Autorité Environnementale : de mauvaises nouvelles pour le Lyon-Turin ?

Autorité Environnementale : de mauvaises nouvelles pour le Lyon-Turin ?
La carte du tracé du Lyon-Turin - Photo DR

L’organisme du ministère du Développement Durable émet de grosses réserves sur la réalisation et sur l’impact de la ligne ferroviaire entre Lyon et Turin.

Dans un communiqué publié vendredi, l’Autorité Environnementale (Ae) constate que "l’étude d’impact nécessite des compléments ou des approfondissements sur d’assez nombreux points." Le premier dossier n’est donc pas satisfaisant pour le ministère, qui souhaite de nouvelles informations "l’appréciation des impacts par plusieurs opérations connexes." La plateforme multimodale nécessaire au grand gabarit, le contournement ferroviaire de Lyon (Parties nord et dud), et les renforcements nécessaires aux liaisons avec le centre de Lyon sont notamment mis en cause. L’Ae s’inquiète également de l’impact du chantier, notamment sur l’environnement hydraulique lors du creusement des 80 kilomètres de tunnel, sur les incidences du site Natura 2000 mais aussi sur les voyageurs des lignes existantes, et demande de "clarifier" les chiffres de prévision de trafic. Ces avis sont rendus publiques mais ils ne sont que consultatifs. Le projet de LGV Lyon-Turin concerne environ 145 km de lignes nouvelles et est évalué à plus de 7 milliards d’euros. Il doit être mis en service en 2023.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.