Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L'annonce de l'euthanasie de Baby et Népal a entraîné une forte mobilisation à Lyon et dans le monde - LyonMag.com

Rétro 2012 : à Lyon, l’année a eu son lot d’événements marquants

L'annonce de l'euthanasie de Baby et Népal a entraîné une forte mobilisation à Lyon et dans le monde - LyonMag.com

A chaque fin d’année son traditionnel bilan. L’occasion de jeter un œil dans le rétroviseur. Il, elle, eux ont fait l’actualité dans le Rhône, dans le Grand Lyon ou à Lyon, LyonMag vous rafraîchit la mémoire :

Grève des éboueurs : Lyon prend un accent marseillais
Date : 9 mars
16 jours consécutifs. C’est la durée du mouvement des éboueurs du Grand Lyon cette année. Largement le temps pour les ordures de s’accumuler sur les trottoirs de l’agglomération. Les éboueurs veulent empêcher la privatisation progressive de la collecte des ordures mais aussi demander de meilleures conditions de travail avec en première ligne des jours de repos le samedi. Ils obtiennent gain de cause. Dès le 26 octobre, ils ont droit à un samedi de repos sur deux. De son côté, le Grand Lyon annonce une nouvelle organisation pour la collecte des déchets avec toujours un partage du ramassage entre le privé et le public. 56 communes, soit 51% de la population seront prises en charge par la régie, autrement dit par les agents du Grand Lyon. A l’inverse, la collecte sur Lyon et Villeurbanne sera assurée par des entreprises privées.

Un pôle de commerces et de loisirs nommé Confluence
Date : 3 avril
Un nouveau centre commercial ou plutôt pôle de commerces et de loisirs voit le jour à Lyon. Il est situé dans le nouveau quartier de Confluence et abrite plusieurs dizaines de boutiques (prêt-à-porter, décorations, restaurants, cinéma, salle de gym, mur d’escalade…). Une navette fluviale, Le Vaporetto, est également mise en place permettant aux Lyonnais de relier le quartier de la Confluence à celui du Vieux-Lyon. Un deuxième bateau devrait d’ailleurs circuler au printemps prochain. Après un lancement en fanfare, il faudra confirmer en 2013. Ce qui est loin d’être gagné quand on voit la grogne des commerçants grimpée face à l’affluence en baisse.

2012, année des plans sociaux dans le Rhône

Aoste, Cochonou, Presstalis, SFR, BASF Beauty Cares ou encore France Télévisions… L’année n’a pas été calme pour les salariés de ces entreprises dont les plans sociaux sont tombés les uns après les autres en 2012. Sans oublier Lejaby où 142 postes ont été supprimés ainsi que Sanofi où 914 départs volontaires ont été programmés. Conséquence : les salariés sont descendus de nombreuses fois dans la rue pour crier leur colère. Il faut aussi préciser que le Rhône est aujourd’hui le mauvais élève de la région Rhône-Alpes en terme de chômage puisqu’au mois de novembre 86 812 personnes étaient en demande d’emplois.

Car2Go : un service qui s’est vite éteint
Date : 9 juin
Malgré son lancement en février 2012, le service de Smart blanche et bleue en libre service à Lyon est contraint de s’arrêter pour une durée indéfinie. La société Car Go lui reproche en effet de faire de la concurrence déloyale à cause de leurs appellations trop similaires. Le juge des référés demande alors à Car2go de changer de nom avec pour risque une peine de 1500 euros d'amende par jour de retard. Suite à ses ennuis judiciaires, Car2Go est mis entre parenthèses. Plusieurs mois après, on peut même parler d’enterrement.

La Rue Le Bec, 4 millions de dettes laissés par le chef prodige
Date : 21 juin
Après les échecs de ses restaurants rue Grolée et à l’aéroport Saint-Exupéry, Nicolas Le Bec a terminé l’année 2012 en queue de poisson. Son restaurant La Rue Le Bec à la Confluence est placé en redressement judiciaire alors que de nombreux prestataires réclament des dettes impayées.
Après douze ans passés à Lyon, le chef prodige au caractère de cochon part pour la Chine et Shanghai, laissant derrière lui 4 millions d’euros de dette. Depuis plusieurs mois, impossible d’obtenir des nouvelles du Breton, probablement perdu pour Lyon.

