Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog restau

Le 33 Cité lancé par trois grands chefs lyonnais qui vient d'ouvrir à la Cité internationale, Philippe Gauvreau qui organise une soirée inédite à la Rotonde, Cerise et Potiron qui s'implante aux Halles de Lyon...

Le 33 Cité. Cette nouvelle brasserie qui vient d’ouvrir à la Cité Internationale était très attendue. Puisqu’à l’origine de cet établissement, on trouve trois grands chefs lyonnais : Mathieu Viannay, chef du restaurant Viannay dans le 6e, Christophe Marguin, chef de Marguin aux Echets, et Frédéric Berthod, ancien chef de l’Ouest, la brasserie de Bocuse. Un trio qui a misé sur une grande brasserie de 650 m2  avec une déco contemporaine : cuisine ouverte sur la salle, bar central, tables comptoirs, grande baie vitrée...  Alors qu’un grand ruban rouge en tôle traverse toute la salle. Bref, l’ambiance est sympa. Côté cuisine, la carte est plus conventionnelle. Avec notamment le suprême de volaille à la crème, le tartare de bœuf, le gratin de homard à la Lyonnaise ou le riz arborio aux gambas. Par contre, la carte des vins est impressionnante. Avec un large choix de bordeaux et de bourgogne. Le jour où on est venu déjeuner, on a choisi le plat du jour : une dorade royale à la plancha servie avec ses épinards frais. Le tout arrosé généreusement d’huile d’olive. C’est simple mais très bon. Le poisson étant cuit à la perfection. On finira par un dessert plus original : une mousse de menthe sur sa génoise et sa mousse au chocolat. Très rafraîchissant. Verdict : Très bon, et léger. Le tout pour 21,3 euros avec un café. Le 33 Cité, 33 quai Charles de Gaule, tél. : 04 37 45 45 45.

Philippe Gauvreau, le chef de la Rotonde, restaurant du Casino Vert à la Tour de Salvagny, 2 étoiles au Michelin, a organisé le 13 novembre une soirée très spéciale et inédite à laquelle ont participé une cinquantaine d’invités. Le concept : le repas s’est déroulé dans l’obscurité totale ! Puisque toutes les lumières étaient éteintes, et qu’en plus tous les clients devaient porter un masque sur les yeux. Objectif : deviner les 8 plats préparés par le chef, ainsi que les 6 vins qui les accompagnaient ! Lyon Mag s’est prêté au jeu. Et le challenge s’est avéré plus difficile que prévu. Il faut dire que le chef s’est beaucoup amusé en proposant notamment une terrine de foie de lotte et de foie gras de canard  ! Très difficile également de reconnaître l’ormeau cuit avec son risotto aux truffes et sa sauce à l’encre seiche. Ou son suprême de volaille farci d’huître et de queues d’écrevisses, que beaucoup ont confondu avec du calamar ! Sans parler du ris de veau de lait et  sa laitue braisée. Même chose pour le dessert,  la plupart ont séché devant la gelée de jus de betterave crue infusée aux feuille de lime ou la glace aux pistils de safran ! Et même pour les vins, beaucoup ont confondu le rouge et le blanc ! Bref, la soirée a été très instructive. Mais aussi très amusante car toutes les tables étaient en concurrence. Bref, la soirée a été une réussite. Et la cuisine d’un très haut niveau. Même si cette soirée n’était pas accessible à tout le monde. Prix du menu : 275 euros avec les vins ! Mais Gauvreau envisage de renouveler l’expérience.

Un nouveau magasin Cerise et Potiron vient d’ouvrir aux Halles de Lyon dans le 3e. C’est la sixième boutique de l’enseigne dans l’agglomération lyonnaise. Ce primeur de fruits et légumes propose également un espace réservé à l’épicerie fine avec la vente de terrines, épices, aromates... Cerise et Potiron, 102 cours Lafayette, Halles de Lyon, Lyon 3e.

La célèbre chaîne américaine Starbucks Coffee
, ouvre le 30 novembre son premier salon de café à Lyon, 2 rue de la République. A la carte : un grand choix de cafés bien sûr notamment des mokas à base de chocolat et crème fouettée, au caramel, au sirop aromatisé à la vanille, noisette ou framboise... Sans oublier les fameux muffins au chocolat, banane ou myrtille... Starbucks Coffee, 2 rue de la République, Lyon 1er.

Jacotte Brazier lance un prix littéraire baptisé Eugénie Brazier, qui récompensera trois lauréats : un livre de cuisine, un photographe ou illustrateur d’un livre de cuisine et un roman lié à la gastronomie. Les lauréats seront connus mardi 27 novembre, après la délibération d’un jury de professionnels, présidé par le critique gastronomique Jean-Pierre Coffe.



Tags : restaurant | viannay |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.