Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

HCL : des dépassements d’honoraires abusifs

Le magasine "60 millions de consommateurs" a mené une enquête d'un an sur les dépassements d'honoraires pratiqués dans les CHU français. Le CHU de Lyon ne fait pas exception. Six médecins des HCL sont également pointés du doigt.

Après l'investigation du mensuel, la sécurité sociale s'est saisie du dossier et a enquêté à son tour. Et les Hospices civils de Lyon sont dans le viseur. Les dépassements d'honoraires au CHU de Lyon peuvent atteindre jusqu'à 1 200 euros pour une opération de la cataracte et 2 000 euros pour une prothèse de la hanche affirme Le Progrès. Le Conseil de l'Ordre des médecins et l'assurance maladie sont chargés de contrôler les tarifs. Problème : dans la région, plus de la moitié des praticiens sont autorisés à pratiquer des dépassements d’honoraires dans les hôpitaux publics.

Six médecins des Hospices civils de Lyon sont également soupçonnés de ne pas respecter le "tact et la mesure" dans les tarifs. L'assurance maladie va étudier de près leurs cas. Aux HCL, 125 médecins sur 1 500 déclarent pratiquer une activité dans le secteur privé. Cela équivaut à 18 % des médecins. Ce pourcentage est bien supérieur à la moyenne nationale : 11 % selon l'Igas. Gilbert Kirkorian, président de la commission centrale de l'activité libérale aux HCL se défend : "Il n'y a pas d'injustice aux HCL. On n'impose pas aux patients le secteur privé". La cour régionale des comptes avait déjà épinglé les HCL dans son rapport du 1er juin 2010.   



Tags : HCL | chu lyon | dépassement d'honoraires | médecins | enquête | securite sociale | conseil de l'ordre des medecins | tarifs | élèves | hospices civils de lyon | assurance maladie | secteur privé | gilbert kirkorian | CRC |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.