Le circuit très strict de la viande halal à Lyon

Le circuit très strict de la viande halal à Lyon
Les abattoirs de Lyon à Corbas - Photo Bibliothèque Municipale de Lyon

Après la polémique lancée par Marine Le Pen sur la distribution "exclusive" de viande halal en région parisienne, les professionnels lyonnais du secteur jouent la transparence.

Les boucheries du Rhône, qu’elles soient classiques, halal ou casher, n’ont pas 36 solutions pour se procurer de la viande au niveau local. Le département du Rhône ne compte que deux abattoirs. Le plus petit se situe à Saint-Romain-de-Popey, dans le pays de Tarare, et le plus important se trouve à Corbas, tout près du marché de gros, au sud-est de Lyon. Chaque semaine, 1.500 bêtes y sont tuées (350 gros bovins, 150 jeunes veaux et près de 1000 agneaux) selon les trois méthodes d’abattage. Et l’établissement qui est plus communément connu sous le nom Les Abattoirs de Lyon l’affirme : "Notre circuit de distribution est très simple." L’abattoir est le seul agrémenté par le recteur de la Grande mosquée de Lyon et par le grand rabbin de Lyon pour abattre les animaux destinés à la consommation des fidèles de la région lyonnaise. "Que ce soit pour une viande hallal ou pour une viande classique, ce sont les mêmes animaux qui arrivent à l’abattoir et qui sont choisis par les sept grossistes en fonction des besoins des clients finaux, c’est-à-dire les bouchers de l’agglomération lyonnaise", explique Jean-Luc Duperret, le président des Abattoirs de Lyon, car "ce sont les grossistes qui disent ‘tel animal on va le faire abattre selon la méthode hallal’ ou ‘tel animal on va l’abattre selon la méthode traditionnelle.’ "

Un choix à l’arrivée, mais plusieurs sorties possibles à cette viande qui ne transite finalement que par un seul établissement ? "La différenciation se fait uniquement au moment de l’abattage : on a des salariés qui sont appelés des ‘sacrificateurs’ et qui sont agrées par la Grande mosquée de Lyon pour pratiquer le rite", précise le directeur. "Et ces abattages sont surveillés et validés par des salariés de la Grande mosquée, qui apposent un tampon sur la viande hallal. Les carcasses sont donc repérables, il n’y a pas besoin de les séparer des autres", ajoute Jean-Luc Duperret. En clair, les bouchers qui ont commandé de la viande halal obtiennent ainsi leurs pièces (idem pour les viandes dites classiques) "découpées en 4 ou 6 morceaux et c’est chez le boucher que la découpe finale se réalise, pour la vente au détail." L’abattoir de Corbas réalise 55% de ces découpes pour une viande traditionnelle, le reste concerne des découpes rituelles. Mais il ne fournit pas intégralement les bouchers de l’agglomération, notamment ceux des moyennes et des grandes surfaces de Lyon, "qui se fournissent chez d’autres abatteurs."

22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
AMI LISSE le 13/05/2019 à 07:15

Alors une chaine d abbattage ou plusieurs à Corbas .... enquetez journaleux et voys prouverez que tout est abattu selon le rite musulman , et tampon apposé ou pas ....Que devient l argent distribué pour cette pose de tampon ?

Signaler Répondre

avatar
point barre le 13/10/2018 à 09:30
SARKOMANCE a écrit le 29/04/2013 à 15h56

Dieu interdit formellement de manger du sang de quelque espèce (Lév. 17:10-14). Cette interdiction est soulignée toute au long de la Bible (Actes 15:20, 29; 21:25). Dieu dit que la vie est dans le sang. Il permet au corps d’éliminer toutes sortes de toxines, de virus, et de bactéries.

LES MUSULMANS EGORGE LES ANIMAUX (POUR SE NOURRIR)VIDE LE SANG DANS SA TOTALITÉ ET EVACUE AINSI LES MALADIES ET AUTRE BACTERIES SUSCEPTIBLE D ETRE PRESENT DNAS LE SANG.

DONC SONT PLUS PROCHE DES ENSEIGNEMENTS DU MESSIE QUE NOUS !!!!!!

Mais dieu n'a rien dit, puisque dieu n'existe pas

Signaler Répondre

avatar
DTC MDM le 13/10/2018 à 08:33

Et bien c est maintenant faux .Toute la chaine est hallal pour raisons economiques , il est couteux d arrêter et nettoyer entre deux types d abattage ...les tampons ne sont pas posés partout mais toute la viande des races françaises est traitee en mode hallal ....par du personnel adéquat evidemment .... ça pose problème ....qui enquête ! Elise Lucet ne s occupe plus que des vegans elle est passée dessus en fermant les yeux ... la solution pour les hors communauté , passer par de la viande bête réformée en grande surface ou vente directe petit producteur . Normal ?

