Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Romain Blachier - DR

Oui il y avait une primaire UMP à Lyon ce dimanche !

Romain Blachier - DR

Vers 17h j'avais un premier quinté.

Je l'ai confié aux militants UMP qui tenaient le bureau de vote du 7e arrondissement que je suis passé saluer en républicain. Mon quinté?  un duo Havard/Fenech devant Hamelin, Berra puis Pleynard. Je ne savais lequel des deux allait être en tête mais le résultat me confirme que je devrais peut-être, comme d'autres qui avaient aussi trouvé la bonne combinaison, me convertir aux paris sur les courses de lévriers et autres jeux du même acabit. Ça tombe bien: l'euromillion annonce un lot record vendredi prochain.

Mais analysons un peu ce premier tour de la primaire UMP à Lyon :

Premier point : si les psychodrames d’autres primaires à droite ont été évités, ce qui est à saluer, la participation à ces primaires a été une catastrophe quoi que tente d'afficher la fédération du parti conservateur.

Le nombre de votants correspond en gros au nombre d'adhérents de l'UMP de Lyon. Au-delà des quelques milliers d'individus des cercles les plus militants à droite de la ville, personne ne s'est mobilisé ou intéressé à cette élection.

Un vrai échec pour une primaire qui était ouverte à tous les Lyonnais, avec des bureaux de vote dans chaque arrondissement.

Certes l'élection du candidat de droite ne bénéficiait pas de la même exposition médiatique que celle de Paris. Cet impérialisme centralisé sur les ondes a de quoi exaspérer plus d'un citoyen français résidant dans ce qu'on nomme avec le plus crétin des mépris "la province".

Mais tout de même : ces dernières semaines les gazettes locales, certaines prenant d'ailleurs très clairement parti pour l'un ou l'autre des candidats, ont largement couvert ces primaires et on aurait pu supposer tout de même que la campagne ai pu mobiliser un peu... Ou voire tout simplement que les militants UMP aient quelques amis à ramener au bureau de vote.

Rien. Pas de mobilisation.

Et encore  pourtant la primaire a-t-elle pu compter sur la participation des antimariages pour tous, dont un certain nombre est venue apporter son soutien à Fenech, le plus ferme sur la question - Havard ayant pourtant lui aussi participé aux manifestations contre l'égalité pour tous devant le mariage -...on imagine ce qu'il en aurait été de la participation sans le renfort des militants de la manif pour tous et du printemps français.

Le résultat de la primaire dans son second tour va être très incertain mais il se situe déjà sous les chiffres de cet échec : 1,71% de participation, environ 4350 votants sur toute la ville, une portion infime de la primaire socialiste, aux enjeux certes bien différents, de l'année passée.

Autres échecs, ceux de Emmanuel Hamelin et de Nora Berra.

Hamelin, bâillonné au sein de son groupe par Michel Havard, qui avait mis Ensemble pour Lyon, l'un des trois regroupements d'élus de droite lyonnaise à son seul service, a de quoi l'avoir mauvaise : il n'a pas réussi malgré de bons sondages de notoriété et de nombreux amis politiques à se qualifier pour le second tour. De même les scores confidentiels de Nora Berra montrent une nouvelle fois qu'une nomination contingente par Nicolas Sarkozy dans un gouvernement ne garantit pas la popularité sur le terrain.

Alors il y a deux gagnants Havard et Fenech, tous deux qualifiés pour ce second tour ?

Pas sûr côté Havard. Oui il est arrivé en tête des suffrages après avoir mené une campagne très organisée et bien sûr il avait réussi à ce que ses supporters soient les plus nombreux devant les caméras à la fédération hier pour l’acclamer. Et sans doute a-t-il quelques cartes en main pour obtenir des reports de second tour. Mais il y a un mais. Et même des mais. D'abord il n'a pas réussi alors qu'il avait toutes les cartes en main il y a seulement quelques années à convaincre d'autres forces que l'UMP de se rallier à la primaire.

Et puis, représentant le parti de Morano et de  Guéant à Lyon depuis des années, soutenu par divers médias, aidé par de nombreux militants il avait pourtant des moyens singuliers de l'emporter largement. Sans compter il y a quelques mois  l'aide et les moyens financiers (réglés par les contribuables) d’une précampagne de son groupe d'élus, ceci alors que d'autres membres et candidats cotisant à ce même groupe comme Berra et Hamelin n'avaient pas ces honneurs.

