L'entarteur de Jean-Pierre Raffarin a plaidé non coupable

L'entarteur de Jean-Pierre Raffarin a plaidé non coupable
Photo d'illustration - LyonMag

Cet étudiant de 24 ans a refusé vendredi l'arrangement du parquet qui avait opté pour une audience de comparution avec reconnaissance préalable de culpabilité. Le tribunal correctionnel jugera donc le jeune Drômois le 30 mai prochain. Il est accusé de violence avec arme. L'arme étant une assiette en carton remplie de chantilly. A Lyon depuis 5 ans, l'étudiant en anthropologie se revendique du mouvement Al-Qaïtarte et promet de nouvelles actions.
Le 24 février dernier, il avait entarté l'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin alors que ce dernier venait signer à Lyon son dernier livre.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
norbert le 29/04/2012 à 19:07

entarteur,on est avec toi!et fait leur la honte à ces mégalos sans humour

Signaler Répondre

avatar
Où va t-on? le 29/04/2012 à 13:41

Violence avec arme: une assiete en carton avec de la chantilly! non mais n'importe quoi!!! Les "puissants" n'aiment pas qu'on joue avec leur ego!

Signaler Répondre

avatar
Contribuable le 28/04/2012 à 10:10

C'est Raffarin et ses copains de droite comme de gauche qui sont coupables de ruiner le France pour protéger leurs grasses indemnités.

Signaler Répondre

avatar
Et toc ! le 28/04/2012 à 09:26

La justice a du temps à perdre !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.