Fermeture du tunnel sous la Croix-Rousse : 47 000 véhicules doivent trouver un autre itinéraire
Date : 25 juin
Il faut dire que cette annonce a fait peur aux nombreux usagers du tunnel de la Croix-Rousse. Ce dernier a été fermé à la circulation du 5 novembre et le restera jusqu’au 5 août 2013. Les 47 000 automobilistes qui empruntaient quotidiennement ce passage doivent désormais passer par le centre-ville. Mais le jour J, la pagaille tant attendue n’a pas lieu avec seulement quelques bouchons mais rien de catastrophique.

Expulsions de Roms en série dans l’agglo
Date : Août 2012
Le mois d’août 2012 est marqué par des expulsions de plusieurs squats de Roms. Lyon, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne, Saint-Priest, Ecully… Toute l’agglomération est passée au peigne fin. Durant cette même période, Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur déclare que "les préfets ont pour mission de démanteler les squats dès qu'il y a une décision de justice. Les associations de soutien dénoncent ces expulsions. De son côté, le Grand Lyon veut donner l’exemple aux autres collectivités françaises en mettant en place un projet avec la ville de Tinca, situé au nord-ouest de la Roumanie dont est originaire la moitié des Roms présents dans l’agglomération lyonnaise. Objectif : améliorer les infrastructures présentes sur place. Coût de ce projet : 300 000 euros.

Mariage pour tous, Barbarin dérape, les antis manifestent
Date : 14 septembre
Au détour d’une interview donnée à TLM, le cardinal Barbarin est devenu l’idole des antis-mariage gay les plus zélés. "Après, ils vont vouloir faire des couples à trois ou à quatre. Après, un jour peut-être, l'interdiction de l'inceste tombera". Une déclaration qui fera scandale mais qui mettra sur le devant de la scène toute une frange de la population pour qui ce projet de loi ne doit jamais voir le jour. Après un happening d’Alliance Vita, une gigantesque manifestation se déroule à Lyon le 17 novembre. Près de 22 000 personnes se mobilisent contre le projet et donnent rendez-vous le 13 janvier à Paris.

La Rue de la Ré(publique) rachetée à prix d’or
Date : 17 novembre
Un duc anglais nommé Westminster s’offre l’une des rues les plus populaires de Lyon pour la coquette somme de 313 millions d’euros. L’information avait filtré début septembre. Elle est devenue officielle le 17 novembre. Le groupe ANF immobilier cède ainsi une quarantaine d'immeubles avec 80 commerces, 150 bureaux et 330 logements. Le tout représentant 16 millions d’euros de loyers par an. Il s'agit tout simplement de la plus grosse acquisition immobilière sur le sol lyonnais par une entreprise étrangère.

Forte mobilisation pour sauver les éléphants du Parc de la Tête d’Or
Date : 14 décembre
Cruelle année que 2012 pour les amoureux des pachydermes. Après la mort remarquée de Java, 67 ans, en août, c’est le cas de Baby et Népal qui a provoqué une forte mobilisation populaire. Soupçonnées d’avoir la tuberculose, les deux éléphantes sont visées par un arrêté préfectoral demandant leur euthanasie.  Les Lyonnais s’y opposent, tout comme Gilbert Edelstein du cirque Pinder et ancien propriétaire des deux bêtes. Son recours sera finalement rejeté par le tribunal administratif et la Ville de Lyon pourra alors mettre fin à la présence (ancestrale) d’éléphants au Parc.



Tags : rétro 2012 | mariage pour tous | barbarin | Baby et Népal | fermeture tunnel croix rousse | car2go | plans sociaux | grève des éboueurs | confluence | rue de la Ré | rue le bec | roms | rétrospective |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.