Rives de Saône : Denis Broliquier boycotte l’inauguration de la Maison du projet

Rives de Saône : Denis Broliquier boycotte l’inauguration de la Maison du projet
Photo Lyonmag.com

Le maire du 2e arrondissement a refusé que son nom soit inscrit sur le carton d'invitation.

Rappelant qu’il avait pourtant voté pour cette maison du projet,  le maire du 2e arrondissement met en avant, dans un communiqué, trois raisons à ce refus. Tout d’abord, le manque de communication envers les riverains concernant la mise en place de cette maison du projet. Autre point de divergence : la question du futur parking. "Je l'ai dit et redit au Grand Lyon et à la Ville, le choix de Gérard Collomb pour la sortie du parking sur la place d'Albon est une hérésie : plus compliqué techniquement donc plus cher, illogique au regard des circulations sur le quai St Antoine, défigurant pour la place d'Albon. J'ai rencontré les associations de riverains, et tous les acteurs de ce quartier, tous s'accordent sur cet avis. J'ai donc demandé un rendez-vous au Président du Grand Lyon il y a des semaines, sans réponse à ce jour. C'est un refus de dialogue, du sectarisme politique inadmissible sur un sujet aussi important pour la presqu'île" affirme t-il dans un communiqué. Pour finir, l’élu dénonce la "récupération politique de cet évènement à la veille des élections législatives" tout en rajoutant que depuis ces derniers jours, de nombreuses inaugurations avaient eu lieu sans que le calendrier officiel ne l’impose. "Manque de considération pour les habitants et acteurs du quartier Saint-Antoine, absence de concertation, décisions contraires aux intérêts du secteur et récupération politique au frais du contribuable (plus de 1000 invités !), je refuse d'être complice des ces méthodes" a-t-il conclu.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vollon le 08/06/2012 à 11:21

C est vrai que l absence de Monsieur Broliquier à change la face de Lyon. Mais qui est donc ce petit bonhomme qui enfle plus que le bœuf ?

Signaler Répondre

avatar
jm le 06/06/2012 à 16:23

Un peu marre des des com. et des plans foireux mais dispendieux de Collomb. Denis Broliquier le signale.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.