Grande clinique de l'Est lyonnais : des professionnels alertent la Mutualité

Grande clinique de l'Est lyonnais : des professionnels alertent la Mutualité
La clinique du Grand-Large à Décines, condamnée par le choix de la Mutualité ? - DR

Un nouveau conseil d'administration est prévu ce mercredi à la Mutualité du Rhône.

A l'issue de la réunion, le sort de la clinique du Grand-Large à Décines pourait être scellé : c'est ce que déclarent les membres du comité d'établissement, mardi dans le Progrès.
Cette clinique décinoise est propriété depuis 2004 de la Mutualité, qui avait pour objectif initial de racheter l'ensemble des établissements de l'Est lyonnais, confrontés à un problème de vétusté de leurs locaux. A la création du grand pôle hospitalier, la clinique du Grand-Large aurait dû fermer ses portes ; sauf que ce projet de "super clinique" risque de ne jamais voir le jour, faute d'un accord entre la Mutualité et le groupe privé Capio.

"Un nouvel établissement, quelle qu'en soit l'implantation"

En effet, le conseil d'administration de la Mutualité a toujours refusé de voir la "super clinique" construite à Villeurbanne, comme le réclamait Capio, propriétaire de la clinique du Tonkin. Lors d'un vote le 18 janvier, les administrateurs de la Mutualité avaient rejeté un tel projet, à onze voix contre trois. Le mardi suivant, Capio annonçait que le projet de pôle de santé était abandonné ; à la place, le groupe allait reconstruire la clinique du Tonkin.
Selon le comité d'établissement, cité dans le Progrès du jour, la clinique du Grand-Large "est au bord de la cessation de paiement" : sans perspective de développement, l'établissement serait condamné à disparaître. Le CE a adressé un courrier à tous les administrateurs de la Mutualité "pour leur dire que nous n'espérons qu'une seule chose, un nouvel établissement, quelle qu'en soit l'implantation". D'après son site internet, 150 personnes et 40 médecins libéraux travaillent à la clinique.
Alors, le conseil d'administration de la Mutualité va-t-il de nouveau se prononcer sur cette question, mercredi? Selon les services de la direction générale, contactés mardi matin, un tel vote n'était pas à l'ordre du jour.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
les mythos le 30/01/2013 à 21:02
zyvazygo a écrit le 30/01/2013 à 11h18

je suis bien content d'être partit de cette ville pour le nord isère, quand je vois ce que c'est devenu: un ammoncellemnt de béton sans âme

En tout cas tu continue de venir lire les sites d'infos sur Lyon, merci à toi :)

Signaler Répondre

avatar
zyvazygo le 30/01/2013 à 11:18

je suis bien content d'être partit de cette ville pour le nord isère, quand je vois ce que c'est devenu: un ammoncellemnt de béton sans âme

Signaler Répondre

avatar
AMEN le 29/01/2013 à 20:32

voilà comment interprètent le mot INTERET GENERAL par nos chers élus socialistes et maquignons décinois

Dans le cochon tout est bon ! n'est ce pas monsieur le dissident communiste décinois ????

STURLA t'es foutu !

Signaler Répondre

avatar
Moi même le 29/01/2013 à 18:09

Et c'est au stade que tu iras quand tu auras des problèmes de santé????? Pfffffffff pathétique!

Signaler Répondre

avatar
Sturlapitude le 29/01/2013 à 17:30

On s'en foot, on aura un stade, si ce n'est pour se soigner, on pourra toujours rêver! Merci les socs!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.