Le nouveau patron de Lejaby prêt à laisser les machines à l'usine d'Yssingeaux

Le nouveau patron de Lejaby prêt à laisser les machines à l'usine d'Yssingeaux
DR

Condamné à la fermeture pour cause de délocalisation en Tunisie, l’atelier d’assemblage altiligérien du fabricant de sous-vêtements, qui employait 93 personnes, pourrait connaître une deuxième vie. "Le préfet du Rhône rencontré mercredi nous a dit avoir identifié des pistes", explique M. Prost, le nouveau patron de Lejaby. A cette enseigne, l’homme d’affaire est prêt à laisser à disposition du potentiel futur repreneur l’outillage présent sur le site d’Yssingeaux (43), soit près de 200 machines à coudre. "Nous avons proposé d'envoyer des outils plus sophistiqués (...) pour aider le repreneur potentiel à faire de nouveau tourner le site", ajoute Prost, qui pourrait faire parvenir du matériel en provenance du siège de Rillieux (69), comme une table de coupe laser.

Tags :

Lejaby

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.