Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

TGV : une ligne alternative Lyon-Paris sur les rails

Photo d'illustration

Paris - Orléans - Clermont Ferrand - Lyon, telles seront les quatre gares d’ancrage de la future liaison TGV entre Paris et  Lyon qui devrait permettre de désengorger l’actuel réseau ferroviaire entre les deux villes.

« La ligne Lyon-Paris est un moteur du dynamisme économique du Rhône », déclarait Collomb vendredi, en compagnie du maire de Turin, pour la future ligne à grand vitesse entre Lyon et la capitale Piémontaise. La ligne transalpine en bonne voie, l’édile lyonnais aura une autre bonne raison de se réjouir.
En effet, une nouvelle ligne TGV entre Lyon et Paris pourrait voir le jour en 2025. Objectif ? Désenclaver par le rails les territoires entre Clermont et le sud de la capitale, et offrir un tracé alternatif au Lyon-Paris, qui reçoit près de 39 millions de voyageurs par an.

En l’état, il existe 4 tracés pour cette future ligne. Le débat public s’ouvrira dans quelques jours. 26 réunions dans 19 villes, du 4 octobre 2011 au 25 janvier 2012. La question du fret sur cette future ligne sera évoquée à Lyon le 13 décembre lors d’une audition publique à l’amphithéâtre Descartes de l’Ecole Normale Supérieure. Le coût de la future ligne à grande vitesse Lyon-Paris pourrait frôler les 14 milliards d’euros.

Le projet, qui s’inscrit dans le schéma national des infrastructures de transport, avait déjà été accueilli favorablement par les conseillers généraux du Rhône lors de la session de novembre 2010 du Département.



Tags : TGV | TGV |

Commentaires 2

Déposé le 29/09/2011 à 13h18  
Par Coopain des bois Citer

Encore un projet extravagant de 14 Milliards € alors que les entreprises ferroviaires françaises sont endettées à hauteur de 40 Milliards €, qu'elles coûtent 12 Milliards € de subventions publiques par an.
On s'étonne qu'avec des responsables politiques capables d'envisager de tels projets pharaoniques ruineux, la France soit aujourd'hui en faillite financière !
1700 Milliards € de dettes, les dépenses d'Etat dépassent d'1/3 les capacités budgétaires, la charge de la dette est le poste le plus important, dépassant celui de l'Education Nationale.

Nos responsables politiques feraient mieux de cultiver leur jardin, car à la veille de la catastrophe économique, sociale, et environnementale majeure qui nous guette, ils seraient plus utiles pour l'intérêt général qu'à promouvoir de nouveau gaspillage et saccageur environnementaux à grande vitesse.

Déposé le 28/09/2011 à 22h43  
Par GB Citer

Cette LGV aura vraiment de l'intérêt si elle permet une desserte de ce vaste espace du Massif Central qui est à l'écart de toutes infrastructures ferroviaires performantes. Pour un projet de cette envergure il est indispensable d'inclure l'axe Lyon Bordeaux. Celui si donnera une véritable dimension européenne au projet en créant un corridor Est-Ouest !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.