Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le Novotel Confluence - LyonMag

L’offre hôtelière de la Confluence, acteur majeur du bouleversement de “derrière les voûtes”

Le Novotel Confluence - LyonMag

Novotel et Quality Suites, les deux nouvelles enseignes du quartier du 2e arrondissement de Lyon, développent des offres dédiées aux professionnels.

Les deux établissements sont classés quatre étoiles, dans deux catégories différentes. Le premier, Novotel (150 chambres), est un hôtel, français et propriété du Groupe Accor (Sofitel, F1, Ibis, Mercure, entre autres). Le second, Quality Suites (103 studios), est une résidence hôtelière, franchise du groupe américain Choice Hotels (Comfort Inn et Clarion, entre autres), qui présente la particularité d’être détenu à 10% par Philippe Saint-André, sélectionneur de l’Equipe de France de rugby. La différence entre l’hôtel et la résidence hôtelière porte principalement sur la présence dans lesdits studios de "kitchenettes".

Le premier, Novotel, est situé à l’arrière du Pôle de Loisirs et de Commerces de Confluence, en face de la Saône. Le second, Quality Suites, est situé sur le cours Charlemagne, en face de l’Eglise Sainte-Blandine, dans l’ancienne maison paroissiale cédée par le diocèse de Lyon, qui a obtenu dans la transaction la rénovation totale de sa maison des familles qui partage le bâtiment avec la résidence.
Dans les deux cas, au-delà de la traditionnelle activité de tourisme pour particuliers et familles, une autre forme d’utilisation est très activement développée : celle du séminaire d’entreprise, ou plus généralement du voyage d’affaires de groupe. Et dans les deux cas cela fonctionne, puisque des émissaires de GL Events ou de la Région Rhône-Alpes, qui partagent tous deux la nécessité de loger des groupes parfois importants notamment lors des salons type Sirha, ont été invités à visiter les lieux, en vue éventuellement d’incorporer les offres respectives dans leurs réseaux destinés à leurs visiteurs.
Loi de l’offre et de la demande oblige, les tarifs de ces établissements augmentent très sensiblement lors de ces salons souvent internationaux (passant de 98 euros pour le studio le plus simple au Quality Suites en période "creuse" à 190 euros en période "salons".

Dans les deux cas aussi, des efforts importants ont été faits dans l’accueil de délégations de tout type, via des espaces destinés. Chez Novotel, ce concept s’appelle Eureka : "Un univers de design et de modernité, un mobilier 100% modulable et ultra confortable, une technologie plug and play, une restauration à la carte, une offre all inclusive."
Chez Quality Suites, plusieurs salles de réunions sont disponibles, notamment une de 45 places en "théâtre" avec rétroprojecteur et toute la connectique informatique. Pour le confort des séminaristes une salle de fitness  est ouverte 24h sur 24, avec à disposition un tapis roulant, un rameur ou un vélo d’appartement. Ce Quality Suites a ouvert en novembre pourtant il compte déjà des clients dont la fidélité se place dans la durée, ainsi l’un d’entre eux, qui travaille sur un chantier lyonnais, a retenu un studio pour deux ans, week-end compris. La SNCF également y loge des personnels en astreinte.

Ce concept a le vent en poupe dans ce nouveau quartier lyonnais en pleine mutation depuis l’arrivée de l’Hôtel de Région et celle du Pôle de Loisirs en lieu et place de l’ancien marché-gare, tandis que plus haut vers Perrache, les anciennes prisons Saint-Luc et Saint-Joseph sont en train de devenir une résidence étudiante avec les Facultés Catholiques. Ces établissements affichent complets lors des grands salons organisés à Eurexpo, Sirha ou Pollutec en tête, mais ils suivent également la vie de la cité. Quand l’OL joue des matches de coupe d’Europe au Stade de Gerland, voisin de quelques centaines de mètres, certaines équipes établissent leur camp de base au Novotel, où l’on a vu cette saison joueurs, staffs et bus de l’Athletic Bilbao (Espagne) ou du Sparta Prague (République Tchèque). Le Quality Suites a pour sa part reçu la visite d’un groupe d’une quinzaine de supporters des Tottenham Hotspurs, revenus "éméchés" dans la nuit après la qualification des Anglais.

Du coup, pour attirer leurs clients, de tourisme ou d’affaires, le Novotel et le Quality Suites présentent le quartier comme idéalement situé dans Lyon et surtout parfaitement desservi. Vu de l’international, on est donc bien loin des débats locaux (et souvent politiques) sur l’accessibilité du secteur, vanté par les uns, vilipendé par les autres. Et une constatation s’impose : cette portion du deuxième arrondissement, dite "derrière les voûtes" en référence aux trémies sous la gare de Perrache, longtemps déconsidérée (insécurité, commerce de gros, prisons, prostitution), devient peu à peu une zone à très fort potentiel attractif (tertiaire et immobilier). Et forcément, les prix s’en ressentent.



Tags : hotel | confluence |

Commentaires 1

Déposé le 26/03/2013 à 17h14  
Par Unlyonnais Citer

il faut y aller avec des pincettes en disant que cela bouleverse le quartier en terme d'hôtellerie, non ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.