d’hôtel, continue-t-il. Seule cette femme et DSK le savent. » Et de conclure : « le train DSK a déraillé, ça n'a pas marché, il faut tourner la page. »



Tags : dsk |

Commentaires 4

Déposé le 19/05/2011 à 19h01  
Par Yvan, de Lyon. Citer

La décence envers les électeurs de "gauche", assortie d'un minimum d'intelligence politique, auraient dû conduire ces gens de pouvoir, à ne pas mettre le "train dsk" sur les rails et lui donner le top départ. Ils n'ont pas de figure ces gens-là. Ils sont juste bon, à faire prendre des vessies pour des lanternes, à des gens précarisés dans l'attente du messie de gauche. Ces gens-là ne sont pas de "gauche" au sens noble du terme. Ils font de la politique un métier, pour accéder au pouvoir et le conserver le plus longtemps.

Déposé le 19/05/2011 à 15h42  
Par Michel de Lyon Citer

C'est sûr que lui, connaissant sa propre personnalité et ses anciens travers, auxquels François Bayrou avaient fait allusion en direct à la TV n'a pas pris le risque de se porter candidat à la Présidentielle contre son "ami Nicolas"! Il n'y avait qu'à voir sa réaction... (suite à une grosse colère de Dany qui avait prédit à François qu'il ne serait jamais Président de la République - prédiction reste à vérifier mais qui semble toujours vraisemblable) Allez voir cet extrait très instructif, et Arlette Chabot qui se pince le nez et parle "d'une vielle histoire"... http://www.youtube.com/watch?v=DttjpawaNM8 Imaginez la réaction de DSK et de toute la classe méditico-politique de Gauche, si un adversaire de DSK...au hasard Marine Le Pen, avait fait allusion à l'agression subie par Tristane BANNON! Ardisson, lui quand elle dit sur son plateau de qui il s'agissait à remplacé le nom de DSK par un "Bip", pour un mot de travers ces donneurs de leçons et ces gardiens vigilant vous cloue au pilori, mais pour une agression sexuelle commise par un puissant (à condition qu'il soit "de Gauche") ils se contentent d'un "bip" ou d'un silence gêné! Après l'affaire DSK au moins on peut espérer que ces hypocrites n'oseront plus l'ouvrir sur les questions de moeurs et les paroles déplacées des autres!

Déposé le 19/05/2011 à 15h15  
Par Tietie007 Citer

DSK s'est cru intouchable, tels ces anciens nobliaux qui s'arrogeaient un droit de cuissage sur leurs serviteurs ...

Déposé le 18/05/2011 à 22h29  
Par Constator Citer

Plutôt fidèle à lui même, DCB confirme la personnalité perverse de DSK. Collomb persiste contre les faits à soutenir DSK

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.