Signaler Répondre

avatar
SARKOMANCE le 29/04/2013 à 15:56

Dieu interdit formellement de manger du sang de quelque espèce (Lév. 17:10-14). Cette interdiction est soulignée toute au long de la Bible (Actes 15:20, 29; 21:25). Dieu dit que la vie est dans le sang. Il permet au corps d’éliminer toutes sortes de toxines, de virus, et de bactéries.

LES MUSULMANS EGORGE LES ANIMAUX (POUR SE NOURRIR)VIDE LE SANG DANS SA TOTALITÉ ET EVACUE AINSI LES MALADIES ET AUTRE BACTERIES SUSCEPTIBLE D ETRE PRESENT DNAS LE SANG.

DONC SONT PLUS PROCHE DES ENSEIGNEMENTS DU MESSIE QUE NOUS !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
albert le 13/03/2012 à 19:59

on s'inquiète suite à l'intervention du fn de manger de l'halal.Moi ce qui m'inquiète surtout c'est la hausse de prix de l'essence et on en parle moins...cherchez l'erreur

Signaler Répondre

avatar
Seb8934980 le 13/03/2012 à 18:37
La science et la religion a écrit le 20/02/2012 à 21h11

La science prouve qu'un animal égorgé ressent moins de douleur qu'une bête étourdie, de plus, la science prouve également que la qualité de la viande hallal et cacher sont beaucoup plus élevé qu'une viande non hallal et non cacher.

Non mais on rêve : un animal conscient souffre moins qu'un animal étourdi et inconscient...
Ta "science" c'est la science islamique je suppose ?...

"La science prouve qu'un animal égorgé ressent moins de douleur qu'une bête étourdie, de plus, la science prouve également que la qualité de la viande hallal et cacher sont beaucoup plus élevé qu'une viande non hallal et non cacher."

Signaler Répondre

avatar
Dave le 02/03/2012 à 08:33
Damien a écrit le 27/02/2012 à 19h05

Les lyonnais savent-ils qu'ils versent à leur insu une dîme pour le culte islamique ?

N'importe quoi ?

Signaler Répondre

avatar
douceline le 01/03/2012 à 20:19

Il faut que la compassion touche toute action car les cruautés qu'on inflige aux animaux

avec les élevages pour les cols de fourrure( mode sanguinaire) ,
les élevages intensifs bourrés de médicaments

et l'abattage indigne......

font de l'être humain un véritable diable qui fait régner l'enfer aux autres vies sur terre .

Signaler Répondre

avatar
Bardeau le 01/03/2012 à 08:24

Et pendant ce temps tout continue comme avant... les abattoirs français dont le prétendu "strict du rhône" continuent les sacrifices religieux pour abattre les animaux.
Ils s'en foutent tant que les "boeufs de panurge" continue de consommer.

Signaler Répondre

avatar
Damien le 27/02/2012 à 19:05

Les lyonnais savent-ils qu'ils versent à leur insu une dîme pour le culte islamique ?

Signaler Répondre

avatar
vic le 27/02/2012 à 17:40
Lionel a écrit le 27/02/2012 à 17h10

A ton avis ?

C'est un business très juteux pour les bouchers.
Si cette viande halal ou cachère devait être jeté elle serait 5 fois plus chère .
Elle nous est revendu plein de microbes à bas prix .Les plus bons morceaux auront été prélevés pour la communauté musulmane et juive.

Signaler Répondre

avatar
vic le 27/02/2012 à 17:37

"très strict" mon œil !!!
Les animaux sont abattuent de manière ignoble.La lame du coup reste souvent dans la gorge de la bête .L'animal souffre 15 à 20 min .Voilà la strict vérité.

Signaler Répondre

avatar
Lionel le 27/02/2012 à 17:10
Fotancorledire a écrit le 21/02/2012 à 11h15

Pourquoi personne ne parle des 3/4 de boeuf que ces communautés ne consomment pas pourtant abatus selon leurs rites religieux.
Que deviennent ces morceaux ?

A ton avis ?

Signaler Répondre

avatar
ChristianB le 25/02/2012 à 17:37

Des informations officieuses et officielles de professionnels des abattoirs de Lyon ne confirment absolument pas le titre de votre article.