Pourtant  à l’arrivée  il a fait presque jeu égal avec un élu parachuté qui n'a dévoilé ses intentions il y a  seulement quelques mois.

Georges Fenech justement est la vraie performance de ce premier tour : en mobilisant sur une ligne ferme, en récupérant les voix des opposants au mariage pour tous, en faisant un travail discret mais efficace, il aura, quel que ce soit le résultat de dimanche prochain, été le vrai séisme de ces primaires.  Un séisme qui sera ceci dit largement passé au-dessus de la tête du Lyonnais moyen, indifférent à toute cette histoire.

Retrouvez tous les billets de Romain Blachier sur son site.



Tags : blachier |

Commentaires 17

Déposé le 06/06/2013 à 16h09  
Par Augustin Citer

Cher Romain, j'ai beaucoup apprécié votre dernier billet sur votre blog (le popcorn). Avez vous prévu de commenter les résultats du second tour ?
Au plaisir de vous relire,

Déposé le 04/06/2013 à 15h23  
Par gérardC Citer

primaires tronquées qui ne représentent rien 1% du corps électoral et tronqué
donc cela ne veut rien dire
tout ça pour ça ...
le but était de dégager hamelin le seul candidat qui peut battre collomb et se reporter sur havard celui qui fait le moins peur ?

Déposé le 04/06/2013 à 12h59  
Par romainblachier Citer

cat a écrit le 04/06/2013 à 12h49

@ Romain :

Crtiquer les primaires de l'ump est logique pour 1 social démocrate/socialiste, soit !

Mais pourquoi ne pas demander au ps d'organiser des primaires au lieu d'imposer le candidat G. Collomb ?

Vous pourriez également demander au ps :
1/ de faire le ménage, enfin, dans ses féderations : Marseille, Lille, Rhône..... ?
2/ de respecter, enfin, le vote des militants sur le non cumul des mandats ?
3/ de moraliser, enfin, la vie politique comme F.Hollande l'a promis lors de l'affaire J.Cahuzac ?

Ah si vous avez soif de mon expression dans d'autres domaines, par exemple sur l'affaire Cahuzac, je vous encourage à lire mon blog.

Pour en revenir au sujet ces primaires seraient-elles si dures à défendre qu'il faille changer de sujet à tout prix? Ne soyez pas si méchant avec vos amis politiques!

A tous bonne semaine et merci de me lire.

Déposé le 04/06/2013 à 12h49  
Par cat Citer

@ Romain :

Crtiquer les primaires de l'ump est logique pour 1 social démocrate/socialiste, soit !

Mais pourquoi ne pas demander au ps d'organiser des primaires au lieu d'imposer le candidat G. Collomb ?

Vous pourriez également demander au ps :
1/ de faire le ménage, enfin, dans ses féderations : Marseille, Lille, Rhône..... ?
2/ de respecter, enfin, le vote des militants sur le non cumul des mandats ?
3/ de moraliser, enfin, la vie politique comme F.Hollande l'a promis lors de l'affaire J.Cahuzac ?

Déposé le 04/06/2013 à 07h29  
Par romainblachier Citer

Sénèque a écrit le 03/06/2013 à 21h33

Cher Contributeur,

Je vous trouve juste, trop juste même pour ne pas saluer votre honnêteté intellectuelle et votre parole libre, non censurée.

Continuez !

Merci pour vos encouragements. Ma parole m'a valu une certaine expression virulente de la part de supporters des candidats sur les réseaux sociaux mais cela fait partie du jeu.Bien à vous

Déposé le 04/06/2013 à 07h27  
Par romainblachier Citer

cogitem7 a écrit le 03/06/2013 à 23h35

Romain,

Je te trouve un peu bien sévère, en ce sens que, pour une fois des militants puissent avoir le choix du candidat. Cela fait plusieurs années, avec des amis que je critique ce fonctionnement. Avec cette primaire, un pas en avant est fait vers une culture de débat et de démocratie interne.
Faute de démocratie interne, c'est la raison pour laquelle je ne mets plus les pieds dans un parti politique.
Cette fois-ci, en y participantr, j'essaie de faire avancer l'esprit de démocratie ce qui ne veut pas dire que j'approuve la totalité des problèmes posés par l'UMP, bien au contraire surtout en ce qui concerne l'exercice de la souveraineté et de la place de l'Etat dans la société.
Je revoeterai dimanche car je veux un véritable renouvellement du personnel politique de droite sur Lyon. J'en reparlerai bientôt

