Agression d'un prof à Lyon : le père placé en détention provisoire

Agression d'un prof à Lyon : le père placé en détention provisoire
Photo d'illustration - LyonMag

Accusé d'avoir passé à tabac un professeur d'EPS mardi, cet homme de 44 ans passait devant le tribunal correctionnel jeudi.

Ce dernier a décidé de renvoyer au 6 novembre son procès. La raison ? Trois jeunes femmes qui disent avoir été menacées de mort par le prévenu lorsqu'elles se sont interposées ne connaissaient pas la date du procès. La présidente du tribunal l'a donc placé en détention provisoire afin qu'il ne rencontre pas les témoins et les victimes et ne fasse pas pression sur eux. Le père fera également l'objet d'une expertise psychiatrique. Lofti G. a déjà été condamné à huit reprises pour vol et violences aggravées. Il risque cette fois-ci 5 ans de prison.
Mardi, il avait fait irruption dans le lycée de la Martinière-Duchère avec une matraque télescopique. Prévenue par sa fille de son exclusion du cours de sport, il avait roué de coups le fonctionnaire. Durant l'audience, Jean-Luc Réocreux, blessé au thorax et au visage, n'a pas pardonné à son agresseur. Il pouvait compter sur le soutien d'une grande partie des élèves du lycée du 9e arrondissement qui avait fait le déplacement.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vix le 12/10/2012 à 13:34

Le prénom de l'agresseur Lofti.R....selon direct matin.

Signaler Répondre

avatar
encore1 le 12/10/2012 à 09:23

Quand je penses qu'il va surement pas faire de prison....

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 11/10/2012 à 20:22

La victime n'a pas pardonner à son agresseur ?!

Ben oui pourquoi pas ! Il aurait pu lui cirer les pompes ou lui faire plaisir !

La présidente a eu raison, de l'envoyer à la case départ. Cela limitera les pressions sur les témoins.
Il y a fort à parier que les amis de ce triste et pitoyable individu, lui rende ce service !

Je n'ai qu'un seul message pour la victime et les témoins, tenez bon et gardez la tête haute.

Donc l'agresseur est un récidiviste pour des faits similaire ?
Les peines aggravante en cas de récidives, ne vont elles pas être supprimées par la nouvelle garde des sceaux ?!

Alors les cocus, ça fait quoi d'avoir voter pour ces chiques molles ?

Signaler Répondre

avatar
Vix le 11/10/2012 à 19:56

Ils sont obligé de le mettre en détention avant qu'il file dans son bled.

Signaler Répondre

avatar
Socialo et fier le 11/10/2012 à 19:25
mpaump a écrit le 11/10/2012 à 18h39

Il est peut être en détention provisoire en attendant son procès, non ? .... Vous auriez préféré qu'il reste dehors en attendant ? .... Au vue de votre commentaire, on peut supposé que vous vous êtes arrêté à la 2eme de l'article ! ... à la vue de votre pseudo, il en devient évident !

Tu m'as l'air bien finaud toi ! ;-)
Tu n'as pas compris l'ironie raciste d'UMPiste ?

Signaler Répondre

avatar
grisby le 11/10/2012 à 19:12

génération hollande

Signaler Répondre

avatar
mpaump le 11/10/2012 à 18:39

Il est peut être en détention provisoire en attendant son procès, non ? .... Vous auriez préféré qu'il reste dehors en attendant ? .... Au vue de votre commentaire, on peut supposé que vous vous êtes arrêté à la 2eme de l'article ! ... à la vue de votre pseudo, il en devient évident !

Signaler Répondre

avatar
UMPiste le 11/10/2012 à 18:00

Pourquoi mettre ce père de famille, une chance pour la France selon le slogan socialiste, en détention provisoire ?
C'est dommage de se priver d'une chance pareille, non ?

Signaler Répondre

avatar
Lionel le 11/10/2012 à 17:34

Pourquoi le Professeur ne pardonne-t-il pas à son agresseur ?
Ils ont voté tous les deux François Hollande.
C'est une bonne base pour pardonner, n'est-ce pas ou le vivre ensemble, c'est pour les autres ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.