Bijouterie braquée à Lyon : le butin s'élèverait à plusieurs centaines de milliers d'euros

Bijouterie braquée à Lyon : le butin s'élèverait à plusieurs centaines de milliers d'euros

Samedi matin vers 9 heures, un atelier de la bijouterie-joaillerie Rey-Coquais, situé au 1er étage d'un immeuble du quai Saint-Antoine dans le 2e arrondissement, a été la cible d'un braquage.

Quatre hommes encagoulés et armés ont attendus qu'un vigile pénètre dans le bâtiment pour pouvoir le suivre et pénétrer dans l'atelier. Ils ont brutalisé le vigile avant de dévaliser l'intégralité du stock présent au sein de la bijouterie et où des employés étaient présents. Selon les premières informations, le butin pourrait s'élever à plusieurs centaines de milliers d'euros.

Les quatre malfaiteurs ont ensuite pris la fuite à bord d'une voiture de type BMW avec plusieurs cartons de bijoux et devant plusieurs dizaines de témoins. Le véhicule en question a finalement été retrouvé brûlé quelques heures plus tard à Ecully. La direction interrégionale de la police judiciaire de Lyon est en charge de l'enquête.

Pour rappel, la PJ avait déjà eu à faire à une série de braquages de bijouteries dans le centre de la ville entre 2009 et 2010 ; des affaires finalement résolues.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
JANUS100 le 02/06/2013 à 10:04

Marseille la kalach, Lyon les bijouteries. Chacune ses préférences...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.