Rythmes scolaires à Lyon : Havard se questionne sur le financement de la réforme

Rythmes scolaires à Lyon : Havard se questionne sur le financement de la réforme
Michel Havard - LyonMag

Lundi soir, Gérard Collomb avait finalement levé le voile sur l'entrée en vigueur de la réforme des rythmes scolaires à Lyon.

Après de longs mois d'attente, le sénateur-maire décidait de l'appliquer à la rentrée 2014. "En suivant ainsi les recommandations que nous avions nous-mêmes formulé, (Collomb) a une nouvelle fois démontré que notre avis était en fait le bon", rebondit Michel Havard. Le conseiller municipal UMP reproche à Gérard Collomb de privilégier l'aspect électoral plutôt que le bien de ses électeurs. Et surtout de ne pas faire toute la lumière sur la méthode de financement : "Si le report permettra sans doute la concertation, la problématique du financement reste, elle, entière : quelle hausse d’impôts, quelle participation des familles ? Avec de telles questions, on comprend mieux cette décision de report après les élections municipales."

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
DM le 20/02/2013 à 20:12
RB a écrit le 20/02/2013 à 18h15

Claude vous appelez cela du chahutage ?! mdr

Du blablatage oui, comme d'habitude !

Il est vrai qu'exister par la bouche, c'est tenter d'exister médiatiquement...
Mais cette stratégie à ses limites.
Celles de l'inaction et collaboration de cette pseudo opposition, sont évidentes comme le nez de Pinocchio !

Ces pseudos opposants, en plus d'avoir le nez en bois, ils ont aussi la langue !

C'est sûr que côté blablatage vous en connaissez un rayon, vous en êtes même un des maîtres !
Collomb n'a qu'à répondre aux questions qui lui sont posées, ça le changera un peu.

Signaler Répondre

avatar
RB le 20/02/2013 à 18:15

Claude vous appelez cela du chahutage ?! mdr

Du blablatage oui, comme d'habitude !

Il est vrai qu'exister par la bouche, c'est tenter d'exister médiatiquement...
Mais cette stratégie à ses limites.
Celles de l'inaction et collaboration de cette pseudo opposition, sont évidentes comme le nez de Pinocchio !

Ces pseudos opposants, en plus d'avoir le nez en bois, ils ont aussi la langue !

Signaler Répondre

avatar
Claude le 20/02/2013 à 17:42

Enfin Collomb se fait chauter par l'opposition !

Très bien Monsieur Havard !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.