Critères de licenciement : Kem One convoque les syndicats

Critères de licenciement : Kem One convoque les syndicats
LyonMag

Le groupe chimique lyonnais, toujours en redressement judiciaire, organisera une réunion mardi.

Avant que les syndicats ne soient reçus au ministère du Redressement Productif le 30 août, ils verront la direction de Kem One. Et les conditions de licenciement devraient être abordés.
Interrogée par le Progrès, la CGT a toutefois précisé qu'elle refusera "ce chantage purement financier" et préférera "se battre pour aucune suppression de poste". Kem One emploie 1800 personnes, 1300 sont concernées par la procédure de redressement judiciaire. De potentiels repreneurs sont toujours espérés avant le 9 septembre, date limite fixée par le tribunal de commerce de Lyon.

X

Tags :

kem one

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.