Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La plupart des chantiers rhônalpins stoppés

Les températures négatives ont obligé les professionnels du bâtiment à cesser leur activité depuis une semaine.
Une pause obligatoire qui a forcément un coût pour les entreprises mais également pour les salariés qui sont contraints à ce qu'on appelle « une mise au chômage intempéries ». En attendant des conditions climatiques meilleures, ils touchent donc 75 % de leur salaire.



Tags : chantier | rhône-alpes | stoppés |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.