Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR LDLC

ASVEL : Et si l’Astroballe changeait de nom avant de changer de lieu ?

DR LDLC

L’ASVEL faisait sa conférence de presse de rentrée ce jeudi dans les locaux de TLM pour présenter notamment son nouveau maillot.

Et cette année, il y aura un sponsor unique : la société lyonnaise LDLC.com qui sera, de nouveau, partenaire de l’ASVEL, alors que le club annonce un budget sponsoring de 2,8 millions d’euros. Le PDG de LDLC.com, Laurent de la Clergerie, espère construire ce partenariat dans la durée : "Nous sommes partenaires de l’ASVEL pour 3 ans. Nous avons fait un travail sur le maillot, mais aussi sur le terrain, et sur les contours du terrain. Il faudrait peut-être un jour changer le nom de l’Astroballe. Pourquoi pas dans les prochaines années", faisant référence à un possible naming.

Et c’est bien l’Astroballe qui est évoquée, alors quid de la nouvelle salle ? La question n’a finalement pas été abordée par Gilles Moretton, mais Tony Parker, le vice-président de la Green Team, arrivé avec plus d’une heure de retard en raison d’un agenda de néo-champion d’Europe assez chargé, a lui mis les points sur les i à l'issue de la conférence de presse : "Pour l'instant, je suis à l'ASVEL et j'espère que cela va se décanter plus vite car je ne vais pas attendre éternellement. Je me suis fixé une dead line. Je sais ce que je veux faire et je ne vais pas attendre cinquante ans. Il faut que les choses avancent. Je ne lâcherais pas l'affaire. Quoi qu'il arrive, si cela ne se passe pas à Lyon, cela se passera autre part mais je ne veux pas attendre éternellement, c'est sûr. Il y a une histoire ici et j'aimerais que cela se fasse ici mais si cela ne se passe pas ici, ce sera ailleurs."

Un peu plus tôt, Gilles Moretton n'avait pas oublié de mentionner que la salle villeurbannaise affiche le 2e taux de fréquentation de France. Et l’ASVEL est le club le plus télédiffusé. L’an dernier, les caméras de Canal + ou d’Eurosport étaient présentes à 15 reprises pour retransmettre la rencontre.

Et on ne changera pas les habitudes pour cette saison 2013-2014. Le premier match, face à Strasbourg, sera diffusé sur Canal+ Sport le 8 octobre. Une rencontre qui promet d’être accrochée entre le 2e du dernier championnat et l’ASVEL, qui avait fini 3e. Et l’objectif sera le même que l’année dernière : "finir dans le top 3 et être européen", affirme Tony Parker.
Avec un budget en hausse de 15%, TP doit "faire la meilleure équipe possible" : "Pierre Vincent, le coach, a resigné pour 3 ans, Edwin Jackson doit concrétiser son titre de MVP de Pro A, et est plus motivé que jamais après sa non-sélection en Equipe de France" Mais il faudra aussi composer avec les nombreuses tuiles de ce début de saison : Livio Jean-Charles, élu meilleur jeune la saison dernière est actuellement blessé, et ne reviendra pas avant la fin de l’année. Blessure également de Georgi Joseph. "En attendant, on va faire confiance à nos jeunes, poursuit TP, on compte aussi sur les étrangers, mais c’est la loterie. Regardez notre meneur de jeu… il nous a laissé tombé la semaine dernière car il avait le mal du pays. On va faire de notre mieux pour trouver son remplaçant." Il faudra faire vite car la campagne européenne débute dans moins d’un mois, le 16 octobre.
Et comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, Gilles Moretton espère récupérer les droits de l’Eurocoupe afin de diffuser les rencontres sur TLM, dont il est également président. 



Tags : ASVEL | Tony Parker | astroballe |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.