Gaullistement
Claude JEANDEL

Je ne critique nullement la méthode mon cher Claude je suis juste frappé par quelques éléments.Par contre niveau renouvellement à droite on n'en est pas la en effet.

Déposé le 03/06/2013 à 23h35  
Par cogitem7 Citer

Romain,

Je te trouve un peu bien sévère, en ce sens que, pour une fois des militants puissent avoir le choix du candidat. Cela fait plusieurs années, avec des amis que je critique ce fonctionnement. Avec cette primaire, un pas en avant est fait vers une culture de débat et de démocratie interne.
Faute de démocratie interne, c'est la raison pour laquelle je ne mets plus les pieds dans un parti politique.
Cette fois-ci, en y participantr, j'essaie de faire avancer l'esprit de démocratie ce qui ne veut pas dire que j'approuve la totalité des problèmes posés par l'UMP, bien au contraire surtout en ce qui concerne l'exercice de la souveraineté et de la place de l'Etat dans la société.
Je revoeterai dimanche car je veux un véritable renouvellement du personnel politique de droite sur Lyon. J'en reparlerai bientôt

Gaullistement
Claude JEANDEL

Déposé le 03/06/2013 à 21h33  
Par Sénèque Citer

Cher Contributeur,

Je vous trouve juste, trop juste même pour ne pas saluer votre honnêteté intellectuelle et votre parole libre, non censurée.

Continuez !

Déposé le 03/06/2013 à 16h44  
Par romainblachier Citer

Catherine de M. a écrit le 03/06/2013 à 16h05

Alleluia, je partage pour une fois l'opinion de M. BLACHIER.

La vraie surprise du premier tour est évidemment le score de M. FENECH.

Il y a 3 mois, M. FENECH n'apparaissait pas même sur les radars de la carte politique lyonnaise.

Aujourd'hui, il est au second tour et en passe de remporter son pari en s'opposant frontalement à Gérard COLLOMB.

M. HAVARD n'est lui toujours pas dans l'opposition au Maire de Lyon mais a pour lui le vote légitimiste des 3000 adhérents UMP de LYON.

HAVARD parie déjà sur 2020..s'il réussit à passer l'obstacle de la primaire de 2019!

Le débat d'entre deux tours risque d'être passionnant..

Merci à vous. Par contre correctif aucun candidat n'a trois mille voix: Havard a environ 1720 voix pour 1500 pour Fenech.

Déposé le 03/06/2013 à 16h05  
Par Catherine de M. Citer

Alleluia, je partage pour une fois l'opinion de M. BLACHIER.

La vraie surprise du premier tour est évidemment le score de M. FENECH.

Il y a 3 mois, M. FENECH n'apparaissait pas même sur les radars de la carte politique lyonnaise.

Aujourd'hui, il est au second tour et en passe de remporter son pari en s'opposant frontalement à Gérard COLLOMB.

M. HAVARD n'est lui toujours pas dans l'opposition au Maire de Lyon mais a pour lui le vote légitimiste des 3000 adhérents UMP de LYON.

HAVARD parie déjà sur 2020..s'il réussit à passer l'obstacle de la primaire de 2019!

Le débat d'entre deux tours risque d'être passionnant..

Déposé le 03/06/2013 à 15h51  
Par romainblachier Citer

Albert J. a écrit le 03/06/2013 à 14h38

Monsieur Blachier, vous êtes incorrigible.

Je ne discute pas vos avis et vos analyses qu'on peut partager ou pas, mais un tout petit peu de bonne foi s'il vous plait. Pourquoi dire "le parti de Guéant et de Morano" alors qu'Havard est à mille lieues de leurs idées, qu'il n'est pas un Sarkozyste, et qu'ils ne représentent pas la diversité de ce parti.