Signaler Répondre

avatar
madeleine le 24/02/2012 à 21:41

les sacrificateurs peuvent ils etre autre que musulman ?? je veux dire catho, ou juif, ou athé ou autre dalai lama ?? je crois qu il est interdit de poser la question de religion pour un emploi... Donc la aussi , ce système est anti français.. non respectueux de la loi .. -----QUESTION au journaliste signataire de cet article --- 1) combien de tonnes abattues à LYON ?? combien de tonnes de boeufs ..?? combien de tonnes de porc ?? le progrès nous a appris que l abatoir a versé 1 MILLION D euro au culte musulman sur cette viande halal, ce qui veut dire combien de tonnes ?? je compte 3 000 Tonnes au total abattu ( 1 OOO Tonne de boeuf, - 1 OOO tonne de porc et 1 000 qui reste pour les brebis et autre volaille poulet dinde canard etc ) .. 45% halal : ça veut dire que tout le boeuf est halal .. BEN oui j enlève le porc qui ne peut pas etre halal .. J aimerai bien que le journaliste me réponde.. MERCI

Signaler Répondre

avatar
madeleine le 24/02/2012 à 21:28

juste au hasard ; : les sacrificateurs peuvent ils être autre chose que musulman : catholiques, juifs ou athés ou autres ??? NON ... c 'est donc totalement interdit par la loi française : il est interdit en FRANCE de faire mention de la religion dans un questionnaire d embauche ..... AUTRE QUESTION pour le journaliste qui a écrit cet article ... COMBIEN de tonnes de viandes abattues à CORBAS ?? quel type d animal ?? y a t il du porc .. Je compte 5 000 Tonnes abattues à CORBAS .. 2 000 Tonnes de boeufs, 2 000 Tonnes de porc et reste 1000 Tonnes pour les brebis, poulets et autres volailles ... (je ne sais pas .. j aimerais des précisions ) .. Si 45 % de la viande est abattue halal, j en conclus que tout le boeuf est abattu de façon halal.. ALORS M LE JOURNALISTE j aimerai des précisions.. Déjà le PROGRES de LYON m a précisé que le culte musulman a touché 1 MILLION d euros de taxe sur cette viande halal..

Signaler Répondre

avatar
mehdi assem le 21/02/2012 à 12:47

Salut l'application de la charia islamique est un ordre d'ALLAH pour tous les Présidents de monde entier ai compris Sarkozy donc au Président Sarkozy d'appliquer la charia islamique en France pour éviter les punitions divine les tempêtes de neige les séismes volcan tsunamis inondation la crise financière la propagation des virus surtout H1N1 et d'autres virus naufrage crash d'avion la charia islamique en France pour sauver la France et les français merci

Signaler Répondre

avatar
Fotancorledire le 21/02/2012 à 11:15

Pourquoi personne ne parle des 3/4 de boeuf que ces communautés ne consomment pas pourtant abatus selon leurs rites religieux.
Que deviennent ces morceaux ?

Signaler Répondre

avatar
Foledire le 21/02/2012 à 08:35

Des journalistes qui se contentent de relayer sans vérifications les propos d'un homme qui a intérêt (financier) à ce que le système continue, nous ne sommes plus dans l'information mais dans la promotion.
Vérifiez ce que font les abatoirs de Lyon de certains morceaux de viande pourtant abatus selon le rite halal ou casher mais que ces communautés ne consomment pas.
Ô surprise, vous découvrirez que ceux-ci sont remis dans le circuit traditionnel à l'insu des consommateurs.
Vous ne pensez pas qu'ils vont les jetter, c'est de l'argent pour eux !!!

Signaler Répondre

avatar
La science et la religion le 20/02/2012 à 21:11

La science prouve qu'un animal égorgé ressent moins de douleur qu'une bête étourdie, de plus, la science prouve également que la qualité de la viande hallal et cacher sont beaucoup plus élevé qu'une viande non hallal et non cacher.

Signaler Répondre

avatar
EricD le 20/02/2012 à 20:08

Après une Révolution et trop de guerres absurdes, notre "République" ne sait toujours pas répondre à des préoccupations moyenâgeuses.

Signaler Répondre

avatar
douceline le 20/02/2012 à 19:22

D’après la Fédération vétérinaire européenne : « l’abattage
des animaux sans étourdissement préalable est inacceptable
en toute circonstance ». La Suisse, la Suède, l’Islande
ou la Norvège ont ainsi interdit l’abattage rituel sans
étourdissement sur leur territoire. Il y a quelques années, la vice-premier ministre belge, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, s’est engagée à prendre ses responsabilités et a déclaré, à la chambre des Députés : « Il est indéniable que l’étourdissement avant l’abattage contribue à réduire la souffrance des animaux. Mon objectif est, dès lors,de généraliser cette pratique à tous les abattages ».
Les religions doivent évoluer et adopter l’étourdissement préalable à tout égorgement..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.