Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

© LyonMag

Immobilier à Lyon : les ventes en baisse mais le prix reste stable

© LyonMag

La fédération nationale de l'immobilier (FNAIM) a publié mardi son bilan de 2012 et ses prévisions pour l'année 2013 dans l'immobilier ancien.

Le nombre des transactions a fortement baissé à Lyon, comme partout en France. La FNAIM a comptabilité 20% de ventes en moins dans l'agglomération. Pourtant aucun effondrement des prix n'a été constaté, bien au contraire : + 5% au cours des cinq derniers mois, -2,4% tout de même en comparant le dernier trimestre 2011 et celui de 2012. Et sans surprise ce sont les 6ème, 2ème, 4ème et 3ème arrondissements de Lyon, toujours très prisés, qui résistent le mieux à la crise. Côté perspectives, la FNAIM prévoit pour 2013 une baisse des prix limitée, entre -2% et 0%, grâce au taux très bas des crédits qui devrait inciter les gens à sauter le pas. Pour trouver leur bien idéal, les acheteurs potentiels seraient prêts à faire des concessions. Ainsi, 53% des personnes interrogées accepteraient d'élargir leur champ de recherche, alors 50% d'entre eux pensent revoir leurs critères de sélection (pas de balcon, pas d'ascenseur...). En revanche, seules 33% des personnes contactées accepteraient d'acheter un bien plus petit que prévu.



Tags : immobilier |

Commentaires 11

Déposé le 10/01/2013 à 13h27  
Par Sylvie P. Citer

Tout à fait d'accord avec Jean-Marie, rien à ajouter.

Déposé le 10/01/2013 à 10h14  
Par Jean-Marie C. Citer

Si Bernard Cadeau, le président d'Orpi, souhaite que les vendeurs baissent leurs prix de 15%, il a raison, car s'ils ne baissent pas maintenant il leur faudra baisser bien plus dans quelques mois. Avec les nombreux chômeurs qui vont malheureusement s'ajouter il n'est plus temps de surpayer des biens immobiliers. Le prix moyen de mise en vente à Lyon est de 2964 euros le M2, le prix effectif de vente est de 22% moins élevé, Amis vendeurs mettez tout de suite au bon prix et acceptez des offres que vous regretterez plus tard de ne pas avoir acceptées.

Déposé le 10/01/2013 à 08h33  
Par jcb Citer

il n'est pas besoin d être expert pour voir le lien entre baisse des transactions et maintien des prix:les acheteurs attendent une baisse que certains vendeurs ne souhaitent pas:seule la baisse permettra le retour des transactions

Déposé le 09/01/2013 à 19h17  
Par jyt Citer

PHILIPPE D. a écrit le 09/01/2013 à 18h13

Les prix ont chuté de 15 à 20% à Lyon en 2009, Maintenant, avec le chômage en hausse, les logements vides mis en vente et les impôts qui explosent, la baisse devrait encore être supérieure. J'attends pour investir dans 2 ou 3 studios à Lyon et autant à St Etienne.

Pourquoi tu vise petit, achète 3 duplex a New York, une villa à Monaco, un chalet à Courchevel, et le Château de Versailles, table sur tés prévisions, pourquoi pas -99.999 % de baisse.
Ton copain c'est bisounours?

Déposé le 09/01/2013 à 18h20  
Par Stéphanie Citer

Ça commence à décrocher sec depuis début janvier, les annonces sont presque toutes affichées avec une baisse de prix assez significative.Attendons février/mars et les hausses de taux et nous pourrons y aller!!!

Déposé le 09/01/2013 à 18h13  
Par PHILIPPE D. Citer

Les prix ont chuté de 15 à 20% à Lyon en 2009, Maintenant, avec le chômage en hausse, les logements vides mis en vente et les impôts qui explosent, la baisse devrait encore être supérieure. J'attends pour investir dans 2 ou 3 studios à Lyon et autant à St Etienne.

Déposé le 09/01/2013 à 16h38  
Par stann Citer

Voila des années que j'entend qu'il ne faut pas investir maintenant. A croire qu'il faut mieux enrichir un propriétaire et s’appauvrir soi-même.

Déposé le 09/01/2013 à 16h32  
Par bertille Citer

Lyon, deuxième agglomération, Française, 2 centre d'affaire, 2° communauté d'étudiant, ça m’étonnerai que les prix baissent.
Personnellement j'ai un studio que je loue depuis 8 ans, j'ai toujours eu des locataires et a chaque départ de locataire, la régie me propose toujours 3 a 4 candidatures, pourtant je loue a 12 euros du m2.
Il manque cruellement de logement en France et les centres ville sont saturés.

Déposé le 09/01/2013 à 16h24  
Par fif Citer

Marie P. a écrit le 09/01/2013 à 14h28

Malheureusement les taux bas n'y changeront rien, les acheteurs ne veulent plus payer des prix surévalués. Soit ils attendent soit il se tournent vers de villes ayant beaucoup plus décroché et investissent dans des lieux plus rentables.

C'est sur que le type qui investit dans un studio, vas plus acheter dans le Larzac pour obtenir un prix plus modeste et l’étudiant Lyonnais ferra l'allez retour le matin et le soir entre Lyon et le Larzac.
De plus une nouvelle tour de bureau de 200 m de haut, avec 3000 salariés à LYON (en construction début 2013), qu'il vas valoir loger, en Auvergne.
Merci pour tes conseil.

Déposé le 09/01/2013 à 14h28  
Par Marie P. Citer

Malheureusement les taux bas n'y changeront rien, les acheteurs ne veulent plus payer des prix surévalués. Soit ils attendent soit il se tournent vers de villes ayant beaucoup plus décroché et investissent dans des lieux plus rentables.

Déposé le 09/01/2013 à 14h22  
Par Polimmo Citer

Dans les 2 ème et 6ème les prix ont baissé se 3 et 4% depuis 1 an. Cette baisse devrait s'accentuer au cours de cette année pour revenir aux chiffres de début 2009. Si la mairie de Lyon décide de vendre ses nombreux logements vacants (dans les 2ème, 6ème et 8ème) la baisse des prix va encore s'amplifier.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.