Dirait-on à propos du PS, le parti de Dominique Strauss-Kahn, le parti de Guerini, le parti de Jean David Ciot, le parti de Claudie Lebreton, le parti de Gilbert Anette, d'Harlem Désir, de Jack Lang, Jeanine Ecochard, Jean Pierre Kucheida ou Julien Dray, que ce serait également réducteur et nul du point de vue des idées. Alors utilisez d'autres voies, vous serez mieux entendu.

En plus Havard a bien d'autres défauts.

Merci de vouloir m'apporter encore davatage d'audition mais dire que Havard n'aie rien à voir avec Sarkozy, Morano ou Hortefeux: il n'a jamais montré la moindre nuance avec leurs idées. Quand au fait que ce parti soit aussi celui de Hortefeux, de Fenech, de Berra, de Hamelin, de Pleynard et de Morano c'est une réalité.

Déposé le 03/06/2013 à 14h38  
Par Albert J. Citer

romainblachier a écrit le 03/06/2013 à 09h31

On est bien d'accord

Monsieur Blachier, vous êtes incorrigible.

Je ne discute pas vos avis et vos analyses qu'on peut partager ou pas, mais un tout petit peu de bonne foi s'il vous plait. Pourquoi dire "le parti de Guéant et de Morano" alors qu'Havard est à mille lieues de leurs idées, qu'il n'est pas un Sarkozyste, et qu'ils ne représentent pas la diversité de ce parti.

Dirait-on à propos du PS, le parti de Dominique Strauss-Kahn, le parti de Guerini, le parti de Jean David Ciot, le parti de Claudie Lebreton, le parti de Gilbert Anette, d'Harlem Désir, de Jack Lang, Jeanine Ecochard, Jean Pierre Kucheida ou Julien Dray, que ce serait également réducteur et nul du point de vue des idées. Alors utilisez d'autres voies, vous serez mieux entendu.

En plus Havard a bien d'autres défauts.

Déposé le 03/06/2013 à 14h08  
Par Jonathan Citer

Je me permets d'apporter une précision suite à ton papier.Il est vrai que la participation n'a pas été forte mais on était beaucoup plus pessimiste avant le 1er tour.Les moyens ont été limités étant donné qu'on est en période de campagne d'un point de vue financier.L'envoi de 230 000 tracts d'information aurait fait exploser les budgets et le gagnant aurait eu un budget de campagne impacté.
Amicalement
Jonathan

Déposé le 03/06/2013 à 13h00  
Par Rochon Citer

Fenech,meilleur candidat avec une réelle connaissance de tous les rouages politiques
Courage a lui

Déposé le 03/06/2013 à 12h45  
Par MATIN BRUN Citer

ET le vainqueur est Gérard COLLOMB!! Pourquoi l'UMP fait elle des primaires pour choisir un leader, elle en a déjà un qui dirige tout et qui vient de diviser le département en sortant LYON de ce dernier !!

Déposé le 03/06/2013 à 09h31  
Par romainblachier Citer

lyonnais moyen a écrit le 03/06/2013 à 09h13

Le "lyonnais moyen" est sans doute trop centré sur son petit nombril en voie d'amaigrissement, à se demander comment et où il va bien pouvoir trouver du boulot pour vivre et surtout payer les impôts et taxes qu'on exige de lui, sale riche, pour redresser le pays..... Excusez le dans ces conditions qui, certes relèvent de l'égocentrisme, de ne pas se passionner outre mesure pour ce genre de débat. Le "lyonnais moyen" est finalement un français comme les autres, un brin déprimé, un peu amer, un chouïa angoissé par l'avenir.

On est bien d'accord

Déposé le 03/06/2013 à 09h13  
Par lyonnais moyen Citer

Le "lyonnais moyen" est sans doute trop centré sur son petit nombril en voie d'amaigrissement, à se demander comment et où il va bien pouvoir trouver du boulot pour vivre et surtout payer les impôts et taxes qu'on exige de lui, sale riche, pour redresser le pays..... Excusez le dans ces conditions qui, certes relèvent de l'égocentrisme, de ne pas se passionner outre mesure pour ce genre de débat. Le "lyonnais moyen" est finalement un français comme les autres, un brin déprimé, un peu amer, un chouïa angoissé par l'avenir.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.