Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Raymond Aubrac lors de l'inauguration du mémorial - Photo Lyonmag.com

Caluire : quand Raymond Aubrac présentait au public le lieu de son arrestation

Raymond Aubrac lors de l'inauguration du mémorial - Photo Lyonmag.com

Le 21 juin 2010, le résistant a participé à un hommage à Caluire lors de l’ouverture au public de la maison du Docteur Dugoujon, lieu de son arrestation avec Jean Moulin par la Gestapo.

François Fillon lors de l'inauguration du mémorial Jean Moulin - Photo Lyonmag.comFrançois Fillon lors de l'inauguration du mémorial Jean Moulin - Photo Lyonmag.com
Jean Moulin, Emile Schwartzfeld, Raymond Aubrac, André Lassagne, Bruno Larat, Albert Lacaze, Henri Aubry et René Hardy. Les 5 noms résonnent encore sur les plaques commémoratives et dans les petites pièces de la maison située dans le centre de Caluire. Après l’annonce de la mort de Raymond Aubrac, mercredi 11 avril, les journalistes y ont été conviés pour ce souvenir du passé dramatique de l’homme, du résistant. "Le 21 juin 1943, les cinq hommes s’étaient donnés rendez-vous au premier étage de la maison, pour parler de la résistance. Mais Jean Moulin et Raymond Aubrac sont arrivés en retard et sont restés au rez-de-chaussée", raconte Jean-Jacques Pignard, le vice-président du Conseil Général du Rhône en charge des affaires culturelles. "Il y a eu ¾ d’heure en trop. La Gestapo a eu le temps de venir les interpeller, avec la suite que l’on connaît", poursuit le responsable départemental.

En ce jour ensoleillé de juin 2010, François Fillon, le premier Ministre, a fait le déplacement pour rendre hommage à Jean Moulin, mais aussi à la Résistance et à Raymond Aubrac, présent dans l’assistance. "Aubrac était ému. Mais il était serein. Oui, il y avait de l’émotion mais je crois que l’âge l’avait rendu serein", explique Jean-Jacques Pignard. Peut-être parce que l’ancien résistant avait participé lui-même à la conception de ce mémorial, pour faire partager ce qu’il avait vécu. "Il a toujours voulu transmettre ses valeurs, son histoire", raconte encore le vice-président du Rhône, "et lorsqu’on lui a dit qu’on voulait ouvrir la maison au public, il est tout de suite venu nous aider, il nous a donné des conseils, il nous a dit ce qu’il voulait qu’on en fasse. Il voulait de l’authenticité."

La maison du docteur Dugoujon, rebaptisé Mémorial Jean Moulin, est aujourd’hui ouverte au publique pour des visites sur rendez-vous : sur internet (www.memorialjeanmoulin-caluire.fr) ou par téléphone : 04.78.98.85.26.



Tags : Raymond Aubrac | aubrac | jean moulin | résistance | caluire | maison docteur dugoujon |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.