Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Albert Doutre - LyonMag

Expulsion musclée du 71 quai Perrache : le patron de la DDSP se défend

Albert Doutre - LyonMag

Ce lundi matin, une cinquantaine de Roms ont été évacués d'un immeuble appartenant à la SCI Confluence.

Face à l'arrivée de militants anarchistes, les forces de l'ordre ont dû faire usage de leurs matraques et de gaz lacrymogènes. Les pompiers ont pris en charge un bébé d'une semaine seulement ainsi qu'un autre enfant et une femme d'une quarantaine d'années, incommodés par les gaz.

Selon Albert Doutre, directeur département de la Sécurité Publique, l'intervention s'est faite dans les règles. "Une trentaine de personnes a tenté de faire obstruction en entravant la circulation sur le quai Perrache et en s'opposant violemment à l'action légitime des forces de l'ordre, explique le patron de la DDSP. Cette trentaine de troublions (sic) composée uniquement de militants anarchistes a été repoussée avec l'emploi de moyen individuel de gaz lacrymogène. Ces gaz se sont propagés dans le périmètre incommodant légèrement les personnes demeurées à proximité du site dont des membres de familles issues de la communauté Roms introduites dans les locaux par les anarchistes illicitement implantés".
A noter que deux personnes ont été ensuite interpellées dans la station de tramway perrache pour "des faits d'injures, de crachat, d'outrage et de rébellion à l'encontre des effectifs policiers présent sur le site".

Relayée par les médias nationaux, cette expulsion a été également fustigée par le Mrap et par Armand Creus, conseiller régional Front de Gauche. Ce dernier a évoqué des "atteintes aux droits humains fondamentaux".



Tags : roms | 71 quai perrache |

Commentaires 8

Déposé le 12/01/2015 à 23h22  
Par e.e Citer

Alors pour info j'y étais et une petite rectification s'impose : y'avait des militants de tous bords, d'aucun aussi, des anar' (non déclarés), y'avait des roms, y'avait des gens touchés par le sort de ces familles et qui n'étaient là ni pour des raisons politiques, ni pour casser du flic. Il n'y a pas eu l'arrivée de militants, il y a eu l'arrivée de forces autoritaires et répressives devant une grande maison où vivaient des familles et devant laquelle veillaient des personnes solidaires. Les flics n'ont pas gazé parce qu'on était violent, ils ont gazés pour passer et pouvoir défoncer la porte. Point.

Ps : quand deux personnes se font arrêter dans une station de tramway sans brassart et pour crachats et injures, c'est l'aveu même d'une certaine honte et du fait que personne n'a réellement agressé un policier. Par contre, nous avons également subis une garde à vue provisoire sauvage sur le trottoire : tu passes ce périmètre, tu dois rester 5 heures, sans réponse à tes questions (légales) et même si tu passais là par hasard.

Déposé le 04/12/2013 à 01h37   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Horatius Citer

et si vous saviez, vous ?tes loin d imaginer le reste. c que la partie visible de l iceberg

Déposé le 03/12/2013 à 14h28  
Par brish Citer

flics ripoux dehors cassez vous a écrit le 03/12/2013 à 14h11

Doutre est un menteur d'autant que les force du desordre ont agis de maniere demeusuree et profere des insultes menaces de mort ect doutre et son comiqariat sont des ripoux la preuve avec l'arestation du tramway qui s'est faite avec violence et sans brasards pourtant obligatoire... l igpn a etee saisie et les cameras de la station récupére pour les restityer a l'ugpn et igs... bien a vous messieux les ripoux et ke journaliste complice

Pas facile à lire votre prose !!!!!

Déposé le 03/12/2013 à 14h11  
Par flics ripoux dehors cassez vous Citer

Doutre est un menteur d'autant que les force du desordre ont agis de maniere demeusuree et profere des insultes menaces de mort ect doutre et son comiqariat sont des ripoux la preuve avec l'arestation du tramway qui s'est faite avec violence et sans brasards pourtant obligatoire... l igpn a etee saisie et les cameras de la station récupére pour les restityer a l'ugpn et igs... bien a vous messieux les ripoux et ke journaliste complice

Déposé le 03/12/2013 à 11h59  
Par préf et kture Citer

Et le Carencco , il était où ?

Déposé le 03/12/2013 à 07h35  
Par gert Citer

il a pas expulsé des éléphants ?

Déposé le 02/12/2013 à 16h42  
Par expulsion illegale Citer

Comment le prefet justifie il le fait de ne pas respecter la loi ? Est il anarchiste lui aussi ?
Les faits sont la :
La Loi interdit ce type d'expulsion pendant la treve hivernale ,le prefet le sait parfaitement ,et passer sciemment outre fait de lui un delinquant .. .

Déposé le 02/12/2013 à 16h11  
Par le malin Citer

Albert c est faux les gens qui étaient sur le quai n'étaient pas des anars mais des roms .

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.