Najat Vallaud-Belkacem aux côtés d'Angelina Jolie pour dénoncer les violences sexuelles

Najat Vallaud-Belkacem aux côtés d'Angelina Jolie pour dénoncer les violences sexuelles
DR/Twitter La France à l'ONU

La Lyonnaise et porte-parole du gouvernement était lundi à New-York au Conseil de sécurité.

C'est là qu'elle a pris la parole dans le cadre d'un débat sur les violences sexuelles dans les conflits armés. "L'ampleur et la permanence des violences sexuelles dans les conflits actuels est intolérable", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem mettant en avant les situations de guerre en République démocratique du Congo, en Syrie ou encore au Mali.

S'il y en avait bien une dans l'assistance qui écoutait avec attention la prise de parole de la Lyonnaise, c'est bien Angelina Jolie. L'actrice, également ambassadrice des Nations Unies, avait auparavant pris la parole dénonçant également les violences sexuelles dans les pays en guerre. "Les violences sexuelles sont une arme de guerre, un acte d'agression et un crime contre l'humanité", a-t-elle assuré. La star américaine ne s'est pas non plus gênée pour critiquer le Conseil de sécurité de l'ONU, responsable selon elle de ces violences. "Si les agresseurs s'en sortent, c'est parce que vous le permettez !", a dénoncé Angelina Jolie ajoutant "lutter contre la violence sexuelle est donc de votre responsabilité".

Les deux femmes ont en tout cas eu l'occasion d'échanger en face à face sur ce combat commun. Et leur prise de parole respective semble avoir payé ; en fin d'après-midi, le Conseil de sécurité de l'ONU s'est mis d'accord à l'unanimité pour adopter une résolution sur les violences sexuelles dans les conflits.


7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Xacerty le 25/06/2013 à 19:04

On sen fou !!

Signaler Répondre

avatar
Pardon? le 25/06/2013 à 14:58

Non mais c'est dingue de trouver encore des gens pour tout critiquer... Violaine, s'il n'y avait pas eu ce genre de politiques, vous seriez encore derrière un fourneau pour faire la bouffe à votre mari... Et pas par choix.

Signaler Répondre

avatar
mmh ? le 25/06/2013 à 14:36
Violaine a écrit le 25/06/2013 à 11h42

Franchement, elle devrait s'occuper de la paix en général et des violences sans pointer du doigt telles ou telles catégories, mais il faut bien plaire à toute les minorités gay etc .... Encore combien de d'euros dépensés outre-Atlantique ?

Commentaire hors sujet et toxique.
Je suis du même avis que sophie-lyon.

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 25/06/2013 à 14:29

Incroyable de lire encore en 2013 certains commentaires !
elles s'occupent des violences faites aux femmes parce que celles ci existent , sont très répandues dans les pays en guerre, et que tout le monde s'en fout ! le viol dans des sociétés patriarcales et religieuses est une arme de guerre, ces femmes deviennent des parias, elles n'ont plus d'avenir, mises au ban de leur societé.
Marre de lire des commentaires stupides.

Signaler Répondre

avatar
Violaine le 25/06/2013 à 14:12
A.B a écrit le 25/06/2013 à 13h42

La ministère dédié aux droits des femmes est chargé...des violences faites aux femmes. C'est vraiment incompréhensible hein ?

Merci je sais lire, je parlais du fond et de la politique menée depuis 1 an, pensez-vous que ce ministère est très utile ? Je crains que non.

Signaler Répondre

avatar
A.B le 25/06/2013 à 13:42
Violaine a écrit le 25/06/2013 à 11h42

Franchement, elle devrait s'occuper de la paix en général et des violences sans pointer du doigt telles ou telles catégories, mais il faut bien plaire à toute les minorités gay etc .... Encore combien de d'euros dépensés outre-Atlantique ?

La ministère dédié aux droits des femmes est chargé...des violences faites aux femmes. C'est vraiment incompréhensible hein ?

Signaler Répondre

avatar
Violaine le 25/06/2013 à 11:42

Franchement, elle devrait s'occuper de la paix en général et des violences sans pointer du doigt telles ou telles catégories, mais il faut bien plaire à toute les minorités gay etc .... Encore combien de d'euros dépensés outre-Atlantique ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.