Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag.com

Climat : après Doha en 2012, Lyon en 2015 ?

Photo d'illustration - LyonMag.com

Après la capitale du Qatar en décembre dernier, la cité des Gaules pourrait accueillir la prochaine conférence des Nations unies sur le changement climatique.

C'est en tout cas ce qu'a suggéré Marc Augoyard, conseiller communautaire UDI au Grand Lyon, lors de la dernière réunion de l'assemblée lundi soir. En effet, sitôt la conférence de Doha terminée, la France s'est portée candidate à l'organisation d'un tel sommet - 2015 devant marquer la signature d'un accord "historique" dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Même si la phase de dépôt des candidatures n'a pas encore commencé, Lyon pourrait tirer son épingle du jeu face à ses possibles rivaux - Paris, voire une ville de la Côte d'Azur (qui pourrait être Cannes, ville organisatrice du sommet du G20 en 2011). Encore faut-il que les élus locaux se montrent motivés par une telle perspective. A en croire Marc Augoyard, c'est mal parti : ni Gérard Collomb, ni aucun élu de la majorité au Grand Lyon, n'a réagi à cette proposition. "Je ne me souviens pas du dernier sommet international organisé à Lyon, si l'on excepte le sommet franco-italien, pour lequel le choix de la ville a été décidé par l'Elysée. Depuis 2001, à chaque fois que Lyon s'est portée candidate à un grand événement (Capitale européenne de la culture, Cité de la gastronomie...), elle a échoué. Gérard Collomb a adopté une position très frileuse, comme s'il avait peur de perdre à chaque fois". Et pourtant, les retombées économiques seraient conséquentes pour l'agglomération : "Un tel sommet, cela représente la venue de centaines de délégations venues de tous les pays du monde. C'est l'occasion ou jamais de braquer les projecteurs sur Lyon, c'est une manne économique sans pareille".

Lorsqu'on lui demande si Lyon a les atouts pour obtenir l'organisation d'un tel sommet, Marc Augoyard se fait sybillin : "Je ne vois pas de raisons contraires, puisque Gérard Collomb se vante à tout bout de champ d'avoir lancé la construction de superbes hôtels, d'avoir le meilleur réseau de transports publics du pays... S'il s'avère que nous ne sommes pas à la hauteur, c'est que Gérard Collomb n'a pas dit la vérité en dressant son bilan..." . Derrière le souhait affiché de voir Lyon briller sur la scène internationale, se cache peut-être aussi la volonté de glisser une nouvelle peau de banane dans les jambes de Gérard Collomb, à un an des municipales. Reste que Marc Augoyard n'entend pas lâcher l'affaire : il posera à nouveau le sujet sur la table dans les prochaines semaines, dans l'espoir d'obtenir une réponse du président du Grand Lyon.



Tags : climat | augoyard |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.