Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Michel Pakloglou (à droite) avec les membres de l'association Oxygène (Patrick Hiriart) - LyonMag

Michel Pakloglou, organisateur du Run In Lyon : “Nous allons refuser du monde”

Michel Pakloglou (à droite) avec les membres de l'association Oxygène (Patrick Hiriart) - LyonMag

Michel Pakloglou, organisateur du Run In Lyon, était l’invité ce vendredi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, en partenariat avec LyonMag.

La troisième édition du Run In Lyon a lieu dimanche au départ de la place Bellecour. Près de 15 000 coureurs devraient y participer. "Nous allons refuser du monde cette année car nous sommes sur une prospective de plus de 18 000 coureurs. On a imprimé 15 000 dossards. Notre adjoint et notre député Thierry Braillard avait dit 15 000 et pas un de plus. Et comme il me connaît, cette année ce sera 15 000 et un de plus", explique Michel Pakloglou.

Le format du Run In Lyon reste le même avec un départ unique avec comme courses, un 10 km, le semi-marathon (21km) et le marathon (42km). Pour l’organisateur, c’est un format qui séduit le public. "Les retours que nous avons eu sont que c’est un format populaire. La ville a permis aux Lyonnais de s’approprier la ville", affirme Michel Pakloglou.

La nouveauté de cette nouvelle édition est la mise en place de primes. "Ce n’est pas la culture de la maison parce que nous avons souhaité garder l’esprit associatif car la vie associative est l’un des fondements de notre société. Elle ne se veut surtout pas financière, c’est pour cela qu’on offrait de très beaux cadeaux avec par exemple des voyages, des places de théâtre, des places de cinéma. Un coureur, ce n’est pas seulement des jambes, c’est également une tête. Mais pour pouvoir s’aligner en France sur les onze courses du club Adidas en France, nous étions les seuls à la traîne et donc cette année il y aura 14 500 euros de prime sur le 10 km, le semi-marathon et le marathon", déclare l’organisateur de la course.

Ce dernier insiste également sur le fait que le Run In Lyon de cette année verra s’aligner au départ de grands coureurs. "On aura des très hauts niveaux avec des chronos extraordinaires : des 28 minutes sur 10 kilomètres, moins d’une heure sur semi-marathon et sur le marathon la surprise c’est qu’on risque d’avoir moins de 2h10".

Aujourd’hui, le Run In Lyon se classe parmi les courses les plus importantes en France. "Lyon est parmi les cinq courses en France en terme de quantité et de qualité mais pas sur le marathon. Il faut être honnête, nous sommes un peu à la traîne sur le marathon mais nous nous engageons à le faire grandir. En tout cas, le 7 octobre à 9h, tous nos coureurs seront place Bellecour pour vivre une belle aventure en commun et pour partager avant tout. C’est le partage qui nous intéresse", conclut Michel Pakloglou.



Tags : ça jazz à lyon | Run In Lyon |

Commentaires 3

Déposé le 08/10/2012 à 17h39  
Par friquette Citer

encore du fric pour mr P comme dab

Déposé le 07/10/2012 à 22h44  
Par un pietineur Citer

indigné a écrit le 07/10/2012 à 17h23

inadmissible que le vieux lyon fut inaccessible.Quant à la Municipale de reinsertion, le seul discours était "il n'y a pas de solution" si, un touché par la grace m'a conseillé,rue Longue, de passer par la Croix Rousse !!!
Pour la prochaine édition, changez d'organisateur , ou ,
faite partir les joyeux drilles à dossard à 6 heures du matin.Les sportifs se lèvent tot , et cela ne frustera pas l'absence de public.
Prendre en otage un quartier ,pour une piétinade, est inconcevable

Il était accessible a pied.
Maintenant, si ton " indignation" ne trouve pas mieux que de s'en prendre a une manifestation comme le run in lyon , tu ne dois pas bien voir plus loin que le bout de ta rue. Monte un peu en haut de ton petit clocher, tu vas voir, il y a un monde a découvrir.

Déposé le 07/10/2012 à 17h23  
Par indigné Citer

inadmissible que le vieux lyon fut inaccessible.Quant à la Municipale de reinsertion, le seul discours était "il n'y a pas de solution" si, un touché par la grace m'a conseillé,rue Longue, de passer par la Croix Rousse !!!
Pour la prochaine édition, changez d'organisateur , ou ,
faite partir les joyeux drilles à dossard à 6 heures du matin.Les sportifs se lèvent tot , et cela ne frustera pas l'absence de public.
Prendre en otage un quartier ,pour une piétinade, est inconcevable

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.