Kem One officiellement placée en redressement

Kem One officiellement placée en redressement
Les Kem One de Saint-Fons lors d'une précédente manifestation - LyonMag

Le couperet est tombé pour les salariés de Kem One : le tribunal de commerce de Lyon a prononcé mercredi matin le placement de la société chimique en redressement judiciaire.

Selon nos informations, cette mesure est assortie d'une période de six mois d'observation. Un mandataire doit désormais être désigné pour veiller aux destinées de l'entreprise. Cinq usines sont concernées sur le territoire français ; parmi elles, les sites de Saint-Fons et de Balan, dans l'Ain, où 1300 personnes sont employées.

Mardi, lors d'une assemblée générale des salariés, la CGT expliquait son intention de ne pas déclencher de grève, afin de montrer aux clients et aux fournisseurs son sens des responsabilités.
Cité par Le Progrès mercredi matin, Didier Chaix, délégué syndical CGT, indiquait : "Ce n'est pas la fin de tout. On y croit, mais on n'y croit plus avec Klesch", l'actuel propriétaire de Kem One. Dans le même temps, Arkema, ex-maison mère de Kem One, annonçait qu'une éventuelle reprise "n'était pas à l'ordre du jour". On attend maintenant la réaction de la direction de Kem One, voire du propriétaire, l'Américain Gary Klesch.

Tags :

kem one

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
MAX le 28/03/2013 à 06:35

La CGT n'a jamais été dans une démarche constructive et quel industriel serait assez stupide pour reprendre KEM ONE totalement vérolé par cette organisation syndicale?

Signaler Répondre

avatar
NANARDTAPIE le 27/03/2013 à 19:54
leonidas a écrit le 27/03/2013 à 19h02

Suite de toutes les gabegies dans notre pays,ex:commandes de soumarins d'attaque nucléaire pour un pays de 67 millions de personnes !!!!!Avions Raffale,3 fois le prix d'un avion de chasse européen !!!! et on veut vendre à qui !!!! Centrales nucléaires EPR trop chere personne achète !!!!

avion rafale du député libéral (UMP) Serge Dassault
Tous nos grand milliardaires ont construit leur fortune avec nos impots,comme de vulgaire assisté sociaux
Bouygues,Dassault,Lagardere,Bolloré qui construit des ports en Afrique,nous on payent les soldats,et Bernard ARNAULT avec son rachat de BOUSSAC,les subventions,contre la promesse de ne pas licencié

Signaler Répondre

avatar
subvention le 27/03/2013 à 19:26

si les syndicats recoivent de l'argent de l'état c'est beaucoup moins que les partis politique du FN au PC
Accordons au moins à la CGT de n'être pas financé par le patronat,surtout celui de la métallurgie voir caisse noire de l'UIMM

Signaler Répondre

avatar
leonidas le 27/03/2013 à 19:02

Suite de toutes les gabegies dans notre pays,ex:commandes de soumarins d'attaque nucléaire pour un pays de 67 millions de personnes !!!!!Avions Raffale,3 fois le prix d'un avion de chasse européen !!!! et on veut vendre à qui !!!! Centrales nucléaires EPR trop chere personne achète !!!!

Signaler Répondre

avatar
leonidas le 27/03/2013 à 18:57

Cela fait déjà 40 ans que tous les politiques essaient de faire baisser le chomage,par des vieilles méthodes (augmentation de toutes fiscalités),voir les pays avec très peu de fiscalité = moins de chômeurs !!!

Signaler Répondre

avatar
Hollande n'est pas mon Président le 27/03/2013 à 18:35

Quand on vote pour un incompétent notoire, faut pas s'étonner que les plus vulnérables ramassent avant les autres.
Qui va stopper ce clown ?
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/03/27/97001-20130327FILWWW00506-hollande-confond-mm-mittal-pere-et-fils.php

Signaler Répondre

avatar
contribuable agacé le 27/03/2013 à 16:56
Honte à la CGT a écrit le 27/03/2013 à 16h50

Quand on pense à tout l'argent des contribuables qui a été donné à ces syndicats pour les résultats que l'on connaît.
C'est certainement l'un des plus gros scandales financiers qui n'ait jamais existé avec l'argent des contribuables placés dans les paradis fiscaux.

Quand on pense qu'à 16h50 il y a des mecs payés pour laisser des commentaires sous pseudos contre des gens qui défendent ceux qui bossent...

Signaler Répondre

avatar
Honte à la CGT le 27/03/2013 à 16:50

Quand on pense à tout l'argent des contribuables qui a été donné à ces syndicats pour les résultats que l'on connaît.
C'est certainement l'un des plus gros scandales financiers qui n'ait jamais existé avec l'argent des contribuables placés dans les paradis fiscaux.

Signaler Répondre

avatar
La Marseillaise le 27/03/2013 à 15:09
En colère a écrit le 27/03/2013 à 14h00

La CGT comme les autres centrales syndicales n'existe que sous perfusion d'argent des contribuables.
Ils ne représentent qu'eux mêmes.
A s'être moqué des salariés pendant toutes ces décennies, ils sont arrivés à faire gagner haut la main le capitalisme le plus sauvage, la finance internationale, l'immigration massive qui aujourd'hui leur bouffe leurs emplois... C'est vraiment malheureux mais ils ont eu ce que leur idéologie dogmatique leur ordonne, ils ont été les idiots utiles du grand patronat.
Faut maintenant qu'une nouvelle génération de citoyens et travailleurs s'imposent face aux puissants et surtout n'imitent pas ces guignols de syndicats qui ont préféré toutes les compromissions pour continuer à toucher le pactole.

+1
Aux armes citoyens !
Formez vos bataillons !
Marchons ! Marchons !

Signaler Répondre

avatar
En colère le 27/03/2013 à 14:00

La CGT comme les autres centrales syndicales n'existe que sous perfusion d'argent des contribuables.
Ils ne représentent qu'eux mêmes.
A s'être moqué des salariés pendant toutes ces décennies, ils sont arrivés à faire gagner haut la main le capitalisme le plus sauvage, la finance internationale, l'immigration massive qui aujourd'hui leur bouffe leurs emplois... C'est vraiment malheureux mais ils ont eu ce que leur idéologie dogmatique leur ordonne, ils ont été les idiots utiles du grand patronat.
Faut maintenant qu'une nouvelle génération de citoyens et travailleurs s'imposent face aux puissants et surtout n'imitent pas ces guignols de syndicats qui ont préféré toutes les compromissions pour continuer à toucher le pactole.

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 27/03/2013 à 13:47

Bah, il faut sauver le soldat Hollande pour son oral de demain sur FTV.

On recule, juste pour mieux sauter!

Eh puis, si la CGT (en tant que syndicat) était amenée à disparaître. Tout comme FO, ce ne serait pas une perte pour l'hexagone. Juste un soulagement pour beaucoup!

Signaler Répondre

avatar
culpabilité le 27/03/2013 à 13:41

le matraquage médiatique culpabilisant les salariés en lutte paie
La CGT ne s'engage pas dans la grève !!!
Malheureusement les fait sont tétu rien ne s'arrache sans un rapport de force

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.