Cité de la Gastronomie : Lyon et Dijon toutes les deux vainqueurs ?

Cité de la Gastronomie : Lyon et Dijon toutes les deux vainqueurs ?
© DR

Pour ne fâcher personne, la Cité Internationale de la Gastronomie pourrait finalement être attribuée à deux villes.

On savait que Gérard Collomb, maire de Lyon, et François Rebsamen, maire de Dijon, se livraient une bataille interne faite à base d'intox et de piques. Et leur lutte serait remontée aux oreilles de Jean-Robert Pitte.
Le président de la MFPCA, chargé de désigner la ville vainqueur, pourrait, selon l'Express, contenter les deux socialistes en les forçant à collaborer. Ce serait l'une des solutions transmises aux ministères de l'Agriculture et de la Culture. Sa décision finale tombera soit avant la fin de l'année, soit début 2013.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
philenice le 27/10/2014 à 12:21

Voilà une décision intelligente.

Au lieu de faire un lieu unique et centralisateur, Dijon et Lyon pourraient proposer un parcours reliant intelligemment les deux villes avec entre les deux, des territoire qui ont fait la richesse culinaire de la France.

Signaler Répondre

avatar
Tatonette le 27/10/2014 à 11:16
philou a écrit le 25/10/2014 à 12h52

Et encore une fois, on assiste à de la tambouille politique
Dijon avec Lyon ?
la moutarde me monte au nez !!!

Vous avez 2 ans de retard... Entre-temps, la cité de la gastronomie a été attribué à 4 villes

Signaler Répondre

avatar
philou le 25/10/2014 à 12:52

Et encore une fois, on assiste à de la tambouille politique
Dijon avec Lyon ?
la moutarde me monte au nez !!!

Signaler Répondre

avatar
Cité de la Gastro le 24/10/2014 à 23:51

A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
http://citedelagastro-dijon.com

Signaler Répondre

avatar
beuar le 11/12/2012 à 15:10
Açaplace a écrit le 11/12/2012 à 15h01

Question n'a pas dit que Pitte était socialiste, il dit clairement que les socialistes ne savant pas prendre de décision à vouloir sans cesse ménager la chèvre et le chou.
Faut toujours que des permanents du Régime viennent apporter leurs commentaires hors propos pour défendre leur employeur.

en l’occurrence, ce n'est pas un socialiste qui est incapable de trancher...

Signaler Répondre

avatar
Açaplace le 11/12/2012 à 15:01

Question n'a pas dit que Pitte était socialiste, il dit clairement que les socialistes ne savant pas prendre de décision à vouloir sans cesse ménager la chèvre et le chou.
Faut toujours que des permanents du Régime viennent apporter leurs commentaires hors propos pour défendre leur employeur.

Signaler Répondre

avatar
Reponse le 11/12/2012 à 14:44
Question a écrit le 11/12/2012 à 13h03

Voilà le socialisme contemporain de Navarre.
On ne décide rien, on essaie de contenter tout le monde et au final on ne contente personne.
Pendant encore combien de temps cette idéologie nauséabonde va-t-elle durer ?

Pitte bull a les mêmes mauvaises idées réac que toi

Signaler Répondre

avatar
Boujou le 11/12/2012 à 14:26

@Question :
Renseignez-vous ; Jean-Robert Pitte est tout sauf socialiste...

Une cité de la gastronomie autre part qu'à Lyon serait incompréhensible et scandaleux.

Signaler Répondre

avatar
pity le 11/12/2012 à 13:39

Lyon est par définition et aux yeux des étrangers la capital Française de la gastronomie. est il besoin de faire un musée.
Quant je vais voir la tour Eiffel, je ne vais pas a Dijon.

Signaler Répondre

avatar
Question le 11/12/2012 à 13:03

Voilà le socialisme contemporain de Navarre.
On ne décide rien, on essaie de contenter tout le monde et au final on ne contente personne.
Pendant encore combien de temps cette idéologie nauséabonde va-t-elle durer ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.