Nora Berra "le bon coup" : Collomb accumule les boulettes

Nora Berra "le bon coup" : Collomb accumule les boulettes
Nora Berra et Gérard Collomb - LyonMag

Deux en une semaine.

Cela commence à faire beaucoup pour le sénateur-maire de Lyon. Après avoir choqué l’opinion, droite et gauche, avec sa sortie sur la situation extrêmement difficile de Gilles Buna avec ses 3000 euros par mois, Gérard Collomb aurait récidivé vendredi soir à l’inauguration du Comédie-Odéon. Ses propos, rapportés par le Progrès et Lyon People, sont intervenus après l’introduction de Nora Berra par l’animateur d'MFM Radio Laurent Argelier. Indiquant que la conseillère municipale était "toujours dans les bons coups", le journaliste people ne pensait pas ouvrir la boite de Pandore à Gérard Collomb. Ce dernier s’y engouffra et, plaisantant, rajouta que Nora Berra en est un, "de bon coup".
L’ancienne secrétaire d’Etat à la Santé est ulcérée, monte sur scène pour rejoindre la troupe et prend la parole pour fustiger l’attitude du premier magistrat lyonnais.
Plus tard sur Twitter, elle en remettra une couche : "Collomb vient de dire sur scène que j'étais un bon coup. C'est indigne d'un homme politique! #maschisme", "Je suis extrêmement choquée par les propos tenus publiquement par le Sén.-Maire de #Lyon ce soir. Pour moi mais aussi pour toutes les femmes".

Conscient d’avoir fauté, Gérard Collomb réplique, toujours sur le réseau social. D’abord en prenant à partie le journaliste politique du Progrès : "@geoffreymercier Je n'ai pas tenu ces propos ! J'ai simplement repris les propos d'un animateur à savoir "toujours dans les bons coups"". Puis en rejetant la faute sur Nora Berra, visiblement trop coincée devant son humour ravageur : "Une belle soirée placée sous le signe de l'humour, malheureusement instrumentalisée par Madame Berra à des fins politiciennes."

L'incident est révélateur. Ce n'est pas la première fois que Gérard Collomb dénigre ses adversaires comme ses partenaires. Nathalie Perrin-Gilbert (toujours au PS) rappelle sur Twitter un incident qui avait conduit Michel Havard à réclamer des excuses de la part du maire en plein conseil municipal. Ce dernier avait coupé la parole à Laurence Balas en se moquant d'un narquois "Elle est mignonne".
La comparaison avec Georges Frêche est sur toutes les lèvres depuis plusieurs mois, elle ressurgit samedi matin. Gérard Collomb, comme le faisait son défunt ami, pense régner en maître sur son domaine et surtout dit "merde" à tous ceux qui l'empêchent d'accomplir sa tâche quasi divine.
Si les piques du conseil municipal ne touchaient finalement peu l'opinion publique, ses saillies mal contrôlées lui font du tort auprès de ceux qui compteront le plus en 2014 : les Lyonnais lambdas qui ne s'intéressent guère à la politique locale. Soit la majorité que Collomb pensait avoir déjà convaincu avec son bilan.

Tags :

berra

collomb

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
fofo le 12/02/2013 à 22:22

collomb devient dingue

Signaler Répondre

avatar
audodo le 12/02/2013 à 22:08

toi tu as trop regardé Colombo
et depuis qu'il est mort, tu fais un transfert ?

mon pauvre !
allez prends ta tisane, ta pillule pour dormir et zou aux plumes !
tu as déjà les neurones qui sont déjà au repos

Signaler Répondre

avatar
Ras le bol 69 le 12/02/2013 à 21:53

Gauche caviard et cumumlard, grossier et machiste. Lyon ne mérite pas ça, en effet la comparaison avec Freche est de plus en plus valable. Grand stade et non connection de l'A89 sont aussi à mettre à son bilan...

Signaler Répondre

avatar
collombophile le 12/02/2013 à 21:22

vous lui cherché des poux pour pas grand chose.Gérard collomb va faire 5 mandats, oui 5 mandats, y a personne en face

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.