Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le Sénat bascule à gauche - DR - Photo Sénat

Basculement du Sénat à gauche : les réactions de Queyranne et Collomb

Le Sénat bascule à gauche - DR - Photo Sénat

 Avec au moins 175 élus sur 348, la gauche remporte dimanche la majorité absolue des sièges au Sénat. Une première sous la Ve République. De quoi susciter les réactions enjouées et sans concessions pour la droite de Queyranne et de Collomb

Le président du conseil régional (PS) est revenu sur cette victoire, en particulier sur les deux nouveaux sièges glanés par les socialistes en Rhône-Alpes.
"Les deux départements de la Loire et de l’Isère ont donné une majorité à la gauche à l’occasion de ce renouvellement du Sénat. Dans chacun d’entre eux la gauche gagne un siège, ce qui confirme les résultats obtenus tant aux élections municipales qu’aux élections régionales et cantonales. Je me réjouis tout particulièrement de l’élection, dans la Loire de Cécile Cukierman avec Jean-Claude Frecon et Maurice Vincent. A 35 ans, elle sera l’une des plus jeunes Sénatrices de la mandature qui débute. Par ses responsabilités dans l’exécutif régional où elle est engagée, à mes côtés, dans la promotion de l’égalité femmes-hommes, elle a su montrer son esprit d’ouverture, sa détermination et son sens du bien commun, autant de qualités qu’elle saura mettre en oeuvre au Sénat où elle restera attentive aux questions d’emploi et de défense des acquis sociaux. Ces élections renforcent le poids de la gauche au sein de la Haute Assemblée. Pour la première fois depuis 1958 l’alternance au Sénat paraît aujourd’hui possible. Cette alternance serait une forte contribution à l’équilibre des pouvoirs de notre démocratie et un encouragement pour les échéances de 2012."

« Un coup de tonnerre », pour Collomb

Il n’était pas franchement convaincu que la gauche pouvait renverser le Sénat. La satisfaction de Gérard Collomb a été inversement proportionnel à son pessimisme. « C'est là un véritable coup de tonnerre », a réagi le maire de Lyon par voie de communiqué. « Il marque la déception et le désaveu de beaucoup d'élus devant les politiques menées. Il y a là bien évidemment le signe d'une opposition forte par rapport à une réforme territoriale et à des modes de financement nouveaux qui fragilisent la gestion des collectivités locales, explique-t-il. Plus largement cela reflète l'inquiétude devant l'incapacité à prendre la dimension d'une crise financière qui risque de se traduire dans les mois qui viennent par un approfondissement de la crise économique. »
Collomb y voit également un message à l’attention des socialistes. « C'est une défiance vis à vis de la majorité actuelle, mais aussi un premier acte de confiance dans la capacité de la gauche à représenter l'espérance. Il appartient aux socialistes d'être capable d'y répondre. »



Tags : senat | queyranne |

Commentaires 6

Déposé le 27/09/2011 à 09h28  
Par Monarque Citer

La monarchie a donné quelques rois illustres au peuple, avec la république, le peuple a eu des présidents éloignés de sa cause.

Déposé le 26/09/2011 à 16h29  
Par Napoléon Citer

Vu les naïfs qui pensent que cela va changer quoique ce soit au quotidien des français, nos politiques ont encore de beaux jours devant eux pour bénéficier du système républicain.

Déposé le 26/09/2011 à 16h04  
Par rock dust light star Citer

Déposé le 26/09/2011 à 12h36  
Par lyonnais Citer

Très bon raisonnement "marie".

Ces mêmes "de grands électeurs" qui ont crier hier soir seront es mêmes qui dans 20 ans remercieront Monsieur Sarkozy d'avoir fait ces réformes.

A tous ceux qui voudrait voir l'actuel occupant des lieux de l'Elysée partir, je leur dirais que dans un pays il est préférable de ne pas mettre toutes les collectivités dans les mêmes mains (politique).
Q'il est mieux d'avoir un garde-fous, a méditer !

Déposé le 26/09/2011 à 11h27  
Par marie Citer

Les pseudo socialistes lyonnais, JJ.Queyranne et G.Collomb se voient pousser des ailes pour 2012 !


Ils oublient de légers détails ....ds cette élection et ds leus analyses :
1/ se ne st pas les électeurs lambda qui ont voté,
2/ qu'une grande partie des électeurs lambda (dont je fais partie) sont pour une réforme des institutions : moins d'élus, transparence totale de leurs indemnités ( montant et utilisation) , non cumul des mandats, suppression de leurs avantages divers, nombreux et variés.....



Dimanche , les grands (= système scandaleux !) électeurs ont voté :

1/ contre N.Sarkozy

2/ contre les débuts très timides de la réforme des collectivités territoriales : faut pas toucher à LEURS mandats,

3/ pour défendre LEURS INTERETS : indemnités, cumul des mandats, système de retraite ultra avantageux, avantages (voyages gratuits, voiture de fonction....)


En 2012, se st TOUS les français qui défendront LEURS INTERETS : pouvoir d'achat , sauvegarder ou avoir 1 travail, pouvoir se loger, pouvoir se soigner, vivre en sécurité...


La pseudo gauche socialiste devrait donc rester modeste ; si elle en est capable !

Déposé le 26/09/2011 à 01h15  
Par Yvan, de Lyon. Citer

Le premier n'a rien compris au film !

Il compare les scrutins des municipales, régionales et cantonales à ces sénatoriales !

Personne ne lui a dit, que ce sont des "grands électeurs" qui ont voter à ces sénatoriales partielles ?...ptdr...
Madame Royal, vous avez pris l'engagement de faire le ménage, y compris dans vos rangs ?

Ce ne sont pas des électeurs "de gauche" lambda qui on voter. Ces électeurs là, ont des préoccupations d'élu(e)s.

Ils règlent leurs comptes avec monsieur 53%, qui leur a imposer un réforme des collectivités territoriales.
Réforme, qui leur fera perdre beaucoup de postes...

Le deuxième, a pour une fois une analyse plus fine, sauf lorsqu'il tombe comme son ami, dans le mélange des genres, par scrutins interposés.

http://www.yvandelyon.blogspot.com

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.